Contre les crimes policiers, pour la famille Traoré : Nantes solidaire

Mis a jour : le vendredi 16 décembre 2016 à 19:13

Mot-clefs: Racisme Répression Resistances quartiers populaires
Lieux: Nantes

Mercredi soir. Les frères d'Adama Traoré, mort étouffé dans le commissariat de Beaumont-sur-Oise cet été, comparaissent au tribunal pour des « outrages » et des violences imaginaires. Alors qu'aucun gendarme n'a été mis en examen dans cette affaire. En réalité, c'est une véritable vendetta d’État qui s'abat sur une famille endeuillé qui réclame la vérité depuis des mois.

Autour de 18H, plus de 250 personnes s’apprêtent à partir en cortège de la Place du Bouffay, après des prises de parole.

1-medium

2-medium

3-medium

4-medium

5-medium

6-medium

7-medium

Avant le départ, quelques militants racistes du GUD, déjà bolossés la veille à la fac, viennent faire des provocations aux abords de la manifestation. Ils avaient multiplié les menaces de mort sur internet quelques heures plus tôt. La riposte est massive. Les fachos sont coursés, rattrapés et rossés. L'un d'entre eux doit se réfugier dans un commerce. La police en profite pour interpeller un manifestant. Bientôt un troisième round ?

Le cortège parcoure un centre ville éclairé par les guirlandes de Noël aux cris de « Pas de justice, pas de paix » et « Pour Adama : justice et vérité ! Pour les frères Traoré : Liberté ! ». Un fumigène est allumé devant la mairie. Quelques affiches sont collées sur le parcours, et des taggs solidaires fleurissent peu avant la dispersion, sur les murs et un tramway. La BAC, lourdement équipée et cagoulée, n'interviendra pas.

Bien plus tard dans la nuit, presque en catimini, les magistrats du tribunal de Pontoise condamneront les frères Traoré à des peines de prison ferme. Comme une provocation ultime dans la nuit noire.

A Beaumont et ailleurs : solidarité avec celles et ceux qui résistent aux violences d'Etat !

Commentaire(s)

> de plus!!!

il est à noter que le traitement médiatique est quasi nul, à savoir pas d'article dans ouest torche ni dans presse oh! pour le rassemblement et manif de nantes, à rennes c'est le même schéma d'invisibilité si ce n'est une petite phrase en fin d'un article qui parle de la manif pour un squat (suivie par des citoyennistes) dans ouest torche pour dire que la manif pour adama a rejoint celle pour le squat de la poterie...
ce silence en dit long et ne peut être un pur hasard!
reste plus qu'à en prend conscience et faire du bruit encore!
soyons inévitables!

> Hum!

C'est le style Cazeneuve:
à quoi bon lâcher les chiens si on obtient le même résultat en feignant d'ignorer les faits...
Idem pour NDDL. Boire frais et laisser venir les élections (un mort à Sivens , ça suffit), en refilant le paquet cadeau au futur ministre de l'intérieur Retailleau qui a déjà commencé à moins la ramener, en sachant qu'il servira de fusible si ça pète trop fort... Un ministre ça sert à ça!
.
En rupture avec Valls qui pouvait pas s'empêcher de lancer les backeux sur tout ce qui bougeait.