chomeurs précaires chirac nous a déclaré la guerre

Mot-clefs: Archives
Lieux:

aprés le bruit et l'odeur voici le chomeur et le précaire qui coute trop cher a la société
Chirac a été plus que clair il vient une fois de plus de nous déclarer la guerre a nous les chômeur(ses) et précaires mais aussi a tout(es) les moins aisé(es) et aux plus démuni(es) d'entre nous

Ce 14 juillet 2004 nous considérons que chirac vient de déclarer la guerre aux moins aisé(es) et au plus démuni(es) d'entre nous


Quand on voit la teneur du " programme " du démagogue social boorlo on ne peut que déjà s'inquiéter , c'est de nouveau la mise en place du précariat généralisé , présenté soit disant comme une " alternative incontournable " pour le (sic) retour a l'emploi , précariat de plus en plus implacable , impitoyable , et bien évidement insupportable , et une autres fois encore les consignes et les désirs du Medef qu'on applique de la manière la plus sauvage , avec les nouvelles saloperies anti sociales qui se profilent au cours de ce été , attaque généralisée contre les 35 heures , futurs chantages en voie de généralisation des patrons avec l'application de ce " modèle " allemand du " bossez plus ou l'on délocalise " , application progressive et en douce du Rma - Sto qu'on " expérimente " déjà dans les régions [ déjà voté dans la région Loire , champagne , rhone alpes avec l'aval des soces dems et des Jaunes de la cfdt ] prochaine application prévue de son " Revenu " d'activités - Sto qui est aussi dangereux que le Rma - Sto puisque il instaurera de fait un sous smic , payé au trois quart de celui-ci , et qui n'est pas sans rappeler le " smic " jeune qu'avait voulu faire passer en son temps Balladur et ses sbires

Or nous savons que le plan " social " du démagogue boorlo ne servira que de prétexte à toujours plus de harcèlement , de contrôles et de répressions portés a l'encontre des chômeur(ses) et précaires , une de ces " mesures " entre autres obligera un(e) chômeur(se) a accepter au bout de six mois d'indemnisations sous peine d'exclusions et de radiations définitives n'importe quel " emploi " même si celui-ci n'est pas en rapport avec son secteur d'activité , ou en dessous de ces compétences ou de ces qualifications , une fois de plus on utilisera la stigmatisation et la culpabilisation , arrosée d'une bonne dose de menaces d'exclusions définitives des aides et des minimas et droits sociaux , pour tenter de juguler toutes formes de remises en questions et de contestation de cette politique anti sociale

Pourquoi accusons chirac de nous déclarer la guerre , c'est très simple dans son discours d'aujourd'hui sur les chômeur(ses) et précaires , la droite montre de nouveau son visage haineux , en essayant une fois de plus par la stigmatisation , et la culpabilisation , de monter la population des travailleur(ses) et salarié(es) contre ceux-ci , et nous ressort ces éternelles rengaines du " s'ils restent au chomage c'est qu'ils le veulent bien " d'ailleurs dans ce " discours " du 14 juillet rappelons le aussi , chirac l'a bien montré en déclarant que ceux et celles qui " travaillaient dur dans ce pays (sic) avaient le sentiment de payer toujours plus pour les autres "

Une phrase contre les chomeur (ses) et précaire qui rappelle l'immonde le " bruit et l'odeur " qui visait les travailleur(ses) immigré(es)

autre extrait de ce " discours " qui en dit long et que nous ne pouvions pas laisser passer sans réagir

" on ne peut pas accepter qu'un chômeur refuse eternelement un emploi "

Comme si on pouvait vivre dignement d'allocations sociales ou chômages ou de Rmi par " choix " et de gaîté de cœur , comme si de notre part nous chomeur(ses) et précaires acceptions ce fait en nous nous complaisions de cette situation

Pourtant c'est entre autre a vous et a vos sbires m chirac que nous devons nos situations , c'est a vous et a vos sbires que nous devons cette précarisation insupportable qui s'accroît de plus en plus , c'est encore a vous et a vos sbires que nous devons ce chantage perpétuel ,celui la même qui est érigé par vos sbires en " modernité " et en " retour " incontournable a l'emploi , c'est a vous et a vos sbires que nous devons ce chômage " structurel " de masse " et cette précarisation qui n'est que le résultat de 20 années de vos politiques ultra libérales et anti sociales appliquées par vos amis maffieux u.haine.p comme par vos amis les soces dems collabos .

Honte a vous m chirac et a vos sbires qui ne sont que les valets du Medef , ces mêmes valets et courtisans qui osent nous faire dans le cynisme le plus total des leçons de morale

Honte a vous m chirac et a vos menaces peine voilées , et vos manières immondes , de nous designer a la vindicte de l'opinion publique et de caresser l'égoïsme et l'individualisme forcené érigé en " valeur " suprême par votre groupe politique et les chancres mous de l'ultra libéralisme , pour vous faire mousser devant cette même frange et fange la plus ultra libérale et réactionnaire de votre électorat

Honte a vous mr chirac et a vos manières a peine voilée de nous dire que nous devrions accepter sans discuter ni broncher ces miettes " sociales " que son le Rma - Sto des fillon - raffarin -seiliére - chéreque , et le sous smic " Revenu " d'activité du démagogue et marchand de vide boorlo . Honte a vous m chirac pour ces immenses gateaux et cadeaux que vous livrez clés en mains au baron seillière au Medef et a leurs valets

Honte a vous m chirac vous et votre répugnant double langage quand vous nous baratinez a coup de " fracture sociale " et de retour a la " cohésion sociale " , alors que vos ministres comme votre groupe politique et parlementaire ne font que défendre les intérêts du " toujours plus pour nous les riches "


Dés demain , dés les prochains jour et sans attendre la " rentrée " Organisons nous


Face a cette nouvelle attaque anti sociale délibérée , face a ces nouvelles insultes qui nous sont faites aujourd'hui le 14 juillet 2004 nous nous considérons donc de nouveau en état de légitime défense sociale , dés cet été et sans attendre , dés les jours prochains car la rentrée risque d'être bien pire encore , organisons la Résistance contre cette parodie de " cohésion sociale " du démagogue boorlo , associons nous entres militant(es) syndicalistes des bases , avec les associations de chômeur(ses) et précaires , avec les associations anti ultra libéralisme et anti - mondialisation , créons partout dans les grandes villes comme en province des coordinations anti Rma - Sto et anti " Revenu " d'activité , créons partout un réseau d'entraide contre la précarité mais aussi agissons contre tout les précarisateurs [ patrons et entreprises appliquant le Rma - Sto , boites d'intérims et négriers modernes divers , siéges locaux du Medef et de la cfdt , chambres du commerce et de l'industrie régionales et locales etc etc ce ne sont pas les cibles et les actions a venir qui manquent ] , seule une convergence des luttes de grande ampleur , comme le fait par exemple a leur échelle nos camarades de la Convergence des luttes de paris, pourra faire enfin bouger les choses

Nous ne savons que trop que nous n'avons rien a attendre de certains bureaucrates syndicaux , que nous n'avons plus rien a attendre non plus des " réformistes " mous de l'ex " gauche " qui pratiquent depuis trop d'année et contre nous un double jeu des plus immondes , qui n'est pour nous tous et toutes rien d'autre que de la collaboration pure et simple avec les éléments les plus réactionnaires , et les plus libéraux du Medef et de ses valets qu'on trouve dans les oligarchies patronales , médiatiques et de la classe politique


chômeur(ses) , précaires , intermittent(es) , travailleur(ses) du privé et du public , travailleur(ses) , sans papiers - toits - droits , précaires et intérimaires , futures victime du Rma - Sto et du " Revenu " d'activité - Sto , futures victimes des licenciements boursiers et spéculatifs futures victimes de l'agcs , futures victimes des privatisations et de la destruction programmée des services publics

ORGANISONS LA RESISTANCE TOTALE CONTRE LA " REPUBLIQUE " DE MEDEF


NOUS SOMMES TOUS ET TOUTES CONCERN(ES)

NOUS SOMMES TOUS ET TOUTES ATTAQUE(ES)

Seule nos luttes et les convergences totales de celles si paient


MIEUX VAUT ETRE ENCORE LIBRE ET SOUS TERRE QUE SOUS LE MEDEF

texte écris en commun par des salarié(es) des travailleur(ses) précaires et intérimaires , des militant(es) syndicalistes de la base , et des électron(es) libres du mouvement social

Commentaire(s)

> > chomeurs précaires chirac nous a déclaré la guerre

bravo, excellent réquisitoire, de tout coeur avec vous.

Il semble que le processus déjà bien engagé et affectant les camarades dans le monde et le sous monde déclassé des pays du below poverty line (moins de 1$/jour/tête) soit à la fois efficace et contradictoire. Efficace, la France le prouve jour après jours mais elle prouve aussi sa faiblesse structurelle face au boycott, à la contestation, à la paralysie syndicale...les pauvres sont une arme redoutable y compris face au fascime du médef et des Etats politiques...La mobilisation est une arme phénoménale, hier mandela, au temps de soweto (76) le disait :" nous déplorons nos morts mais nous sommes rendus au temps béni de le protestation de masse". Les mouvements doivent s'unir dans la pauvreté et demeurer dans ce pas de sagesse sans profit. L'Etat politique est une illusion entretenue par des enfants d'écoles (parlementaires, ministres, présidents, affairistes). La victoire peut être également sans "profit monétaire immédiat". Elle peut être un art de vivre et de combat pacifique et non violent de longue durée. L'art de vivre des nouvelles générations sans visage et sans droits, autre aspect du pouvoir, celui qu'aucn Etat politique ne peut endurer sans douter. Maintenir la pression est une chose inestimable...Les amis en Inde nous implorent de rester unis (nationalement et internationalement) y compris dans la misère. Les amis au Japon s'ouvrent de plus en plus à la culture de la sagesse sans profit, celle du pays volé, la gratuité, le bénévolat. le nombre des ONG explose face aux délirs du LPD ou du PS. Les amis ouvriers sans qualification de Corée du Sud implorent une prise de conscience mondiale "Il est impossible qu'une grève de longue durée des chemins de fer thailandais demeure sans conséquence sur les qualités des revendications des dockers à Saigon, des chomeurs à Rangoon ou des journaliers de Tokyo. Autre action de fond à préserver. La misère un art de vivre? Une qualité ? même si nous manquons de tout. Une culture du besoin réel ? sans doute pour une génération de combat pénétrant, d'initiative et de désintérêt. Une culture du combat destabilsant, par le temps des générations, les contradictions profondes du capitalisme. Que vaut un fantasme face à la vérité du peuple et du monde ? les chars ne peuvent avoir le dessus sur un peuple sans visage, sans frontière et uni.

Vinceremos.

Voir nos liens sur http://linked222.free.fr