## Révélations : le complot des « zadistes » contre le président, la France et le monde.

Mis a jour : le samedi 22 octobre 2016 à 22:48

Mot-clefs: Ecologie Médias Répression Resistances contrôle social aéroport notre-dame-des-landes luttes salariales / loi loitravail anti-repression travail loi_travail étudiant-e-s lycéen-ne-s
Lieux: / Notre-Dame-des-Landes ZAD

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Le 17 mai, M. Hollande a  affirmé sur Europe1 que la colère suscitée depuis 2 mois par sa loi Travail dans les rues du pays est en réalité "un mouvement qui vient des zadistes et qui quelques fois peut comporter des personnes qui sont étrangères".

M. Hollande espère faire d'une pierre deux coups. D'une part désigner une figure fantasmée et présentée comme étrangère à la masse des manifestants pour gommer l'ampleur de la contestation. D'autre part relancer la campagne de stigmatisation des dits "zadistes" en vue de la consultation du 26 juin sur le sort de Notre Dame Des Landes : nouvelle opération d'enfumage et énième tentative de venir à bout du mouvement anti-aéroport.

Le 17 mai, M. Hollande a  affirmé sur Europe1 que la colère suscitée depuis 2 mois par sa loi Travail dans les rues du pays est en réalité "un mouvement qui vient des zadistes et qui quelques fois peut comporter des personnes qui sont étrangères".

M. Hollande espère faire d'une pierre deux coups. D'une part désigner une figure fantasmée et présentée comme étrangère à la masse des manifestants pour gommer l'ampleur de la contestation. D'autre part relancer la campagne de stigmatisation des dits "zadistes" en vue de la consultation du 26 juin sur le sort de Notre Dame Des Landes : nouvelle opération d'enfumage et énième tentative de venir à bout du mouvement anti-aéroport.

Depuis la zad et face à ces attaques nous affirmons que nous nous sentons bel et bien solidaires de ceux qui se battent contre la casse sociale et la marchandisation accrue de nos vies incarnée par la loi Travail. Cette loi et le monde hostile qu'elle construit nous concernent, et nous n'en voulons pas tout comme la majeure partie de la population de ce pays.  Mais il est assez aisé de constater que les dizaines de milliers de personnes – lycéens, étudiants, syndicalistes, précaires – qui résistent dans les rues un peu partout en france et refusent obstinément le passage en force de la loi travail ne sortent pas en masse des broussailles de la zad. Il est assez évident aussi qu'ils n'ont pas besoin des pouvoirs
 magiques ou de l'autorité des dits "zadistes" pour continuer avec
 le plus grand courage à contester malgré la répression policière, les interdictions de manifester et les yeux crevés par les tirs de flashball.

Dans l'ambiance nauséabonde de campagne électorale il est prévisible que la réthorique « anti-zadiste » s'amplifie dans les semaines à venir.  Ce même 17 mai, les ailes pour l'ouest ont collé dans Nantes des affiches basées sur une équation simple : « zadiste=casseur=dehors=oui à l'aéroport ». Mais ce n'est pas avec des manipulations aussi grossières que le gouvernement et les pro-aéroports parviendront à justifier la destruction de 2000ha de bocage, de ce qui s'expérime sur la zad et leur nouvel aéroport, pas plus d'ailleurs que leur loi Travail. Nous continuerons à cultiver, construire et résister dans le bocage et au-delà pour que la zad fleurisse !