C'est l'heure des peuples indigènes!

Mis a jour : le mardi 30 mai 2017 à 20:56

Mot-clefs: Racisme Resistances / -ismes en tout genres (anarch-fémin…) lutte étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux:

Le Conseil Indigène de Gouvernement et sa porte parole sont élus par 1482 délégué.e.s

Le 28 mai 2017, restera gravé dans l'histoire du Mexique et probablement dans l'histoire du monde. Pour la première fois, les peuples indigènes se sont réunis pour proposer ensemble un Conseil Indigène de Gouvernement (CIG). Le processus fut long et à la manière traditionnelle indigène, mais ils ont pu présenter face à une massive assemblée, réunie à San Cristobal de Las Casas, les 71 conseillers et conseillères du CIG ainsi que sa porte parole, Maria de Jésus Patricio Hernandez, indigène Nahua.

Dsc_0793-medium

Le 28 mai 2017, restera gravé dans l'histoire du Mexique et probablement dans l'histoire du monde. Pour la première fois, les peuples indigènes se sont réunis pour proposer ensemble un Conseil Indigène de Gouvernement (CIG). Le processus fut long et à la manière traditionnelle indigène, mais ils ont pu présenter face à une massive assemblée, réunie à San Cristobal de Las Casas, les 71 conseillers et conseillères du CIG ainsi que sa porte parole, Maria de Jésus Patricio Hernandez, indigène Nahua.

Cela fait 500 ans que les indigènes résistent, 500 ans qu'ils sont victimes des oppresseurs et depuis des décennies victimes du capitalisme !C'est un combat pour "continuer à exister" après des années de rébellion et de résistance.

Il est parfois difficile de comprendre, comme le prouvent les articles des médias dominants, que ce projet de présenter une candidate indigène n'est pas pour rentrer dans le jeu politique, ni même pour faire une course au vote ou pire encore lancer une campagne électorale. Cette initiative, suggérée par les zapatistes de l'EZN au Congrès National Indigène, n'a pour objectif que de démonter le pouvoir du haut, pour s'organiser depuis le bas. Leur campagne sera pour la vie, pour l'organisation et pour la reconstitution de leurs peuples.Cette initiative naît pour essayer de trouver une manière pour pouvoir continuer d'exister. Non seulement en tant que peuples indigènes mais aussi pour le peuple en général. Bien au-delà d'une campagne électorale, les intégrants du CIG parlent d'une campagne d'organisation, pour accumuler une force organisationnelle et pouvoir freiner le climat de répression, spoliation et saccage qui existe dans la plupart des territoires Mexicains, Ce n'est pas seulement un modèle administratif mais un projet d'autonomie, un modèle civilisateur qui va bien au-delà du processus électoral.

 

+ d'info

http://espoirchiapas.blogspot.mx/2017/05/asamblea-constitutiva-del-concejo.html

Le Conseil Indigène de Gouvernement, composé d'hommes et de femmes indigènes, a été élu en assemblée dans plusieurs milliers de communautés, villages et municipalités du pays.


Pour cette initiative des peuples originaires du Mexique, des représentants des peuples Lakota, Dakota et Apache étaient venus pour offrir leur bâton de commandement, et d'autres offrandes à la porte parole du CIG, durant une cérémonie ancestrale et apporter tout leur soutien à cette tâche.

Lors de la cérémonie d'investiture au Cideci les conseillers et conseillères ont du prêter serment:
« Frères et sœurs conseiller.e.s, sœur porte parole de la voix de ce Conseil Indigène de Gouvernement, nous sommes au milieu d'une guerre, d'une guerre cruelle, nous avons besoin de l' intégrité, le courage, l'intelligence et par dessus tout l'amour, beaucoup d'amour de votre part pour mener à bien les fins, les tâches pour lesquels nous nous sommes proposés pour le bien de nos peuples, pour le bien de nos communautés, pour le bien de ce pays maltraité, souffrant et lésé".

" Frères et sœurs conseiller.e.s, sœur porteuse de la parole de ce peuple :
Jurez-vous respecter la parole et la décision de vos peuples et communautés, la respectant et luttant pour la liberté la justice, et la démocratie, et respectant les 7 principes du Congrès National Indigène, où se trouvent filles, garçons, anciens, anciennes hommes et femmes, à notre terre mère, à nos cultures et nos langues ?
Jurez-vous de défendre avec vtre vie, vos pensées, vos coeurs, et vos corps à nos peuples et communautés et à notre Terre Mère ?
Jurez-vous être porteurs de la parole de nos peuples et du Congrès National Indigène sans mensonge, double-jeu, ni aucune trahison déjà données dans ce pays et dans ce monde contre ceux d'en haut et ses capitalistes, les administrateurs et contremaîtres pour un monde où tiennent beaucoup d'autres mondes"?

C'est pour ça que pour le Congrès National Indigène, "c'est l'heure des peuples et c'est l'heure de passer à l'offensive"!

 

Commentaire(s)

> .

Et tout ce petit monde prépare la prochaine élection présidentielle au Mexique.
Génial, à quand des publications de Mélanchon sur Indy ?

> -

Il y aura toujours des racistes pour pourrir les commentaires

> la joie de commenter sans lire et passer pour un con...

C'est quoi qui n'est pas compréhensible dans ce passage :
"Il est parfois difficile de comprendre, comme le prouvent les articles des médias dominants, que ce projet de présenter une candidate indigène n'est pas pour rentrer dans le jeu politique, ni même pour faire une course au vote ou pire encore lancer une campagne électorale. Cette initiative, suggérée par les zapatistes de l'EZN au Congrès National Indigène, n'a pour objectif que de démonter le pouvoir du haut, pour s'organiser depuis le bas." ?

Appemment il est surtout difficile de vouloir accepter que les choses ne soient pas binaires pour certain-e-s... à moins que ce soit juste de la mauvaise foi, hein ! Mais dans ces cas là, on tombe dans le trollage...

> .

Alors je veux bien être raciste contre les politiciens ... je suis politicophobe, vous m'avez démasqué !

Sinon ... je sais pas, intéressez-vous un peu à l'Amérique du Sud, vous verrez que ces présidents "pour de faux", "juste pour changer les choses", n'ont absolument rien à envier aux autres ...

Au passage .... les anarchistes mexicains méprisent totalement cette bande d'autoritaires masqués qui finissent enfin par reconnaître qu'ils ne sont que des politicards, préparant leur petite campagne (un "autre campagne" sans doute ... et ce seront "des bons gouvernants" sans doute, car dans ce monde il y a les mauvais et les bons gouvernants, comme on le sait ...).
Sinon, vous êtes au courant quand même qu'il y a d'autres "indigènes" au Mexique qui peuvent pas blairer les zapatistes et s'organisent loin d'eux ?? Je sais pas, ça me semblerait pertinent de savoir pourquoi, non ?

Allez ... je vous laisse à vos contes de fée ... adulez les "bons sauvages" qui se présentent aux élections ... et ça vient faire des leçons de racisme après ... encore une fois c'est bien la preuve que l'antiracisme 2.O est un outil formidable pour justifier des saloperies ... voilà que nos charmants franchouillards gauchistes sont tout émoustillés à l'idée d'une candidate indigène au Mexique, tandis que les mexicains s'en battent la race (pardon pour l'expression).
Un peu comme si des féministes avaient soutenu Thatcher parce que c'est une femme ... franchement c'est affligeant un tel niveau !

> Wahou!

Les zapatistes n'ont pas fini de nous surprendre!
Et si les peuples premiers étaient les vrais gardiens de notre planète? et si les peuples premiers étaient celleux qui seraient nous sortir du monde dans lequel nous sommes et construire un autre monde?
Après tout ça fait bien 500 ans qu'illes résistent non?

> Maruca

Absolument pas!
De nombreux mouvement anarchistes de la ciudad de mexico se sont prononcés en faveur de la proposition de candidature en rappelant qu'ils n'iraient de toute manière pas voter, mais suivrait les appels à l'organisation locale!
Dis moi quels indigènes s'organisent sans être de mêche des partis politiques et détestant les zapatistes?
Car la force de ces peuples c'est l'union, et ici on en est loin...très loin
Et puis les zapatistes ont toujours rejetter la gauche institutionnelle ou dite progressiste, (rejet de Morales, de AMLO, de Correa etc....)
"c'est malheureux de voir des gens qui ignorent leuri gnorance et qui sont sur d'eux"

> .

"De nombreux mouvement anarchistes de la ciudad de mexico se sont prononcés en faveur de la proposition de candidature en rappelant qu'ils n'iraient de toute manière pas voter, mais suivrait les appels à l'organisation locale! "

La réponse des anarchistes à Mexico sur la question est là : https://lechatnoiremeutier.noblogs.org/post/2016/11/04/mexique-a-propos-de-la-candidature-zapatiste-en-2018-et-des-anarchistes/

"on est anarchistes, ou on ne l’est pas. À quel moment un projet anarchiste a-t-il fait chez nous la promotion d’un projet de gouvernement, d’un projet de Pouvoir ? Jamais !"

"ici nous continuerons à incendier tous les symboles du système, vos drapeaux mexicains comme cela s’est produit en 2014 ou le 1er mai à Oaxaca, et à attaquer les bureaux de l’INI [Institut National Électoral] comme à Oaxaca, Puebla, Xalapa ou Mexico"

> C'est lassant ces commentaires mensongers...

Ce serait bien de ré-actualiser les critiques plutôt que servir toujours le même lien qui mène vers un article bourré de fausses affirmations, et où on retrouve comme par hasard à la traduction la bande à non-fides qui décidément fait beaucoup de mal à la notion d'anarchisme en choisissant des bases de plus en plus confusionistes !

Déjà le texte https://lechatnoiremeutier.noblogs.org/post/2016/11/04/mexique-a-propos-de-la-candidature-zapatiste-en-2018-et-des-anarchistes/ a été écrit au moment de l'annonce de la candidature et même à ce moment là, il était dit que le but ne serait pas de briguer le pouvoir. Depuis, de nombreux textes expliquent la démarche, mais la personne qui commente semble refuser de lire les textes. Ou alors elle ne lit que les mainstream qui portent la même confusion d'analyse...

Il est faux de dire que le zapatisme est anarchiste. Il est fait de multiples influances dont l'anarchisme et le communisme, pour faire court, mais SURTOUT des bases de fonctionnement indigènes. Donc vouloir lui coller absolument une étiquette anarchiste, souvent d'origine espagnole même au mexique, est limite insultant. Que cette intiative d'auto-détermination de peuples indigènes interresse "les anarchistes" est logique, mais si on garde le raisonnement anarchiste, on se retrouve très vite gêné par la volonté de ces peuples à être intégré au Mexique, d'où une sensation de nationalisme qui fout mal à l'aise, mais aussi leur rapport à la religion, dont le syncrétisme est difficilement compréhensible pour des européen-ne-s, encore plus pour des anarchistes !

De plus il s'agit ici d'une initiative du CNI, le Conseil National Indigène, qui dépasse largement le zapatisme, et qui est encore différent, et encore plus indigène ! Il y a donc dans ces critique une sorte de refus de laisser des indigènes se déterminer comme bon leur semble, ce qui est assez troublant !

Il est faux de dire que le zapatisme utilise l'argent gouvernemental puisque toute sa construction consite justement à faire sans. Et cette campagne sera faite sans accepter l'argent gouvernemental alors qu'ils y ont droit.

Tout comme il est faux de dire que cette candidature vise à faire élire une femme indigène puisque toute la campagne est axée sur le refus de cette construction de société et cherche à démonter justement la structure pyramidale gouvernementale ! Il n'y aura pas d'appel au vote, et donc aucune chance qu'elle soit élue...

Bref y'a pas de souci avec le fait de critiquer, de remettre en question le mode de gouvernance proposé, de s'interroger sur une réelle représentation horizontale... mais que ça s'attache au texte commenté avant tout, et sur des bases qui connaisent un peu mieux l'objet de la critique. Parce que sinon, au mieux c'est d'un ridicule sans nom de critiquer sur l'inverse de ce que dit le texte, au pire il s'agit de trollage de mauvaise foi et je vois pas trop ce que ça fout ici (et je penche plutôt pour la seconde option vu que ce n'est pas la première fois, et vu vers qui mène la traduction...)

> Affligeant…

On aura tout vu… Des guignols qui défendent une candidature électorale sur indy nantes, et qui semble ne plus être hors-charte lorsque ça se passe de l'autre côté de l'océan. Et après on accuse celleux qui gueulent contre cette saloperie d'être raciste. Non mais je rêve !