rma sto nouvelles saloperies des élus péesse

Mot-clefs: Archives
Lieux:

une fois de plus les élus péesse négocient en douce le rma sto avec les sbires du baron seillière
Tiré d'un torchon du Ppa régional


Ou comment nos chers soces dems du péesse , malgré leurs sempiternelles promesses électorales pré régionales de ne pas appliquer dans leurs régions le Rma - Sto , sont désormais prés a faire passer eux aussi en " douce " mais néanmoins en force le Rma - Sto des fillon chéreque raffaradin , non seulement par ces fausses promesses une fois de plus ils se déjugent par rapports a leurs électeur(trices ) , mais en plus ils appliquent sans trop se cacher la collaboration active pure et simple , avec les sièges de Medef locaux , ravis de pouvoir a quelques entreprises cherchant une main d'œuvre et des sous salarié(es) sans aucun droits sociaux et cela quasiment gratuitement

Signature des premiers accords cadre du RMA

Le président du conseil général, René-Paul Savary élu Ps , et les organisations patronales ont signé les premiers accords cadres relatifs au RMA [ nous , nous appelons ça le Rma Sto ]


« Notre objectif est de remettre des personnes dans une activité de travail et de rompre les barrières qui existent entre le monde économique et le secteur social » a affirmé René Paul Savary, le président du conseil général, au cours de la signature des conventions-cadres relatives au RMA, lundi après-midi à la Maison Jaunet à Châlons-en-Champagne.


L'Union professionnelle artisanale, la chambre syndicale de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment, l'Union des industries et métiers de la mé0tallurgie, la fédération nationale des transports routiers, la Fédération départementale du bâtiment, la CGPME et le MEDEF ont accepté de jouer le jeu en signant les premiers accords.

Six entreprises du bâtiment de la Marne se sont d'ores et déjà engagées à embaucher une personne dans le cadre du RMA.


Le RMA est un contrat de travail de droit privé à durée déterminé de 6 mois, renouvelable deux fois, pouvant aller jusqu'à 18 mois. D'une durée hebdomadaire de 20 heures, il doit permettre à terme l'insertion durable dans l'emploi d'un bénéficiaire du RMI.


Le président du conseil général a rappelé qu'un suivi ( sic ) allait être mis en place pour s'assurer de la viabilité de chaque partenaire. « Il s'agit d'un suivi social par les travailleurs sociaux du département, et d' un suivi du travailleur par un tuteur dans l'entreprise » a-t-il précisé. Les premières conventions doivent être signées dès le mois de septembre prochain



Nous chômeur(ses) , précaires , travailleur(ses) temporaires et intérimaires , intermittent(es) , recalculé(es) des assedic nous appelons tout(es) nos camarades a diffuser qui étaient présentes dans nos mobilisations de l'hiver derniers ces informations le plus largement possible , a rejoindre et a interpeller sans tarder les comités et coordinations de chômeur(ses) et précaires , a mener des actions ou des occupations dans chaque conseil régionaux soit disant de " gauche " qui seraient tentés d'appliquer en " douce " cette nouvelle forme répugnante du précariat , et de l'exploitation du Medef

Assez de double langage et d'hypocrisie messieurs dames les soces dems , assez de sociaux pourris toujours prés a se coucher a la moindre occasion, et a collaborer devant les appétits démesurés d'un baron seilliére et ses sbires toujours plus méprisants , cyniques , et arrogants


Nous ne serons jamais des esclaves taillables et corvéables a volonté, et nous en avons plus qu'assez d'êtres considérés comme des " improductifs " ou de la vulgaire chair a patrons , de nous faire insulter a longueur d'année sur les chaînes de radio et des TV gouvernementales ou par les "articles " d'une " presse " pourrie a la botte et aux ordres de l'oligarchie des barons de la finances ou de l'armement. Nous en avons plus qu'assez de nous faire insulter par des médiarques officiels serviles et grassement payés , cette caste privilégiée des plus de 10 000 euros par mois , qui ose a longueur d'années et sans aucune pudeur , bramer et béler que les smicards , les chômeur(ses) , les Rmistes , et les précaires " coutent " cher a la communauté , et a la " compétitivité " cette éternelle rengaine au toujours plus pour eux les riches , et du toujours moins pour les plus pauvres et démuni(es) d'entre nous tous(tes)

Contre les maffieux u.haine.p et les faux derches sociaux pourris Organisons nous , dés a présent créons dans toutes nos régions des comités et des coordinations anti Rma - Sto dés demain la résistance contre cette forme moderne d'esclavage doit étre totale


NOUS N'AVONS QU'UNE CHOSE A DIRE ET NOUS NE LE REPETERONS JAMAIS ASSEZ

QU'IL SOIT APPLIQUE PAR LES DROITISTES U.HAINE.P OU LES SOCES DEMS SOCIAUX POURRIS NOUS REFUSERONS TOUJOURS LE RMA -STO DES CHIRAC - RAFFARIN - SARKOSI - SEILLIERE


NOUS N'IRONS PAS CREVER AU RMA - STO DANS LES " ENTREPRISES " ABBATOIRS DE L'ULTRALIBERALISME SANS BRONCHER NI RESISTER


MIEUX VAUT ETRE ENCORE LIBRE ET SOUS TERRE QUE SOUS LE MEDEF


comités et coordinations de chômeur(ses) , précaires , recalculé(es) des assedic ,intermittent(es) , travailleur(ses) temporaires et intérimaires paris