Résiste au G8 - Grande-Bretagne 2005.

Mot-clefs: Archives
Lieux:

En 1990, le G7 se réunissait à Londres. Cette réunion passa inaperçue, il n'y eut ni protestations, ni manifestations, ni "zones rouges". Huit ans plus tard, 400 mouvements sociaux du monde entier sous la bannière de l'Action Mondiale des Peuples (AMP)- co-ordonnaient une résistance locale à des problèmes globaux. Au Grande-Bretagne, 50 000 personnes se rassemblèrent à Birmingham pour résister ensemble au G8 qui s'y réunissait.
Résiste au G8 - Grande-Bretagne 2005.
Written by kilobytes

Thursday, 22 July 2004

En 1990, le G7 se réunissait à Londres. Cette réunion passa inaperçue, il n'y eut ni protestations, ni manifestations, ni "zones rouges". Huit ans plus tard, 400 mouvements sociaux du monde entier sous la bannière de l'Action Mondiale des Peuples (AMP)- co-ordonnaient une résistance locale à des problèmes globaux. Au Grande-Bretagne, 50 000 personnes se rassemblèrent à Birmingham pour résister ensemble au G8 qui s'y réunissait.

En 2005, le G8 est de retour au Grande-Bretagne.

Depuis 1998, les élites mondiale ont été confrontées à une résistance assidue dans tous les pays où elle a tenté de tenir ses sommets et conférences. Cette résistance a réussi à délégitimer ces institutions, et à renforcer les mouvements sociaux qui les contestent. Mais à quoi cela nous mène-t-il ? Comment pouvons nous continuer à résister et pousser à un changement social radical, qui aille plus loin qu'une journée d'actions spectaculaires et de répression encore plus intense ?

Les mobilisations mondiales anti-sommets ont créé des liens entre des luttes diverses qui s'attaquent à des problèmes communs. Avec le temps, ces mobilisations ont créé un ?mouvement des mouvements? mondial sans précédent historique sous bien des aspects. Mais, de là, où allons nous ? Pouvons sortir du rôle de plus en plus habituel d'activistes anti/altermondialistes??

Nous voulons que nos idées et formes d'action continuent à bouger et à évoluer.
Depuis l'été 2003, certains ont discuté de comment agir contre le G8 lors de son retour au Grande-Bretagne. Un nouveau réseau d'individus et de groupes locaux a émergé, nommé le réseau "Dissent !" (Désaccord, dissension). (www.dissent.org.uk). Ce réseau est particulièrement conscient qu?il n?est qu'une partie d'un mouvement global. Poser une journée d'actions que les gens viendraient suivre, sans au préalable en discuter et y réfléchir le plus possible, serait gâcher une occasion. Nous voulons travailler en commun avec des personnes de l'ensemble de l'Europe et du Monde, pour décider ce que nous en tant que mouvement global- voulons faire de cet évènement.

Comme nous ne savons toujours pas où se tiendra le G8 au Grande-Bretagne, nous ne pouvons pas dire de « venir nous rejoindre ». Ceci n'est pas encore un appel à l'action, puisque nous ne savons pas quelle action les gens vont choisir d'entreprendre. Un appel à l'action, écrit collectivement, viendra plus tard. Ceci est un appel à apprendre de notre histoire et de nos succès ; un appel à évaluer notre position et nos forces actuelles ; un appel a débattre et à mettre en place des stratégies, un appel à formuler une réponse aux chefs d'états les plus puissants du monde qui se réunissent en Europe l'an prochain. Nous devons, lors des rassemblements activistes en Europe et de part le Monde, saisir l'occasion de discuter de ce que nous avons appris lors de ces dernières années d'action. Svp envoyez nous les retours de ces discussions au contact email ci-dessous.

Trois évènements majeurs au cours desquels ces idées seront discutées :


Rassemblement Européen de l'Action mondiale des Peuples, à Belgrade, en Serbie, du 23 au 29 juillet 2004.
Forum Social Européen, à Londres, Angleterre, Octobre 2004.
Festival de Dissent!, Angleterre, lieu à décider, Avril 2005.


Dissent! se réunit aussi tous les deux mois un peu partout au Grande-Bretagne.

Pour plus d'informations contacter :
info-g82005@riseup.net, ou regarder nos listes de contacts de groupes locaux et de groupes de travail.