Hambourg : Une énième flic infiltrée démasquée dans le milieu autonome

Mis a jour : le mercredi 25 mai 2016 à 14:51

Mot-clefs: Répression Resistances contrôle social / -ismes en tout genres (anarch-fémin…) prisons centres de rétention antifascisme quartiers populaires squat lutte logement anti-repression étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: hambourg...!

On apprend par un communiqué qu’une énième flic en civil a été démasquée à Hambourg. Cette flic infiltrée, connue sous le faux-nom de „Astrid Schütt“, s’appelle en réalité Astrid Oppermann. Celle-ci a travaillé pour le compte du Landeskriminalamts (LKA) d’Hambourg et s’est infiltrée dans différents lieux du milieu autonome à partir de la fin de l’année 2006 jusqu’à avril 2013. A cette date, elle s’est retirée du milieu en prétextant vouloir partir en Italie avec son petit ami pour au moins 6 mois. Mais en réalité, elle est retournée aux services de la préfecture de police d’Alterdorf après une période de congé plus longue que prévue en octobre 2013. D’après les recherches des compagnon-nes et camarades, elle travaille toujours là-bas à l’heure actuelle.

179274-239c4-medium
elle ressemble à ça aujourd'hui

Arton4998-a82b9-medium

Cette nouvelle découverte de flic infiltrée fait suite à celle d’Iris Plate à la fin de l’année 2014 puis à celle de Maria Böhmlichen fin août 2015. Le cas d’Astrid Oppermann est très ressemblant à celui d’Iris Plate : elle a été au coeur des activités et des projets du squat de la ‘Rote Flora’, ce qui lui a permis de se construire une “crédibilité d’activiste” sur le long terme et de s’immerger totalement au sein du milieu pendant des années. Son infiltration s’est déroulée pendant plusieurs mois simultanément à l’infiltration d’une autre flic, Maria Bömlichen. D’ailleurs, elles ont toutes les deux participé aux réunions de préparation contre la conférence du ministre de l’intérieur en 2010 et aux contre-manifestations antifascistes de 2012 à l’occasion de l’événement néonazi appelé “Journée de l’avenir allemand”. Toutes les deux étaient ensemble et se sont occupées des mêmes tâches concernant l’organisation interne de ces contre-manifs. Maria et Astrid ont également voyagé ensemble lors du contre-sommet du climat à Copenhague en 2009 et les deux se sont investies dans le même projet d’habitation. Ceci a permis au service de renseignements de retirer une infiltrée si nécessaire, sans devoir craindre une perte d’informations.

Plus d’infos détaillées sur sa participation aux actions, sa biographie, etc.. verdeckteermittlerinhh.blackblogs.org

[Repris du Chat Noir Emeutier.]