[Seine-Saint-Denis] Tract de solidarité avec Théo

Mis a jour : le jeudi 9 février 2017 à 10:59

Mot-clefs: Racisme Répression quartiers populaires
Lieux: seine-saint-denis

SOLIDARITÉ AVEC THÉO !

Jeudi 2 février, à Aulnay-sous-Bois, dans la cité des 3000, quatre policiers ont agressé, insulté, tabassé, violé, torturé et terrorisé Théo, qui suite à ce qui ne devait être qu'une « banale » interpellation se retrouve à l'hôpital, gravement blessé.

Les jours suivant l'agression, à Aulnay-sous-Bois, des affrontements avec la police ont lieu. Des voitures sont brûlées, des abribus cassés. Pareil ailleurs dans le 93 : à Clichy-sous-Bois, au Blanc-Mesnil, à Sevran, à Bobigny, à Villepinte, etc. À Paris aussi, des manifestations sauvages ont créé des dégâts (des banques et des agences immobilières ont eu leurs vitrines brisées). Des scènes de révolte plus que justifiées: nécessaires. Tout autant que les marches et rassemblements de soutien à Théo qui ont eu lieu à Aulnay et dans plusieurs villes à travers le pays. Chacun-e trouve les moyens d'exprimer sa colère et sa solidarité.

Ce que ces policiers ont fait subir à Théo est absolument ignoble et révoltant.

Et ça nous rappelle qu'à des degrés divers, nous sommes nombreux et nombreuses à avoir été agressé-e-s, tabassé-e-s, humilié-e-s, mutilé-e-s et/ou blessé-e-s par la police, ou même à avoir eu des proches assassiné-e-s par la police.

Ça nous rappelle aussi que, souvent, subir un viol est accompagné de sentiments de honte et de culpabilité. Mais il n'y a pas de honte à avoir été violé. La honte, c'est de violer.
La honte, c'est d'agresser, de torturer, d'assassiner.
La honte, c'est d'être policier.

Car les abus, les « dérapages », les « bavures » de la police font en réalité partie intégrante du fonctionnement de l'institution policière.

ON A TOUTES LES RAISONS DE DÉTESTER LA POLICE

La seule chose que la police protège, c'est l'ordre établi. Parce que la police est une institution créée pour protéger l'État, elle a toujours été au service du pouvoir. Elle existe précisément pour ça.

Bien sûr, il y a des policiers pires que d'autres. Mais quelles que soient leurs opinions personnelles, quelles que soient leurs capacités à l'empathie, les policiers sont tous au service d'une société de classe dirigée par des capitalistes et des politiciens, une société raciste, sexiste et homophobe.

Alors par la lutte sociale, l'auto-organisation, la révolte individuelle et collective, refusons de nous soumettre à l'État et à sa police. Face aux discours sécuritaires et de repli identitaire qui visent à nous monter les un-e-s contre les autres, cherchons des complicités et des moyens d'entraide pour briser les catégories dans lesquelles on nous range. Quels que soient notre situation sociale, notre origine, notre sexe, notre couleur de peau, notre âge, notre quartier, ne baissons pas les yeux face à la terreur policière.

FLICS, HORS DE NOS QUARTIERS, HORS DE NOS VILLES, HORS DE NOS VIES !

Février 2017
Des anarchistes du 93
Contact : des-anarchistes-du-93@@@riseup.net

 

Pièces jointes

Report Le tract A5 à lire sur l'écran

Report Le tract en 2 feuilles A4 à photocopier en recto-verso puis massicoter, hop !

Email Email de contact: des-anarchistes-du-93_AT_riseup.net

Commentaire(s)

> Un discours Ridicule

Quel est le but de ces voitures brûlées ? Ils habitent le quartier comme vous. Et comme vous ils subissent ces violences policières aussi inacceptable que minoritaires dans la Police.
En un mot, pourquoi? Je vous rassure tous le monde, nos politiques s'en foutent que vous pétez trois vitrines et cramer deux voitures, en faites à mon avis même quand vous agressez un flic, il s'en moque parce que vous ne changez rien et que vous ne changerez rien, tant que vous ne changerez pas de tactiques !

> Réponse au "seul mec qui a un cerveau..."

1- ça fait des dizaines d'années que des voitures crament pendant des révoltes, ici et ailleurs. Mais t'as attendu ce tract pour te poser la question de leur signification ?

2- pas sur que les politicens s'en foutent des vitrines pétées et des voitures cramées... T'as qu'à voir comment c'est réprimé, alors qu'il ne s'agit effectivement que de matériel cassé. Ce qui les chiffonne, c'est que la paix sociale soit ébranlée. Même un tout petit peu. Même si c'est pas assez à ton goût. Même si c'est pas assez pour nous non plus. Même si ça ne suffit pas à faire une révolution.

3- quant à s'en prendre physiquement à un flic, je te rappelle que pour un rien ils nous accusent de "tentative d'homicide" et nous mettent en préventive à tour de bras avec des dossiers sous instruction pendant des mois et des années. Ils sont plus mous sur bien d'autres questions "criminelles" !

4- si t'as un si beau cerveau et que t'es un si habile tacticien, donne-nous donc tes conseils avisés, et surtout, parle-nous de ce que tu fais, parce que les conseils venant de l'extérieur, de gens qui parlent mais ne bougent jamais ne serait-ce que le petit doigt, on en a assez.

> moderation

Bon, comme on n'est pas H24 sur les ordinateurs, y'a eut une réponse chouette au premier commentaire donc on laisse les deux, mais les propos du "patriote" qui s'explique ensuite pour sortir des trucs du style que les flics sont assez "cool" et qu'il nous "étudie" en manif, c'est non. Ce site n'est pas neutre, ni un foirum, on ne donnera pas de visibilité aux natios.

> Traductions

Ce très bon tract a été publié en allemand, italien et anglais:

https://linksunten.indymedia.org/de/node/204246/translate