Décines : pas d’islamistes au centre culturel ! Le délit d’islamophobie n’existe pas.

Mis a jour : le mardi 20 juin 2017 à 14:59

Mot-clefs: antifascisme
Lieux: décines lyon

Ce ou cet(te) article a été refusé d'après la charte. Un commentaire explique les raisons de ce refus.

Le délit d’islamophobie n’existe pas. 

 

Décines : pas d’islamistes au centre culturel ! par le collectif :  "ILS N’AURONT PAS NOTRE SILENCE COMPLICE !"

 

Le 11 décembre prochain, la Ville de Décines s’apprête à accueillir dans son centre culturel Marwan Muhammad, directeur exécutif du CCIF et islamiste notoire. Il y donnera un cours « d’autodéfense intellectuelle » censé former ses auditeurs à la rhétorique selon laquelle « l’islamophobie est un délit ».

  • Outre que ce délit n’existe pas dans le Code pénal français, son objectif est en réalité d’imposer la vision intégriste de la pudeur supposée des femmes en accusant les citoyen-nes qui contestent l’uniforme islamiste d’être racistes.

 

Islamophobes, les lois contre les signes religieux à l’école et contre la possibilité de circuler dans l’espace public le visage caché.

Islamophobe, l’Etat d’urgence décrété après les attentats qui ont fauché les vies d’hommes, de femmes et d’enfants en 2015 et 2016 en France.

Encore islamophobes, les enquêtes de police et les décisions de justice visant à démanteler les réseaux de l’islamisme radical sans pour autant anéantir l’Etat de droit.

 

 

Adoubé par Tariq Ramadan

Les offensives du porte-voix du CCIF, présenté faussement par les médias dominants comme les médias alternatifs comme le porte-parole  "des musulmans de France", ne sont pas seulement indécentes : elles sont dangereuses et doivent être combattues. Son discours est limpide et digne des fascistes des années trente quand il déclare que les musulmans ont « pour mission divine de régenter l’ordre public sur terre » et qu’il décide en conséquence de tenir en permanence des discours appelant à la sédition islamiste. Marwan Muhammad n’est pas n’importe qui dans l’islamisme français : il est adoubé par Tariq Ramadan, qui le qualifie de « jeune frère plus fort et mieux armé » au point de prédire que nous allons « le regretter », lui, le plus connu des propagandistes fréristes.

La propagande islamiste, ça suffit !

Qu’à cela ne tienne, l’islamisme a encore une fois à sa disposition un équipement public et haut lieu culturel de la banlieue lyonnaise pour que Marwan Muhammad continue de radicaliser son public, comme il le fait à chaque fois. Non content de disposer d’équipements publics pour y produire ses discours politiques et religieux, l’ancien trader distillera son verbiage pour la modique somme de 35 euros. Le nerf de la guerre, contre les valeurs de la République ! Cette capacité financière, ces connivences institutionnelles avec le CCIF qui prétend être antiraciste et mais fréquente bon nombre de prédicateurs antirépublicains doit immédiatement cesser. Rappelons que la région Rhône est le berceau de Jean Moulin, de la Résistance ! Nous devons résister face aux islamistes qui utilisent la démocratie contre elle-même.

Le trouble à l’ordre public est avéré tous les jours chez ses sympathisants antisémites et extrémistes. Aussi, nous exigeons de la mairie de Décines, du ministre de l’Intérieur et du Préfet qu’ils/elles interdisent cette conférence dans un lieu financé par les deniers publics, dont même l’affiche publicitaire est une incitation à la violence.

Un centre culturel ne doit pas servir de tribune aux islamistes. La région lyonnaise a connu ses années noires avec l’islamisme notamment de Khaled Kelkal. Ça suffit !

 

Assez de complaisances publiques !

Nous devons être vigilants et ne pas louer des bâtiments où se mélangent la culture et le vivre-ensemble à ces intégristes pour endoctriner les masses. Nous venons d’ailleurs de les saisir officiellement au nom de notre collectif, et nous avons aussi informé les bailleurs publics de ce centre culturel afin que l’excuse de l’ignorance ne cache plus certaines complaisances.

Commentaire(s)

> Article refusé.

Vieux texte de Novembre 2016 posté ici manifestement dans le but de troller.

Un commentaire pas tellement plus fin a également été caché.

Les commentaires ne sont pas autorisés pour article.