Pour un black bloc qui n’a plus rien à prouver

Mis a jour : le jeudi 16 mars 2017 à 16:56

Mot-clefs: Racisme Resistances -ismes en tout genres (anarch-fémin…) actions directes quartiers populaires
Lieux: paris

Un court texte pour préparer la manifestation de ce dimanche 19 mars.

Le 19 mars aura lieu la marche pour la justice et la dignité, contre les violences policières et le racisme d’Etat. On espère tou.te.s qu’elle sera massive. Des familles de victimes de crimes policiers, rejointes par des dizaines d’organisations politiques et de signataires individuel.le.s, ont appelé à la tenue d’une marche non-violente, invitant à ce qu’y défile un cortège révolutionnaire. Si vous lisez ces lignes, c’est que vous envisagez certainement de prendre part à ce dernier, tant la nostalgie du « cortège de tête » semble forte dans les milieux militants parisiens. Oui, ces moments de conflictualité politique marquée, ces moments où on sentait qu’on faisait bloc, ces moments où on a cru voir la peur changer de camp, on voudrait les revivre. Mais il ne faudrait pas que la manifestation du 19 mars soit celle du 14 juin. Tout simplement car on a mieux à construire.

Depuis des années, certain.e.s militant.e.s associatif.ve.s en banlieue, et certain.e.s militant.e.s anti-autoritaires à Paris, cherchent à faire une jonction entre les banlieues et le petit milieu parisien. Le 11 février, à Bobigny, cette convergence entre la jeunesse des émeutes de 2005 et celle du CPE de 2006 a été esquissée, la convergence entre victimes de la police dans les quartiers populaires et victimes de la police issues du mouvement social. Il faut la poursuivre. Et cela passe, pour nos groupes libertaires, par le respect de nos engagements. Si les familles des victimes appellent à une marche non violente, allons-y, masqué.e.s, mais en respectant cette idée d’être « non-violent.e.s ». On est dans le même camp, agissons ensemble. Nous faisons tou.te.s nôtres les mots d’ordre de l’appel pour la marche :
  Parce que nous ne nous soumettrons pas à l’arbitraire du pouvoir,
  Parce que les mots « justice » et « dignité » ont encore un sens pour nous,
  Parce que nous pensons qu’il est primordial de nous organiser, ensemble, pour lutter contre la guerre faite aux pauvres, aux migrants, aux descendants de colonisés.

D’où l’idée d’accepter un autre rapport à la violence que le nôtre. Et ce même si toutes les incarnations de tout ce que l’on déteste (banques, commissariats, agences d’intérim, etc.) se comptent par centaines sur notre chemin et ne demandent que des coups de masse. Si on écrit ce texte, c’est pour essayer d’accorder nos violons sur la question de la casse, en amont, car il sera compliqué de le faire dans le cortège. Quel meilleur spectacle pour les flics que de nous voir nous embrouiller autour d’un.e camarade en K-way noir en train de défoncer un abribus ?

« Un black bloc qui ne casse rien, c’est plus vraiment un black bloc ! ». Et justement, si. Un cortège massif, imposant, sûr de lui, ça fait toujours son effet. Cela montrerait aussi qu’on est capables de respecter les souhaits de celles et ceux qui en appellent à notre solidarité, sans imposer à tou.te.s nos formes de révolte qui nous semblent, à nous, légitimes et nécessaires. Les black blocs outre-Rhin qu’on admire pour leur efficacité savent aussi, dans certaines circonstances, sortir sans rien casser, laissant les flics médusés devant l’absence de baston. Au printemps dernier, on a montré qu’on savait matérialiser les rapports de force dans la rue, notamment par la casse. Depuis, de nouveaux liens, de nouveaux groupes, de nouveaux lieux sont apparus. La séquence actuelle est différente, on aura d’autres occasions d’exprimer notre rage. On a d’autres choses à saboter que les efforts des gens qui, des deux côtés du périph, essayent de construire cette jonction tant attendue.

Rendez-vous le 19 mars, sous les masques.

Des ex et futurs membres du cortège de tête

Link_go source

Commentaire(s)

> j'préfère encore manifester avec la CGT !

Ok, faut respecter les organisateurs des manifs, pourquoi pas ...
Du coup le cortège de tête au printemps dernier a eu tort sur toute la longueur, car on peut pas dire que les syndicats, qui organisaient ces manif voulaient qu'il y ait de la casse (baston avec SO de la CGT, hôpital Necker, tout ça ..) !

Sinon si vous voulez vous justifier de manifester avec des réacs ou citoyennistes qui vont envoyer leur SO (sûrement pire que celui de la CGT) sur ceux qui se croiront en manif, c'était pas la peine de se fatiguer à pondre un truc pareil !
Puis quand ils vous balanceront aux keufs parce que vous êtes un peu trop masqués, faudra pas non plus venir pleurer.
Y a des gens qui sont pas nos copains, malgré toute la bonne volonté que vous puissiez y mettre !

Par contre ce qui serait juste inacceptable c'est de faire du nombre dans leur manif et de rester bien gentil et respectueux de leur autorité de gentil citoyens qui veulent pas se faire taper sur les doigts par le préfet et veulent pas que leur manif dont ils font de la pub partout finissent comme toute manif qui se doit. Ils veulent garder une bonne image publique, en bon politiciens qu'ils sont !

Pourquoi ils ne font pas un congrès dans une salle s'ils ont peur de la casse et de la baston avec les keufs ? Pourquoi une manif à Paris ? Parce qu'ils connaissent leur aptitude à manipuler le milieu, avec leur sale chantage des "familles", des victimes.

À mort la famille !

> black-bloc ou citoyens manifestants ?

Des manifs non violentes ?
Et puis quoi encore !
Sérieux ça risque d'être moche votre truc, ça va finir en méchante baston entre manifestants !

PS : en avance, une pensée pour les familles des vitrines.

> .

De toute façon, quels que soient les mots d'ordres, on va tout casser à la manif des racialistes comme à toutes les manifs.

> .

Quelle prétention! Va falloir que les gen.te.s comprennent que de toute façon, iels décideront jamais de comment se passera une manif! Et à vrai dire, c'est tant mieux.

#KasnavalDeRennes

> en passant

des organisations électoralistes, autoritaires, sexistes, homophobes, islamistes participent à cette marche ...

un lien pour un exemple global (toujours le même ) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Islamic_Human_Rights_Commission

> rien à prouver

salut,

la première chose, c’est que je trouve intéressant qu’il y ait une réflexion collective en amont de cette manif. comme de toutes les manifs, en fait, mais disons que souvent les choses coulent un peu de source. ici, moins, visiblement.

le souci, c’est que le texte part du principe que la marche est "non violente", mais j’ai vu écrit ça nulle part (pas dans l’appel principal en tout cas).

par ailleurs, pour ne parler que des "représentants" de certains groupes antiracistes participant à cette manif du 19, lors du mouvement de férvier le leader de la BAN a clairement dit que la BAN n’appelait pas au calme. y a même un texte du PIR qui à propos du 11 février à bobigny donne des explications/justifications à la violence de l’émeute (un texte qui part ailleurs craint pas mal, à dire "bravo" aux "200-300 noirs et arabes" qui ont attaqué la police, etc. - alors que tout le monde se réjouissait du côté multicolore du rassemblement et de l’émeute, eux en reviennent à faire le jeu du FN et de BFM-TV en "racialisant l’événement", de manière mensongère qui plus est !).

et pour revenir au texte "black bloc", finir en disant "On a d’autres choses à saboter que les efforts des gens qui, des deux côtés du périph, essayent de construire cette jonction tant attendue", ça veut dire quoi ? quand y a de la casse et des affrontements en manif, ça veut pas dire qu’on sabote la manif !!! au contraire, ça lui donne de l’ampleur, de la consistance, de l’impact.

mais bon, je dis pas qu’il faut tout péter le 19. c’est juste que cet appel au calme me semble bien creux niveau "justifications". en fait, comme souvent, on verra bien l’ambiance, comment ça se passe. et évidemment que dans une manif antiraciste si on n’est pas "directement concerné-e-s" c’est bien de tâter l’ambiance avant de foutre le dawa. mais bon, on le fait tout le temps, c’est un peu ennuyeux de se mettre dans un discours "les blancs ils s’en foutent du contexte" alors qu’à chaque fois je trouve que les militant-e-s/anars/autonomes sont plutôt attentifs/attentives à ça (et que même les "appellistes" ils font de + en + gaffe à ce genre de trucs. c’est dire ! y’a dix-quinze ans ils en tenaient une sacrée couche dans le genre "on s’en fout de ce que pensent les gens qu’organisent la manif").

bref, j’espère que ça sera pas l’embrouille "entre manifestant-e-s" le 19, mais ça fait un peu flipper de lire tous les trucs d’avant-manif sur internet...

en vrai le mieux ça serait que ça soit envahi de lascar-e-s de banlieue et que ce soit eux-elles qui fassent les premiers pas. qu’il y ait du monde de "notre côté" pour se battre à leurs côtés, comme ça s’est passé tout au long du mois de février, dans une bonne entente et une solidarité directe au sein des manifs/émeutes.

https://youtu.be/gbFSqtERRoA

> OKLM

Donc là y'a des gens qui annoncent, tranquilles, qu'iels vont défoncer des trucs juste pour faire capoter la "manif des racialistes" ? Vous êtes sérieux-ses ??? J'espère que vous n'êtes pas des blanc-he-s, hein, parce que ça risque de mal se mettre, c'est clair*...

Pour le reste je n'ai pas d'opinion. Je comprends l'appel des familles à réussir à faire au moins une fois une grosse manif sans se choper du gaz et des coups. Je comprends les personnes vénères qu'on leur dicte quoi faire par une orga qui devient normative quoi qu'elle en dise.
Mais j'irai marcher. Et advienne que pourra.

(* t'énerve pas le troll, j'suis blanche moi aussi)

> Le petit milieu parisien

"Depuis des années, certain.e.s militant.e.s associatif.ve.s en banlieue, et certain.e.s militant.e.s anti-autoritaires à Paris, cherchent à faire une jonction entre les banlieues et le petit milieu parisien."

Pauvres banlieusard(e)s, rien ne leur sera épargné...

> Réponse à wow

wow, quelle que soit ta couleur, je trouve assez grotesque ta manière de juger des propos en fonction de la couleur de peau de la personne qui les tient. ça fait penser à des trucs pas très sympas...

et sinon, sache que des manifs à "l'appel des familles" de victimes de violences policières, sur paname, il y en a eu plein ces dernières années (du fait que des gens tué-e-s par la police, il y en a plein....), et que c'est au final assez rare que ça parte en cacahuète / baston avec les flics / etc.

du coup dire qu'il faudrait "réussir à faire au moins une fois une grosse manif sans se choper du gaz et des coups", c'est un peu à côté de la plaque.

après, les propos du genre "on va tout casser dans la manif des racialistes", c'est du gros n'importe quoi. des gros neuneus sans neurones qui feraient mieux de rester chez eux ce jour-là.

> .

"après, les propos du genre "on va tout casser dans la manif des racialistes", c'est du gros n'importe quoi. des gros neuneus sans neurones qui feraient mieux de rester chez eux ce jour-là."

La question n'est pas les racialistes ou qui que ce soit.
La question est qu'il y a un texte qui dit "soyons gentils à cette manif pour respecter les organisateurs", et que la seule réponse qui doit être faite à un tel mot d'ordre complètement autoritaire c'est de casser, comme ça se fait systématiquement à chaque manif depuis le printemps dernier.
On va pas en manif pour faire du nombre pour des politicards. D'autant plus à l'approche des élections, d'autant plus que des partis politiques sont dans les signataires de cette manif !

> quelle logique ?

Dans les signataires de cette manif :

des familialistes,

des sexistes,

des autoritaires,

des homophobes,

des racistes et racialistes,

des islamistes,

des partis politiques donc des politicard-e-s ...

En cherchant plus avant; on trouve même des personnes qui réclament plus de police dans les "quartiers" ou plus des flics racisé-e-s

> Et la tienne de logique ?

et ce serait pire que

- les staliniens

- les mélenchonistes

- les maoïstes

- les trotskistes

- les bureaucrates de la FA

- les petits chefs de la CGT

- bref les "autoritaires", les "sexistes" et les illuminés divers et variés

qui appellent et vont à toutes les manifs auxquelles tu participes sans y voir le moindre problème ?

> .

"qui appellent et vont à toutes les manifs auxquelles tu participes sans y voir le moindre problème ?"

À la nuance près que les manifs syndicales sont juste une occasion de foutre le bordel, et la seule raison d'y aller.

Je comprends pas trop cette espèce de mauvaise foi aveuglante qui essaie de faire passer des vessies pour des lanternes. Ça devient franchement délirant là !

Tu vois pas le problème qu'il y ait un appel à ne pas casser à cette manif ? Eh bien quand le SO privé prévu pour cette manif aura fait des blessés et remis des gens dans les mains des keufs tu verras peut-être la contradiction à t'être pointé guilleret à une manif contre les violences policières, alors que ses organisateurs vont payer des gens pour faire les flics !

Et puis si avoir les mêmes revendications que des gens dont une partie défendent les idées de la Manif Pour Tous ne te gêne pas, je t'invite à te diriger vers l'extrême droite, à qui ces idées appartiennent, et de ne pas venir faire des leçons de morale à ceux qui n'ont décidément rien à voir avec ce genre d'idées rances.

> On va rester poli

"À la nuance près que les manifs syndicales sont juste une occasion de foutre le bordel, et la seule raison d'y aller."
>>> Ah ben bravo, t'es une personne de convictions... C'est sans doute pour ça qu'on t'a vu aussi à la Manif pour Tous ? aux manifs de flics ? de la FNSEA ? à la sortie des stades avec les ultras ?

"Je comprends pas trop cette espèce de mauvaise foi aveuglante qui essaie de faire passer des vessies pour des lanternes. Ça devient franchement délirant là !"
>>> Tu veux dire que décidément, Amal Bentounsi est pire que la CGT ? Et qu'il est délirant de ne pas être d'accord avec toi ?

"Tu vois pas le problème qu'il y ait un appel à ne pas casser à cette manif ? Eh bien quand le SO privé prévu pour cette manif aura fait des blessés et remis des gens dans les mains des keufs tu verras peut-être la contradiction à t'être pointé guilleret à une manif contre les violences policières, alors que ses organisateurs vont payer des gens pour faire les flics !"
>>> Non, je ne vois pas de problème à ce que quiconque exprime ce qu'il pense, même si je ne suis pas d'accord. Et contrairement à toi, je n'ai pas de boule de cristal qui me permet de savoir à l'avance ce qui va se passer.

"Et puis si avoir les mêmes revendications que des gens dont une partie défendent les idées de la Manif Pour Tous ne te gêne pas, je t'invite à te diriger vers l'extrême droite, à qui ces idées appartiennent, et de ne pas venir faire des leçons de morale à ceux qui n'ont décidément rien à voir avec ce genre d'idées rances."
>>> Quant à moi je t'invite à ne plus t'intéresser à la politique : c'est trop compliqué pour toi.

> dignité-justice

En fait l'intitulé de cette manif n'est pas "contre les violences policières", même si évidemment c'est ce qui est développé, mais "pour la justice et la dignité".
Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire? Et est-ce que si on a envie de casser, pas parce qu'on est venu pour la justice et la dignité,et qu'on en a ras-le-bol et qu'on est révolté mais parce qu'on s'est d'une certaine manière professionnalisé là-dedans, qu'on fait ça tout le temps, on se retrouve dans cet appel? Pour la justice et la dignité?
Alors, pourquoi y aller? Par ennui ("nostalgie du cortège de tête")? Est-ce que l'ennui est comparable aux contrôles quotidiens gare du Nord? Aux meurtres statistiquement massifs des banlieusards non militants?
Qui plus est de nombreuses assos citoyennistes ou autres ont rejoint l'appel, est-ce que c'est elles que vous voulez déborder? A part s'amuser (pourquoi pas?) mais quand même au dépens des autres, et c'est certain, pas des assos pignons sur rue mais plutôt des familles et militantEs anti-racistes autonomes(parce que les citoyennistes hein, ils s'en foutent), je vois pas. (Ha ouais, hé c'est vrai j'avais oublié, la famille c'est nul, alors ton frère il meurt, ben c'est pas grave, ouais on est trop réac trop familialistes!Les vrais humains libres sont sans attaches et sentiments)
Mais bon voir le racisme, c'est être racialiste, comme si tous les militants anti-racistes politiques étaient au PIR. Et du coup qui que ce soit qui fasse l'émeute pour vous ça revient au même, bourgeois, prolétaires, hommes, femmes, blancs, racisées. "Chacun fait comme il veut" : conclusion politique profonde. Ben ouais mais yen a (soumis, moutons, malades, faibles...) qui font comme elles peuvent, et qui trouvent de la force contre ce monde de merde plutôt quand c'est collectif, et pas quand il y a injonction insurrectionnaliste à la puissance individuelle AVANT d'avoir pris en compte les unEs et les autres.
Votre soi-disant colère, votre violence attendue, fétichisée et ultra narcissique ne rejoint ni ma colère ni ma violence,qui ne rentrent pas dans votre cadre, alors je ne pense pas être la seule, mais en fait c'est pas grave parce que l'exemple c'est des conneries et quand on est plein sur les barricades et dans les cortèges, vous devez bien faire avec nous aussi.
Sinon, franchement, lire, courir, aimer, faire de la musique c'est bien aussi, il y a d'autres manières d'occuper son dimanche, sans s'inquiéter, parce que des émeutes, il y en aura d'autres, ah oui, mais c'est vrai vivre sans militer, c'est ATTENDRE, beurk! Il faut produire, de l'émeute, des patates, des cabanes, de l'action, des textes vite fait pas trop réfléchis, n'importe quoi mais produire!

> Achtung !

Attention, le PIR a payé une compagnie de vigiles privée, comme à la précédente, pour faire la sécu de la manif.

> Printemps mondial et coloré

Et ouais des organisations électoralistes, autoritaires, sexistes, homophobes, islamistes participent à cette marche ...

un lien pour un exemple global (toujours le même ) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Islamic_Human_Rights_Commission

Et grands amis de devinez qui

http://www.ihrc.org.uk/component/search/?searchword=houria+bouteldja&ordering=&searchphrase=all

> t'as raison

C'est vrai, holala tous ces autoritaires à la manif (ça change des autres manifs tu me dira)! Même cette fois il y aura ceux qui se disent "anti-racialistes", c'est pour dire.

> critique ou naïveté

Participer à des "manifs" ou à des émeutes, des révoltes, des situations ? Ne pas participer ?

Penser en amont et en aval...

Critiquer ce qu'il y a de pire dans ce monde

S'organiser

Mettre des barrières, savoir dire "Non", refuser, composer, détourner, manipuler, stratégie, se faire manipuler, agir, réfléchir, un pas de coté, un "endehors", une TAZ, un bolo-bolo ou ce monde

> heu....

Y'a plus de gestion des commentaires sur indymedia ? Parce que bon déjà y'a des commentaires limites comme l'annonce de faire de la casse contre la manif des racialistes , mais le commentaire qui dit que le POR a engagé un SO, c'est du gros n'imorte quoi là. C'est la foire aux trolls on dirait par ici!

> bravo

Les porcs du PIR (et allié-e-s) ont engagé des vigiles privés