Rennes: retour sur la manif contre les violences policières

Mis a jour : le mercredi 1 février 2017 à 22:00

Mot-clefs: Répression / loi loitravail anti-repression travail loi_travail
Lieux: Rennes

En marge du placement en garde à vue des fonctionnaires impliqués dans le tire de flashball qui a valu à un étudiant de perdre un oeil lors d'une manifestation anti-loi travail à Rennes, le syndicat Solidaires 35 a organisé un rassemblement pour dénoncer les violences policières mardi 24 janvier place Hoche.

Dsc_0703-medium

Ce mardi 24 janvier a eu lieu à Rennes une manifestation réunissant une centaine de personneq a été organisée à l'appel de Solidaires Sud 35 pour dénoncer les violences policières qui ont émaillées les manifestations Anti loi-travail du printemps dernier dans la capitale Bretonne. Pour mémoire, des dizaines de manifestants ont été blessés ; Parmis eux, un étudiant a même perdu un œil suite à un tire tendu de LBD 40. C'est justement pour ce fait terrible que deux fonctionnaires étaient placés en garde à vue le jour-même pour y être entendus par l'IGPN.

Le syndicat déplore également que la quasi-totalité des plaintes déposées par les manifestants blessés aient été classées sans suite par le Procureur.

Enfin, détail croustillant : à quelques centaines de mètres, des policiers organisaient un barbecue en soutien à leur collègues auditionnés et pour fustiger la "haine anti-flic"...

Link_go Manifestation contre les violences policières Renne 24 janvier

Photos du défilé

Email Email de contact: contact_AT_picture-artt.com