Un groupe aux propos sexistes et racistes qui tourne dans nos lieux : Bonheurs Inutiles.

Mis a jour : le lundi 3 juillet 2017 à 13:40

Mot-clefs: Racisme sexisme
Lieux: belgique france suisse

Alerte anti sexiste et anti raciste

Salut,

Une découverte musicale gerbante aujourd’hui. Un groupe de chanson française pseudo punk qui tourne visiblement partout en France, en Suisse, en Belgique,... dans les bars, la rue, mais aussi et surtout dans nos endroits militants.

Ça s’appelle Bonheurs Inutiles. Outre le fait que ça n’a aucun intérêt musical, ces deux gars blancs cis hétéro ont des propos ultra misogynes et racistes et disent ainsi dénoncer la société...

« La première fois c’était pas du tout génial
la 2eme fois ça faisait très mal
la 3eme fois j’ai pleuré
la 4ème j’ai gerbé
Ca ne s’oublie pas, sa première tournante »

Ben ouais les gars, ça c’est du texte militant ! Dénonçons tous.tes le viol en nous foutant de la gueule des personnes qui le subissent, ça c’est subversif ! Des barres de rire quand on a découvert leur chanson Cocorinne qui raconte l’histoire d’une meuf qui se fait tabasser par son mec et qui finit par en crever.
Là où on les a trouvé encore plus fort c’est quand ils gueulent « Elle était nue sous sa burka, la salope, la salope ! Mets ta burka et ferme ta gueule !! ». Ah ouais là on s’est dit que ces gars là ils ont compris un truc sur la société et c’était vraiment nécessaire de stigmatiser un peu plus des personnes qui, c’est vrai, ne le sont pas assez...

« J’aime les petites asiat’
avec leur visage plein d’allegresse
J’aime aussi les grandes black
avec leur gigantesque fesses
Moi toutes les femmes je les respecte
Et les seules qui verront pas ma kekettes
c’est les fliquettes
Ce que t’appelle une grosse salope
Moi j’appelle ça une meuf de rêve »

L’humour des dominants ça vend du rêve. En tous cas c’est surement plus facile quand tu n’as jamais été confronté au viol, au sexisme, aux violences conjugales, au racisme ou à l’islamophobie, de déconner avec ça sans imaginer une seconde à quel point ça peut être violent pour certain.es.

Voilà comment ils se décrivent eux même : « Bonheurs Inutiles c’est comme un molotov avec des clous lancé à la gueule d’un putain de CRS, mais en mettant des gants en daim et en disant pardon avant. ». HAHAHAHA ! Mais vous avez le même humour que ces fachos de flics ! Vous pouvez simplement arrêter de chanter, fermer vos gueules sera aussi bien.

Parlons maintenant des salles et lieux qui les programment. En les laissant jouer vous permettez ainsi que cette parole circule librement, et colporte la même violence que celle de l’état et des flics soutenue par l’ensemble de la société patriarcacapitaliste contre laquelle nous sommes "sensé" lutter. Il est grand temps que chancun.e prenne ses responsabilités et se positionne. Laissons nous le racisme et le sexisme à nos portes où l’invitons nous à notre table ?

Voici la liste des endroits où ils ont et vont jouer, visiblement ça concerne beaucoup de monde, dont les ZAD et centres culturels ou sociaux anarchistes :
http://www.darksite.ch/bonheursinutiles/wp/?page_id=12

Note : La photo qui accompagne l’article est le visuel de leur album...

Email Email de contact: alerteantisexiste_AT_riseup.net

Commentaire(s)

> visuel

salut ! est-ce qu'il est possible de retirer le visuel ? moi ça me fout super mal à l'aise de voir ça ici en fait... je sais pas ce qu'en pensent les autres modos mais je crois qu'on a plutôt l'habitude de mettre un lien "neutralisé" en prévenant les gens de ce qu'iels vont voir en cliquant...

> mouais...

C'est tellement dur la vie.... Detre "mal à l'aise" devan une image, ca dit quoi sur ta future participation à la guerre revolutionnaire ?

> image enlevé

J'ai enlevé l'image en attendant une décision du collectif de modération.

Et bof on se passera de tes remarques virilistes.

> wesh

Viriliste ? deja chui lesbienne mainenant chui virisliste!

> précision

pour parler clairement : indymedia est un site de lutte contre les dominations, donc mettre l'illustration d'un sexisme dénoncé n'est pas forcément une bonne idée surtout quand c'est la première chose qu'on voit. Cela n'a rien à voir avec une émotion personnelle mais merci pour la leçon de radicalité, hein !

> mal à l'aise

1) une image d'une fellation est du sexisme ?

2) Comment savoir que ces deux musiciens sont "blancs" ? cis ? hétéros ? et que cela signifie t il ?

3) les paroles de par exemple "sexy sushi" ont elles offensé des militant-tant-e-s ...

> Commentaire caché

Un commentaire homophobe et insultant a été caché. La personne qui la écrit devrait se renseigner sur les luttes homosexuelles.

> OH modérateur !!!

La suppression de mon commentaire par le modérateur prouve exactement ce que je voulais dire.Qu'y avait il d'homophobe dans mon commentaire? Le fait de refuser le syndrome "cage aux folles" qui fait tant fantasmer les petits blancs hétéro normés que vous êtes? Même si l'affiche de la "cantine des tantes" a été faite par des homosexuels ça signifie simplement que ceux ci ont intégré les normes de domination culturelles qu'on leur impose. Moi je suis pédé et ceux qui utilisent dans un cadre militant des images sexistes de cul ou autre pour appâter le chaland en se prenant pour des "provocateurs" ne sont pour moi que des imbéciles de petits bourges qui se donnent des frissons de radicalité. Autant je trouve légitime qu'on ne passe pas l'image de la fellation que montre ce groupe, non parce que c'est une fellation mais parce que l'image est sexiste dans son contenu et son esthétique,autant je pense la même chose de la photo de la cantine des tantes.
Donc tes leçons (je m'adresse au modérateur)sur les"luttes homosexuelles" tu peux te les mettre ou tu sais et ta défense du pornbisness gay avec.
Ce sera mon dernier commentaire sur ce sujet.Tu peux le supprimer je saurais que tu l'as lu.

> réponse a cet article diffamatoire

le débat a propos de ce groupe a quel but ?chacun reçoit les paroles selon son propre ressenti, selon ses expériences, sa maturité...j’ai personnellement réussi a quitter un homme violent grâce a une rencontre avec eux, secouée comme certain(e)s par la chanson "Corine".
sauf qu’au lieu de ne pas comprendre les paroles et de monter sur mes grands chevaux,moi, ça m’a parlé parce que justement j’avais a ce moment là de ma vie pas vraiment envie d’être belle et morte dans l’ambulance.l’entendre m’a fait redevenir moi même,car être sous l’emprise d’un violent m’anesthésiait.
j’en ai simplement discuté avec l’auteur qui m’a expliqué sa manière de voir les choses,en l’occurence une référence pour dénoncer les paroles d’un groupe de merde, un vrai cette fois, komintern sect qui eux sont réellement cons violents et sexistes.cette rencontre avec eux a été un tremplin pour moi, alors bon, si ils en ont énervé quelques un(e)s, ils en ont au moins sauvé une,et c’est moi !
et pour ceux(celles) dont le sens de l’humour est atrophié, il reste les bouchons d’oreilles...et aussi la tolérance car beaucoup de lieux , squatts , collectifs deviennent complètement extrémiste et c’est dangereux, alors qu’il faudrait surtout se serrer les coudes plutôt que de tergiverser sur des sujets cucul la praline comme ceux ci.Bonheurs Inutiles , c’est des bisounours, point barre,on passe a autre chose !

> et alors?!!!

bon déjà le dernier commentaire est exactement le même que sur indy bruxelles, donc varie un peu ton discours... bref ce que tu avances c'est que comme ils en ont "sauvé" une, ce ne serait pas grave d'en choquer cent! et de par là même les exclure des espaces! parceque c'est effectivement ce qui se passe quand on choque ainsi les gens! si tu te sens "sauvé" par ces gens c'est à toi de voir pourquoi t'as eu besoin de discuter avec ces mecs pour que tu réagisses, alors que j'imagine que tu s'avais déjà que tu étais traitée comme une merde et que tu méritais mieux et qu'il y a surement des meufs qui te l'ont dit mais toi t'as choisi d'entendre la parole de gars "vedettes" pour capter ce que plein de meufs disent! désolé mais on peut pas se contenter de cela et ça fait pas de ce groupe des gens chouettes... tu n'as fait que renforcer leur égo-tripe qui consiste à penser qu'ils seront toujours mieux placé pour parler à la place des opprimé-e-s et que c'est LEUR temps de rigolade ou non qui est primordial sur toute autre ressenti!
le coup de "ils en ont sauvé une" c'est vraiment un discours de cathos de base qui veut que l'on excuse et pardonne un ou des comportements sur la base de l'exception! toute proportion gardé, les nazis à leur procés disaient ce genre de truc glauque, "j'en ai extrerminé plein mais j'en ai sauvé quelques uns alors clémence!"
avec ce genre de point de vu plus aucune lutte n'est possible car les bourreaux ont toujours leur exception....

> réponse a zsqiuh

oui le commentaire est le même que sur indy bruxel, bah oui;l'article est le même aussi, donc non, pas envie de "varier de discours"juste envie de donner la même réponse au même article.je vois que ta capacité d'empathie est pleine d'illusions!!non je n'ai pas ressenti le besoin d'aller prier la sainte église ce matin pour la rédemption de ces pauvres bougres,ou pour qu'ils ne soient pas exclus...et non,aucune "meuf"comme tu dis n'avait spécialement essayé de me sortir de là.pas plus qu'un mec.le problème de la violence conjugale c'est que la victime (homme ou femme d'ailleurs)n'est pas forcément capable de s'en sortir seule, même avec une prise de conscience.j'avais par ailleurs fait un tout un cheminement pour retrouver mon intégrité, disons que ce concert est tombé au bon moment pour avoir le déclic de s'arracher.je pense sincèrement que si ça avait été un groupe de filles, j'aurais ressenti la même chose, mais nous ne débattons pas là d'un problème de genre, vois tu.
je trouve ton commentaire complètement déplacé parce que tu ne connais bien sur pas toutes les ficelles de l'histoire, que je n'ai aucune envie de déballer ici, car si c'est pour me faire juger sans fondement(comme eux) et traiter de catho nazi,par quelqu'un qui met sur le même plan le fait de "sauver"par le dialogue concrètement quelqu'un de coups physiques pouvant éventuellement conduire a la mort et le fait de choquer verbalement une assemblée de féministes sensibles mais qui ne veulent pas essayer de comprendre le sens réel des paroles de ce groupe et préfèrent s'acharner sur eux en mode exutoire,moi aussi je suis choquée,mais en vrai je préfère retourner faire la fête avec les "starlettes"eux au moins ne nivellent pas par le bas!
je te laisse a tes fantasmes d'exclusion et te laisse te rouler dans tes propres erreurs de jugement pendant que je m'affaire a soutenir ceux que tu connais mal et stigmatise.et puis j'ai pas fini ma vaisselle et mon mari va rentrer, j'espère qu'il ne sera pas trop en colère que sa femme passe son temps sur internet a lire des conneries.

> Commentaires cachés

Faut ptet se détendre et arrêter d'essayer de défendre l'indéfendable. Les extraits de chansons sont bien suffisant pour voir le sexisme et le racisme porté par le groupe, même sur le ton de la blague. Du coup on a cachés quelques commentaires.

> Assez rigolé !

S'ils étaient vivants, des sexistes comme Ferré ou Brassens ne pourraient pas foutre les pieds dans "nos lieux" et c'est tant mieux ! Tout comme les pseudo-féministes de Sexy-Sushi et leur apologie des forces de police du capitalisme patriarcal ("le sex appeal de la policière") ! Les galas de la FA auraient un programme réduit mais bien plus correct, nous avons des progrès à faire.

> confusion partout !

En fait ce qui est relou c'est de voir plein de jugements peremptoires sans explication qui aide vraiment à comprendre, surtout quand ça renvoie à des expériences personnelles. T'en trouveras plein des gens pour te dire que tel violeur ou tel harceleur a été trop trop cool avec telle meuf. Ce n'est absolument pas un argument.

Le premier des reflexes est peut-être de pas tout prendre comme vérité quand on lit un article et d'aller se faire sa propre opinion, non? Surtout quand on connait pas le groupe. Un petit tour sur internet permet de trouver assez rapidement des videos de leurs "prestations".

De là, sans être dans la tête des mecs, mais en voyant leur façon de faire, c'est pas difficile de comprendre qu'ils pensent sincèrement faire un truc marrant avec des clichés, ce qui est super casse-gueule et demande énormément de talent, surtout quand tu refuses de tenir le moindre propo politique entre les chansons (c'est ce qu'ils expliquent dans une interview plutôt éclairante sur leur fonctionnement : http://alternatives-et-autogestion.org/blog/un-journal/nrvv-numero-6/chansons-inutiles-bonheurs-inutiles-entretien-integral/ )

Alors désolée (oui je suis une meuf) les mecs qui font des trucs en mode "j'fais pas de politique, je me fout de la gueule de tout et de tout le monde et ce que je fais c'est trop bien, y'a qu'à écouter / voir pour comprendre que".... BAH NON CA MARCHE PAS! C'est exactement le même mode de défense de Cyril Hanouna, ça vous fait pas bizarre ?
Les goût et les couleurs soit disant ça se discute pas, OK, mais la dérision sur des situations d'opression ne peut se faire que si tu acceptes d'accueillir avec humilité les reproches des personnes dominées qui se sentent mal avec ce que tu fais, et t'en expliquer et EXCUSER sans chercher à te disculper, parce que c'est pas à toi de te pardoner pour la douleur que tu infliges, même involontairement. Donc si t'as pas une attitude hyper claire et que tu reprends des propos sexistes en rigolant avec celleux qui le sont, juste tu entretiens un truc hyper malsain de "c'est pas grave et qu'est-ce qu'on se marre... et l'ex-victime qui rigole pas, elle est vraiment trop trop conne!"

Est-ce que c'est plus clair, là ?

Alors peut-être que les deux musiciens en questions se croient pas sexistes, peut-être même des fois ils font des trucs cool là dessus, mais ne pas être capable de comprendre que leur message passe pas pour tout le monde et peut choquer des victimes encore trop abîmées pour rire, c'est juste hallucinant ! Et y'a vraiment des trucs sexistes je peux pas croire une seule seconde que c'est de la dérision (en mode les salopes sont trop bonnes...)

Ha, et puis, les gens prennent leur défense comme s'ils étaient pas capable de le faire, mais juste FERMEZ VOS GUEULES ! (je dis ça avec un grand sourire joyeux quand je l'écris, j'espère que vous avez tou-te-s compris que je vous agressais pas hein ?!)

> les groupes qui craignent

Ce n'est la première fois que cela arrive et alors on ne sait plus trop qui inviter quand on veux organiser un concert. C'est toujours après-coup qu'on est mis au courant. Est-ce que les personnes qui s'y connaissent ne pourraient pas par exemple faire un blog qui indiquerait les groupes qui craignent ?

Vous allez me dire que malheureusement le plus simple serait alors de plutôt y indiquer les groupes « convenables » (je trouve pas d'autre mot désolé) avec des liens vers ces groupes et des détails pratiques concernant les groupes ; ça serait pratique et cela éviterait bien des embrouilles et des conflits à répétition comme celui-ci.

> Bonheurs Inutiles

Il m'est arrivé de causer avec une personne de ce groupe à l'occasion d'un concert à Nantes. Je confirme que lui, en tous cas, ne réserve pas les propos homophobes à « la déconne » sur scène...
Juste pour compléter le débat, il me semble un peu léger de dire « chacun reçoit les textes selon sa sensibilité » et autres arguments de ce type. Quand on n'est pas capable de concevoir de l'humour qui ne puisse pas être interprété, sans doute possible, comme un nouveau rouage d'une oppression, on s'abstient. Le second degré c'est tout un art, mais ça peut valoir le coup de s'y mettre. Parce que oui, on peut faire de l'humour sur le viol, l'homophobie, les violences domestiques, le racisme, etc. Quand on parvient par l'humour à foutre la honte aux oppresseurs et que c'est clairement réussi, ça fait du bien et on se marre vraiment tous (pas seulement les plus privilégiés d'entre nous).

Voici une lecture qui m'a pas mal éclairé sur ces sujets :
http://www.egalitariste.net/2013/04/21/lhumour-est-une-arme/