Communiqué de la DALL -Agression d’un membre de la DALL et comportements oppressifs par des membres présumés du MILI-

Mis a jour : le mardi 18 octobre 2016 à 22:35

Mot-clefs: Racisme Répression / actions directes antifascisme libérations nationales genre sexualités
Lieux:

Ceci est le premier communiqué de la DALL -Division Antifasciste des Loups Libertaires- daté du 16.10.2016.

La DALL est un groupe, qui n'a pour objectifs, ni la communication publique, ni à être approché par les groupes affinitaires, ou les organisations en lien avec les luttes sociales et politiques.
Ce communiqué est, -nous le regrettons- une entorse à cette règle.
Nous regrettons d'autant plus d'apparaître pour ce que nous avons à y dire.

Arton6892-medium
DALL

« Le samedi 08.10.2016 au soir, une série d'incidents ont été rapporté par des membres de notre groupe, qui auraient eu lieu sur le Site de Bellevue, à la Zone à Défendre de Notre-Dame-des-Landes.

La liste suivante des éléments rapportés est exhaustive.

Sont rapportés :
- Entre 21h et 23h, sur le site de Bellevue : des propos sexistes, virilistes, machistes, et anti-végan, tenus en public, par des militants non-identifiés, visiblement éméchés, dont certains éléments laissent à penser qu'ils entretiennent des relations proches au Mouvement Inter-Luttes Indépendants (MILI).
- Entre 21h et 23h sur le site de Bellevue , l'agression physique, à deux reprises, à 30 minutes d'intervalle, et par deux militants différents non-identifiés, visiblement éméchés, sur un membre (sobre au moment des deux agressions) du 2ième peloton de la Division Antifasciste des Loups Libertaires -peloton Louise Michel.
Le membre de la DALL, isolé au moment des faits, reconnait avoir porté des coups aux visages de ses agresseurs pour se dégager.
Le membre de la DALL assure ne jamais avoir vu auparavant ses agresseurs.
Les circonstances de l'agression laisse à penser que les agresseurs sont des membres, ou gravitent occasionnellement, autour du MILI -notamment des slogans pro-MILI entonnés quelques minutes avant la seconde agression mène à cette hypothèse.-
Si les auteurs des agressions n'ont pas été clairement identifiés, la situation nous semble tout à fait suspecte : le membre de la DALL agressé était mandaté en tant qu'opérateur communication pour la Division auprès du MILI, et ce depuis fin février, son mandat était toujours en cours au moment des faits.

- Entre 21h et 23h sur le site de Bellevue, il est rapporté : un coup de pression, et des menaces de coups, de la part d'un militant non-identifié, visiblement éméché, dont des éléments suggèrent ses affinités -ou son appartenance- au MILI, sur un individu, apparemment venu en soutien à la ZAD, inconnu de la Division.
Le membre présumé du MILI cherchait vraisemblablement, par son agression, à brûler le drapeau du militant. Drapeau qui ne présentait selon nous aucune charge symbolique qui consisterai à une justification d'un tel comportement.

Il est inutile de dire combien nous condamnons ces pratiques injustifiables. Ni l'alcool ni la drogue ne sauraient expliquer de tels comportements.
Si les responsabilités individuelles n'ont pas pu être clairement établies, des doutes persistants planent sur des membres -occasionnel.les ou non, sympathisants.es ou membres- du groupe du MILI.

Ainsi, et par conséquent, nous disons deux choses :

- Premièrement, nous décidons collectivement, par le présent communiqué, de couper toutes les formes de relations et de communication entre notre groupe et le MILI, nous retirons dès à présent les mandats d'opérateurs à plusieurs de nos membres, en charge de ces fonctions auprès du MILI.

- Deuxièmement, nous invitons les groupes affinitaires en lien avec le MILI : à la reconsidération de leurs rapports en vue des éléments sus-nommés, à l'auto-critique, à la réflexion quant à la pertinence politique de leurs relations, et à la toxicité éventuelle de pratiques, jugées oppressantes selon nous.

Enfin, à nos amis du MILI, que nous savons sincères, nous leur disons ceci :
- Nous savons combien la pérennité d'une organisation est une affaire complexe, vous le savez peut-être mieux que nous, car vous avez des paramètres de communications extérieures supplémentaires a négocier, que nous avons de notre côté, collectivement, préféré écarter.
Cependant, nous souhaitons vous dire, que l'horizontalité ne se décrète pas, elle se construit, sérieusement, méthodiquement, mandat par mandat.
Nous pensons qu'un amas de groupes affinitaires produit toujours, malgré lui, du leadership, du trafic de leadership, de l'hégémonie personnel de capital politique et organisationnel. L'amas affinitaire génère des dynamiques qui reconstruisent des schémas connus, hiérarchiques, de dominance, il y a celleux qui ont toujours raison, et celleux à qui l'ont coupent toujours la parole.

Ici par ce communiqué, nous sommes conscients que nous avons perdu, chacun.e, l'accroissement de notre force. De cette manière, nous percevons ce communiqué comme un aveu d'échec à l'accrétion de nos forces communes, et nous regrettons cette situation.

Nous ne souhaitons pas générer une bataille de communiqués stériles, et nous ne souhaitons pas nous écharper publiquement : peu nous importe vos réactions publiques, peu nous importe que vous réalisiez des purges en interne, des communiqués de déni, ou de calomnies à notre égard, nous estimons, par ce communiqué, avoir alerté nos amis.es, et nos camarades sur des pratiques qui doivent disparaitre à tout prix de nos milieux.

Nous rajouterons, à celleux qui souhaiteraient réaliser des représailles physiques ou orales en réponse à ce communiqué, sur l'un de nos membres ou de nos amis.es : soyez certain.es de notre capacité à répondre avec justesse, avec précision, et immédiatement.

Férocement Antifascistes. »

Signataires du communiqué (dans l'ordre.) Retour ligne manuel
- A voté, à l'unanimité, le 2ième peloton de la DALL -Peloton Louise Michel.
- A voté, à l'unanimité, le 5ième peloton de la DALL -Peloton Elysée Reclus.
- A voté, à majorité, le 1er peloton de la DALL -Peloton Buenaventura Durruti.
- A voté, à l'unanimité, le 3ième peloton de la DALL -Peloton Voltairine de Cleyre.
- N'a pas pu prendre part au vote, le 4ième peloton de la DALL -Peloton Abdullah Öcalan.

Commentaire(s)

> Reponse

Je ne connais pas le mili mais ces accusations me paraissent graves, surtout sans preuves et avec comme seul signataire un seul et même groupe...

> Effectivement, il y a un loup…

Je vais juste attirer l’attention sur certains termes utilisés dans ce texte qui fleure bon le militarisme le plus plat : peloton, opérateur, division, drapeau, sont des termes qui résonnent bizarrement à mes oreilles, et qui établissent en tout cas une inquiétante parenté avec ceux que le DALL est censé combattre…

En ce qui me concerne, qu’un des « pelotons » - le « quatrième » apparemment - ait repris le nom d’Öcalan me laisse beaucoup à penser ; ce personnage est un stalinien de la pire espèce, dont l’idéologie est puissamment marquée par l’apologie de la lutte armée - autrement dit, la participation militaire à des conflits impérialistes ! -, le nationalisme pur et simple, la gestion dictatoriale et impérative des relations hommes-femmes, sans parler des méthodes de gangsters pour pouvoir se financer, les Kurdes d’Allemagne pourraient s’ils le pouvaient expliquer ce qu’est le racket par l’organisation bourgeoise qui s’appelle PKK !

Je suis donc plus que dubitatif au sujet de savoir dans quel camp précisément mettre ce groupe dont je n’avais jamais entendu parler, qui a qui plus est deux loups sur son drapeau ! Au-delà du jeu de mots, parce qu’effectivement dans l’histoire il semble qu’il y ait un loup, la symbolique du loup a toujours été reprise par l’extrême-Droite, je crois même me souvenir qu’en Turquie il y a un groupe « férocement » nationaliste qui s’intitule « Loups gris »…

> N'importe quoi

Ce communiqué, c'est du gros n'importe quoi, tout le monde sera d'accord là-dessus.

Mais arrêtez de dire n'importe quoi pour y répondre, SVP.

Ce serait des fachos parce qu'il y a des loups sur le logo... Vous êtes sérieux ? Le symbole du loup a été utilisé maintes fois dans le mouvement révolutionnaire "progressiste" (par des anarchistes grecs ces dernières années, à la fin du film "Le fond de l'air et rouge" de Chris Marker, il y aurait plein d'autres exemples à donner...).

Et puis ce serait une thèse drôlement conspi que de dire "regardez, ces antifas sont en fait des fachos, ils ont caché des loups dans leur logo". Ridicule...

Quant à Ocalan, j'imagine qu'ils considèrent que celui-ci n'est plus le stalinien à l'ancienne qu'il était dans les années 1980-1990. Le PKK a évolué, depuis, et si les avis sont partagés aujourd'hui, il serait absurde désormais de réduire Ocalan à un "stalinien".

Mais bref, ce communiqué a effectivement un sale goût de militarisme, ou du moins d'autoritarisme organisationnel. Et continue de ressembler à mes yeux à une mauvaise blague (c'est le souci avec Indymedia-Nantes, un peu tout et n'importe quoi peuvent y être postés: ça a des avantages, mais aussi des inconvénients.)

> commentaire retiré

Un commentaire faisant une liste de "crimes" sans les individualiser donnant l'impression que le MILI est coupable de tous les agissements de ses "troupes" a été retiré. Qu'il soit responsable, ok, criticable, surement mais...

Sinon pour info Bellevue est clairement affichée Antifa / Antisexiste et des rencontres non-mixtes féministes s'y sont tenues. Donc oui le sujet est sensible.

// edit : un commentaire sous la forme "le MILI a déjà..." (difficile d'être plus clair sauf à copier-coller le commentaire, du coup je vois pas trop l'interet)

> 32

"Un commentaire faisant une liste de "crimes" sans les individualiser donnant l'impression que le MILI est coupable de tous les agissements de ses "troupes" a été retiré. Qu'il soit responsable, ok, criticable, surement mais... "

C'est pas clair du tout ce que tu dis cher-e modo. Pourrais tu développer ?

> Pour répondre à Mon p'tit Loup

Je suis très sérieux et je pose la question clairement pour éviter les circonvolutions : fascination pour le militarisme, défense du nationalisme, soutien visiblement à la lutte armée, symbolique très douteuse… c’est quoi la différence entre la DALL et ceux qu’elle prétend combattre, exactement ?

La question n’est pas celle des loups, mais des principes politiques qui sont derrière. C’est quoi, un « stalinien à l’ancienne »? « Il serait absurde désormais de réduire Öcalan à un stalinien », et pourquoi donc, s’il vous plaît ? J’ai une définition du stalinisme, et Öcalan tombe toujours dedans, aux dernières nouvelles : il défend toujours qu’il existe des États « socialistes » et d’autres qui ne le sont pas. C’est la définition politique. C’est un nationaliste, un bourgeois, un contre-révolutionnaire, et rien d’autre. Se réclamer de ce personnage est hautement significatif de ce que l'on défend, et ici ce sont des conceptions nationalistes et étatistes. Parfaitement contre-révolutionnaires donc, pour faire court.

J’aimerais connaître les principes politiques qui sont derrière la DALL ; ceux que je vois transparaître dans ce communiqué puent franchement, et je sais pourquoi. Alors on n’essaie pas de dire que « ce communiqué, c’est du gros n’importe quoi » en fuyant la question de savoir POURQUOI, parce que la réponse est très simple : il est basé sur des principes politiques qui sont ceux de l’ennemi de classe, ceux de l’État capitaliste. Voilà pourquoi.

> horizontal

je comprends pas pourquoi vous essayez de vous contorsionner pour démontrer que ce serait des fascistes parce que blablabla, je connais pas ce groupe, mais le communiqué a l'air de faire une leçon sur l'horizontalité, bref.

> Une question de principes politiques

Ce que je défends, ce sont les principes politiques, les miens, ceux des révolutionnaires depuis qu’il en existe. La DALL, c’est la négation de ces principes. Evidemment, quand on ne comprend pas que ce sont les principes politiques qui fondent la pratique, on ne comprend pas que s’il n’y a pas de théorie révolutionnaire, il n’y a pas de pratique révolutionnaire non plus (ce que Lénine écrivait déjà il y a un siècle).

Ce n’est pas moi qui « contorsionne » pour démontrer quoi que ce soit ; ce sont ceux qui défendent la DALL qui le font : ce groupe ne serait pas fasciste parce qu’il combattrait les fascistes ; c’est donc une démonstration par la négative, mais la DALL se positionne POUR QUOI exactement ? D'après le communiqué, ce qu'elle défend est un type d’organisation visiblement militarisé, et les Staliniens à la sauce Ôcalan.

Étant donné que le militarisme et le stalinisme font totalement partie de ce que je combats, je ne vois aucune raison de ne pas dénoncer la DALL pour ce qu’elle est : un soutien du militarisme d’État ! Comme les Fascistes, en fait…

Après, donnez-lui l’étiquette qui vous arrange ! Les principes politiques ont parlé…

> Il n'y a pas de spécisme antifa!

"Sinon pour info Bellevue est clairement affichée Antifa / Antisexiste et des rencontres non-mixtes féministes s'y sont tenues. Donc oui le sujet est sensible. "

Bellevue est une entreprise d'exploitation des animaux non-humains. Des individu-e-s sensibles y sont parqué-e-s, enfermé-e-s, engraissé-e-s, violé-e-s, dépossedé-e-s de leurs progénitures (qui subiront le même sort) et dépouillé-e-s des produits de leurs corps (lait, oeufs) pour finalement être éxécuté-e-s.
Le spécisme est étroitement lié avec le racisme, le sexisme et le capacitisme.
S'approprier le corps de l'autre est une base du fascisme (où le corps de tou-te-s est au service de la patrie).
La pratique de l'élevage est en elle-même raciste puisque qu'elle surexploite l'écosystéme de façon contre-productive, au service d'une minorité aisée, plutôt occidentale, aux frais des populations les plus pauvres du globe qui voient leurs ressources agraires accaparées pour la production de protéines végétales à destination des animaux non-humains destinés à la boucherie.
(cf le film citoyenniste "cowspiracy")
Alors non, dans ces pratiques Bellevue n'est pas "antifa".
Et si des rencontres non-mixtes s'y sont tenues c'est peut-être qu'il fallait réoccupper l'espace au vu de la situation pas super claire sur le confusionnisme et le sexisme? (ou plutôt au vu de la situation trop claire de tolérance vis à vis du confusionnisme et du sexisme).