La TAZ No Border Rivesaltes 2004 annulé

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Le No Border (prévu entre le 20 et 29 août) est définitivement annulé. Les différents collectifs se sont prononcés en ce sens.
Plus de No Border à Rivesaltes ou ailleurs, les dernières personnes encore investies dans le projet viennent de quitter Perpignan. La manifestation du 21 août est donc elle-aussi annulée. Ci-dessous, le communiqué en ligne sur le site du TAZ de Rivesaltes.


>>> Les collectifs de préparation de la TAZ no border doivent annoncer l'annulation de ces dix jours de luttes contre les fontières , de vie collective et de fête. Alors que depuis début août les énergies devraient se rassembler sur Perpignan et à quelques jours de "l'ouverture" de la TAZ, nous n'avons toujours pas de terrain et trop peu de miltantEs et de collectifs se sont mobilisés pour que ce projet soit viable aujourd'hui.

Les objectifs que les collectifs s'étaient fixés ne peuvent être atteint et l'état actuel de la mobilisation ne peut accueillir dans de bonnes conditions toutes celles et tous ceux qui souhaitaient partager dix jours de vie collective, d'échanges politiques et de manifs et d'actions. Nous ne pouvons notamment assurer la sécurité des demandeuSes d'asile ,sans papierEs qui souhaiteraient être présentEs .

Nous espérons rencontrer toutes celles et ceux qui comptaient nous rejoindre du 20 au 29 août durant l'année sur les luttes que nous continueront à porter. Un texte reviendra dans les prochains mois sur cet échec.

Contre les frontières et le capitalisme , la lutte continue ! ! !

Les collectifs de préparation de la TAZ no border Rivesaltes 2004

http://www.rivesaltes2004.org

Commentaire(s)

> > La TAZ No Border Rivesaltes 2004 annulé

Salut je suis à Perpignan depuis deux mois et demi, je trouve dommage que cette action n'est pas pu voir le jour en raison d'un manque de militants. Je suis intéressé dans un premier temps pour en savoir plus sur ce type d'action et ensuite pour participer à une éventuelle nouvelle dynamique sur Perpignan.

Manu péré

manu.pere@laposte.net