#NuitDebout, énième ressassée des "cocus de la gauche"

Mis a jour : le vendredi 15 avril 2016 à 15:03

Mot-clefs: du arnaque siècle
Lieux:

#NuitDebout est l'énième ressassée des "cocus de la gauche"...

#NuitDebout est l'énième ressassée des "cocus de la gauche". L'initiative émanant de "collectifs citoyens" prétend se placer en dehors des partis et des syndicats, prétend vouloir instaurer "une autre façon de faire de la politique", prétend favoriser le "débat démocratique". Un discours convenu entendu mille fois et qui se prétend porteur d'un élan nouveau.
Les organisateurs sont tout sauf des novices en politique. Les uns ont une longue expérience de magouilleurs au PS, au Front de gauche, au NPA. Les autres sont des naïfs portés par une croyance indéfectible, "romantique", en une gauche "anti-libérale" mythifiée, inspirée par Guevara et le sous-commandant Marcos.
Leur objectif ? Créer un mouvement qui, venant "d'en bas" (mais en avant-garde), ferait reculer le gouvernement et l'amènerait à renoncer à son projet de loi.
Leur idéal ? Le pouvoir populaire citoyen, un Etat "honnête", une gauche qui les représente "fièrement".
Leurs propositions ? Rien. Les recettes keynesiennes habituelles et affirmer leur désaccord avec les orientations actuelles du gouvernement, celles du courant Valls, Macron... ça va loin !
Leur stratégie ? L'obstination. Rester sur place après les manifestations contre la Loi-Travail. Créer un îlot protestataire au cœur de la cité. Refaire le coup de la place Tahrir, de la Puerta del Sol, de Occupy Wall Street. Ils sont 100 à 200. #Nuit Debout n'est pas portée par une vague de fond. Nuit debout et déjà presque par terre.

source : http://monde-antigone.centerblog.net/4475-nuitdebout-enieme-ressassee-des-cocus-de-la-gauche

 

Commentaire(s)

> Assis !

Les critiques à l'emporte-pièce dans un style pseudo-situ, on connaît ! Rien de plus facile, suffit de se laisser aller et de choisir le bon mot qui frappe les esprits.

Mais le plus dur reste à faire : proposer autre chose pour être crédible. Et là c'est la panne totale !

> ...

il n'y a rien à proposer, juste un monde à détruire

> Ah bon ?

Si t'as rien à proposer, vaut mieux que tu restes tranquille dans ton coin au lieu de t'énerver contre des gens qui sont pires que l'Etat et les flics à t'entendre.

> cocu ?

j avoue j ai voté a gauche et j en somatise encore
bon je ne comprend pas toutes tes références (n ayant pas étudié sur ce sujet)
mais mon avis et que ça ne doit pas en rester la
et que même si je doit passer pour un naif (utopiste)
nous ne somme pas obligé de tout détruire mais plutôt "détourner"
alors me prétention égoiste de vouloir répondre me pousse a donner une proposition
si les gendarmeries avaient une utilité (dsl je ne fait que répéter ce que j ai entendu)
pourquoi ne pas ouvrir des genres de nuit debout de proximité?
voila voila désolé de donner mon avis au risque de vous énerver (ce n est pas le but )

> Commentaire caché

Un commentaire a été caché. Plutôt que d'insulter les gens parce qu'on apprécie pas leur critique, sur Indy on préfère quand même un débat argumenté sur le fond.