Manif antinuc' de Flamanville: Camping autogéré du 28 sept. au 3 oct.

Mis a jour : le dimanche 18 septembre 2016 à 22:27

Mot-clefs: Ecologie Resistances nucléaire
Lieux: flamanville sioutown

Après Valognes, on n’a guère eu l’occasion de se retrouver sur un grand rassemblement antinucléaire dans le cotentin. Alors que des menaces réelles planent sur la Zad et que le commencement des travaux s’annonce sur Bure, la manif du 1er octobre est un rendez-vous fort et symbolique à ne pas manquer. Nous voyons ce moment comme l’occasion d’ouvrir un autre front et de multiplier les attaques envers des gouvernements obstinés à défendre l’économie capitaliste contre la volonté des populations. Comme on sera au plus près du chantier du réacteur EPR, l’envie ressort de rebondir sur cette manif pour se retrouver et se doter d’ambitions plus offensives et internationales dans les temps à venir.

Affichecamping-medium

Situationcamping-medium
plan

Programmecamping-1-medium
programme

D’ici deux ou trois ans, le chantier sera bien loin d’être fini. Et ce n’est pas parce que la construction de l’EPR est déjà pas mal avancée, qu’il est trop tard pour le bousculer et le mettre à mal. Il reste toujours deux réacteurs en fonctionnement à faire arrêter… définitivement. ..et des trains déraillent et un centre de retraitement de déchets nucléaire, et des camions, et un arsenal militaire et…) Contrairement aux luttes antinucléaires des années 70-80 (opposition à la construction des centrales ), L’EPR ne se situe pas sur un nouveau site mais déjà sur le site existant de Flamanville, ce qui modifie forcément les possibilités d’interférence sur un tel chantier.

Le contexte militaro-policier actuel et l’état d’urgence prolongé forcent à se mettre à table pour voir quelles formes de rassemblements sont encore possibles, quelles formes d’opposition on doit inventer ou réinventer . Partir ainsi sur la perspective de faire un camp d’ampleur massive, dans les deux ans à venir, implique de se familiariser avec le terrain, de se revoir à nouveau, et que ca résonne outre manche. Outre les autoroutes de l’énergie en train de se développer entre la Manche et l’Angleterre dans la perspective de nouveau réacteur ERP à Hinkley Point, ca semble aller de soi qu’il faut dépasser la problématique française et tenter de créer un front antinuc’ ou une lutte transmanche. Tout comme on se rend bien compte que la politique migratoire ne concerne pas qu’un seul pays, la lutte et la solidarité ne s’arrêtent pas aux frontières.

Le CAN-Ouest, le collectif d’organisation de la manif du 1er octobre, a donné l’opportunité à d’autres collectifs, dont la grange de Montabot, de s’occuper d’un camping à la sauce autogérée, et le faire exister en parallèle de leur évènement.

On a aussi envie de porter des discussions, d’intensifier des rencontres au-delà d’une grande marche, de faire rejaillir une lutte de terrain contre l’EPR et le nucléaire dans le cotentin.

Même si on a hâte de déambuler au travers de la grosse manifestation , on a plus de curiosité que de marcher le long des grilles du chantier. D’autres ballades sont à prévoir, sortez couverts et équipés…contre la pluie manchoise.

On a commencé à défricher un programme qui reste modulable et complétable.

On discutera, on parlera de perspectives mais on voudrait aussi se balader ensemble, se pousser à aller jeter un œil sur les lieux. La visite parle d’elle-même, sans grand discours, et avec éloquence de l’horreur locale. Voilà, ce qu’on propose ou du moins l’amorce de ce qui est proposé ; comme ca ne tient pas qu’à nous, on compte évidemment sur le renfort des gens qu’ont la dalle après le mouvement social, et ce pour avoir un impact à partir du 1er octobre et jusqu’à l’extinction des centrales et surtout de leurs responsables. VENEZ !

Link_go https://antitht.noblogs.org/2304

Commentaire(s)

> Les Bonnes Nouvelles du camping autogéré de Flamanville (50)

Le programme du camping prend forme :

- Lors de la discussion du vendredi soir sur les perspectives de lutte dans le Cotentin, on a prévu d'inviter des anciens de lutte contre la construction de la centrale de Flamanville. Ils nous conteront les histoires d'occupation du site et des actions effectuées fin des années 70. ILs nous parleront aussi de la manière dont le projet de centrale nucléaire a été imposé dans un nord Cotentin très rural à l'époque.

- Le dimanche, après le brunch du midi, il y a aura un jumelage entre Bure et les déboulonneurs de l'ouest. Préparez les mouchoirs.

S'en suivra une discussion avec les Burien-es qui nous donneront des nouvelles fraiches de la lutte là bas et on scellera les solidarité qui vont se mettre en place depuis ici.

----------

Manif antinucléaire de Flamanville (50) du 1er octobre

Message en provenance de Sioutown

On aura besoin de monde pour le montage du camping dès le mercredi 28 septembre.

On prévoit la popote à partir du mercredi et un bar dès le jeudi soir avec de la bonne bière de la grange bien amère et antinucléaire. Amenez vos assiettes et vos verres. On n'en aura pas pour tout le monde et parfois ça vole au-dessus des képis, on sait pas pourquoi.

Des petits dej' seront aussi prévus sur place entre 2 créations de banderoles. On aura aussi du bon pain frais fait par un copain boulanger.
Et le jour j, le samedi, un collectif composé de quatre cantines de luttes s'affairera pour vous redonner des forces. Les cuistot-es que vous connaissez sûrement, Ielles ont déjà participé à plusieurs mobilisations dans l'ouest (Zad, Landivisiau, THT, Rennes, COP21), seront ravi-es de vous proposer le midi à partir de 11h avant le départ
en manif, sur le site du rassemblement à Siouville Hague, leurs célèbres sandwichs (customisés pour l'occasion). Et dès 18h, au retour de la manif, parce que la journée sera loin d'être finie, on vous servira une bonne assiette chaude de saison et des desserts maison.

Pensez à prendre vos petites radios fm à piles portatives pour la déambulation de retour vers le camping samedi nuit. Une batucada donnera le signal du départ.
Il faudra encore garder de la pêche pour 3 km d'expérimentation radiophonique.

Une micro station radio mobile sera en tête de cortège pour diffuser musique, poésie sonore et tout ce qui peut décemment entrer dans la table de mixage et un microphone. Donc, nous lançons un appel à interventions radiophoniques.

APPEL À PARTICIPATION RADIO

L'APPEL CONCERNE LES MUSIQUES, AMBIANTES, BRUITISTES, LA POÉSIE SONORE, LES LECTURES, IMPROVISATIONS VOCALES OU INSTRUMENTALES. CHAQUE PROPOSITION DURE ENTRE 20MN ET 1 /2HEURE MAX.
NE RENTRENT PAS DANS L'APPEL LES FORMULES DONT LE SON DIRECT COUVRE UNE RADIO : PERCUSSIONS, GUITARES AMPLIFIÉES, ACCORDEONS.SAUF SI JOUÉS DE MANIÈRE AD-HOC.
LE STUDIO FONCTIONNE SUR BATTERIES 12V. IL EST DEMANDÉ AUX PARTICIPANTS D'ÊTRE LE PLUS AUTONOME POSSIBLE EN BATTERIES.

Pour rappel, le programme du Siou-Camping :

A partir du mercredi 28 septembre
Montage et ouverture du camping

Le Vendredi soir
19h Bouffe végane
20h Discussion perspectives de lutte contre le nucléaire
Samedi 1er octobre

11h30 Rdv au camping pour rejoindre le point de départ de la manif
01h00 Retour au camping en musique, prends ta radio portable fm
puis concert des René Binamé

Le Dimanche
Brunch
13h30 Cérémonie de jumelage avec Bure
14h Discussion sur Bure
15h30 Discussion Linky Toy Story et balades !

et le lundi
rangement et plus si affinités.

La météo prévoit du beau. Ça ne vous empêche pas de monter avec vos
manteaux, vos chapeaux et vos godillots. La balade le dimanche en fin
d'après midi s?annonce radieusement lumineuse. Restez jusqu'au bout 'au
bout du bout de la boom qui fait boom et démonte tout.
Les campeurs et campeuses libres !

camping.sioutown@riseup.net
06 51 67 94 44

antitht.noblogs.org

> Des nouvelles du Siou-Camping du côté de Flamanville

Bonjour à tou.te.s,

Le camping commence a être bien installé, et les premiers campeurs et campeuses sont arrivées (mais pas qu'elles et eux !)

Quelques indications et précisions

*** Accès au Siou-Camping :

Attention, le fléchage vers le camping étant intermittent, il est préférable de connaître les directions. D’autres parts, des contrôles de gendarmerie, véhicules et passagers, sont quasi-systématique à l’approche du camping.

–> Rejoindre HELLEVILLE sur la D37 (route Les Pieux – La Hague). À HELLEVILLE suivre SIOUVILLE-HAGUE au rond-point. Une fois arrive.e.s à la petite siouville, prendre à gauche, et encore sitôt à gauche, le camping se trouvera alors… sur la gauche, à quelques centaines de mètres, au lieu-dit la petite lande.

–> Du site du rassemblement, Suivre HELLEVILLE (D4). Une fois arrive.e.s à la petite siouville, prendre à droite, puis tout droit au stop, le camping se trouvera alors… sur la gauche, à quelques centaines de mètres, au lieu-dit la petite lande.

D’autres accès sont possibles, cf carte http://antitht.noblogs.org/files/2016/09/SituationCamping.jpg

–> Pour revenir du site du rassemblement au camping dans la nuit du 1er octobre, un convoi pédestre, avec accompagnement radiophonique (munissez-vous de votre poste radio à pile et d’une frontale) pour ne pas faire trop de bruit, devrait vous permettre de ne pas vous perdre dans la nuit et de rejoindre vos pénates avec la possibilité pour les motivés d’apprécier le son des René Binamé qui joueront à notre arrivée.

Toutes ses infos et plus (programme, etc) sont disponibles ici :
https://antitht.noblogs.org/2304

Au plaisir de se retrouver au camping ou/et à la manif !