Les compagnons-gnes grecs caillassent le juge durant leur procés pour tentative d'évasion!

Mis a jour : le dimanche 22 mai 2016 à 03:28

Mot-clefs: Répression Resistances / prisons centres de rétention actions directes anti-repression
Lieux:

[Grèce] Rapport sur l'audience du 18/05 dans le procès de la CCF pour leur tentative d'évasion.

Pour rappel:

Le mardi 10 mai une nouvelle audience a eu lieu contre les compagnons-gnes de la CCF par rapport au projet de tentative d'évasion découvert par la police grecque en Janvier 2015, le plan était de faire sauter les murs de la prison pour libérer les compagnons-gnes.

Lors de l'audience, les avocats ont demandé à nouveau l'interruption du procès parce qu’ils étaient en grève.

Le président du tribunal, A.Yfanti, a donné un nouveau spectacle d’autoritarisme en essayant de poursuivre quand même le procès.

Les avocats demandèrent que soit pris en compte leur demande et ont déclaré que le tribunal n'a pas la légitimité d’expulser les avocats du procès, comme Yfanti l’aurait voulu.

Finalement, la demande des avocats fût accepté et une nouvelle audience a eu lieu le 18 mai.

Project-gorgopotamos-medium

Le mercredi 18 mai, après avoir été retardé par une grève des avocats, le procès pour la tentative d'évasion des compagnons-gnes de la Conspiration des Cellules de Feu a repris (plan d'évasion déjoué en Janvier 2015). La compagne Aggeliky Spyropoulou et les parents des compagnons-gnes sont également accusé(e)s.

Il nous parait important de mentionner que dans ce procès, le juge qui préside le tribunal, A. Yfanti, a utilisé son sale pouvoir entièrement dans la même ligne que la vengeance étatique contre les compagnons-gnes de la CCF, en essayant, par exemple, de faire le procès sans avocat, se moquant des compagnons-gnes et sans tenir compte des demandes des avocat(e)s.

Au début de l'audience, l’avocat d’un compagnon de la CCF était absent. Dans ce cas le tribunal est tenu de désigner un nouvel avocat, mais le président du tribunal a ordonné qu'il soit jugé sans la présence d'un avocat.

Immédiatement les compagnons-gnes de la CCF Gerasimos Tsakalos, Olga Ekonomidou et Christos Tsakalos présent(e)s dans la salle interrompirent l’audience en criant et en maudissant le juge pour les pratiques fascistes qu’elle a montré au cours du procès. Les compagnons-gnes ont fini par lui jeter des objets, après quoi les gardes sont intervenus pendant que le président de la cour courrait se cacher dans un bureau.

L'un des avocats prit la parole et présenta une demande d'arrêt du procès en raison des machinations du juge.

Le compagnon Christos Tsakalos fit ensuite référence aux condamnations que risquent leurs familles (sa mère, l’épouse de Gerasimos et le frère du compagnon Giorgio Polydoro), qui sont accusé(e)s d ' «appartenance à une organisation terroriste» avec circonstances aggravantes, ce qui pourrait entrainer une condamnation à 20 ans de prison.

Les compagnons-gnes de la CCF et la compagne Aggeliky Spyropoulou revendiquèrent le plan d'évasion, en signalant qu’aucun(e)s des accusé(e)s restant(e)s n’est en relation avec le plan. Ils ont ensuite quitté la salle en disant que c'était sûr que le juge demanderait leur expulsion, ce qui a eu effectivement lieu, puisqu’elle a ordonné que les trois compagnons-gnes G.Tsakalos, O.Ekonomidou et Ch.Tsakalos soient expulsé(e)s indéfiniment de la salle d'audience. Les avocat(e)s ont fait appel de la mesure, mais leurs revendications n’ont pas été prise en considération.

Une prochaine séance fût fixé pour le mardi 24 mai, jour durant lequel défileront les cinq premiers témoins, tous policiers.

De nos ennemis, nous n’avons rien à attendre, et ceci est une vengeance claire de l'Etat contre les anarchistes et guerriller@s urbains qui ne se repentissent pas de leurs idées et de leurs actions.

Solidarité insurgé et internationaliste avec les compagnons-gnes de la Conspiration des Cellules de Feu, leurs familles accusés et la compagne Aggeliky Spyropoulou !!!

(Via Sin Banderas ni Fronteras)

Link_go Résumé fait à partir des informations disponibles ici.

Link_go En castellano

Link_go In english