La mort de la démocratie : Karine Daniel

Mis a jour : le mercredi 27 avril 2016 à 17:28

Mot-clefs: Elections
Lieux: atlantique loire

La mort de la démocratie

 

Les législative partielles avaient lieu ce dimanche 24 avril 2016, pour désigner le successeur de Jean-Marc Ayrault.

En Loire-Atlantique, l'abstention a culminé à 75%. Autrement dit, parmi les inscrits, 25% seulement sont allé-e-s voter.

Au sein de ces 25%, 12% ont voté blanc.

Finalement, un peu plus de la moitié de l'infime minorité qui s'est prononcée pour un-e candidat-e a choisi le PS, en l'espèce la grande amie du MEDEF 44 et ardente partisane de la "loi travail" : Karine Daniel. Cela fait donc un siège au parlement obtenu avec 12,3% des électeurs. A quoi ça tient un siège de député ...

Les élu-e-s ne représentent plus rien et cela n'a rarement été aussi flagrant.


Destitution des pouvoirs !

---

Devinez quoi ? Il y a quasiment deux fois plus de lecteurs et de lectrices de Nantes Révoltée que de gens qui ont voté pour la nouvelle députée de Loitre-Atlantique !