[Etats-Unis] Autour de la lutte contre le projet d’oléoduc dans le Dakota du Nord

Mis a jour : le dimanche 4 décembre 2016 à 21:04

Mot-clefs: Ecologie Resistances actions directes
Lieux: usa

Depuis plusieurs mois, la lutte contre le projet d’extraction de pétrole dans le Dakota du Nord s’intensifie au États-Unis : la Dakota Access Pipeline (DAPL) est en train d’être construite pour acheminer le pétrole brut du Dakota du Nord à l’Illinois, passant sous la rivière du Missouri et la terre qui a été garanti à la communauté des Indiens d’Amérique des Sioux lors du traité ‘Fort Laramy’ de 1851.

Il arrive souvent que les oléoducs se brisent et répandent du pétrole dans les sources naturelles d’eau et les nappes phréatiques. La DAPL met en danger la propreté de l’eau pour environ 10.000 personnes. Un camp de résistance s’est monté à ‘Standing Rock’, réserve indienne où le pétrole doit y être extrait.

Le 27 octobre dernier, les flics sont violemment intervenus contre les opposant-es et près de 100 personnes ont été arrêtées. Des affrontements avec les flics ont duré toute la nuit, avec des mutilations. Il y a déjà eu un manifestant mort depuis le début de la lutte. Cela fait un bon moment que des machines de construction sont détruites par le feu, impactant directement les entreprises qui participent à ce projet de destruction de l’environnement au profit du capital. Depuis la multiplication des sabotages sur le chantier, la société de sécurité ‘Securitas’ a été embauchée pour surveiller le chantier. Mais l’appel à la solidarité retentit un peu partout à travers les USA, et notamment contre les transports ferroviaires de matériels utiles à l’extraction de pétrole. Des blocages de trains sont organisés, comme à Olympia ou encore à Atlanta (État de l’Illinois) samedi 5 novembre 2016, avec des barricades enflammées sur les voies et une action de blocage qui a duré plus de six heures.

Lire la suite de l'article