[Kurdistan] Merhaba Hevalno mensuel n°2 - mars 2016

Mis a jour : le dimanche 20 mars 2016 à 10:55

Mot-clefs: Guerre Resistances rojava kurdistan turquie
Lieux:

Voici le deuxième numéro de "Merhaba Hevalno mensuel", une revue de presse dans laquelle nous publions chaque mois des textes à la fois d'actualité et d'analyse sur les mouvements de résistance en cours au Kurdistan.

Téléchargez le pdf (24p A4), imprimez et photocopiez-le et diffusez-le autour de vous, partout !

Mh2-medium
Merhaba Hevalno 2

Nous voudrions, en publiant ce bulletin, mettre en mot et en acte notre solidarité avec les mouvements de résistance au Kurdistan. Malgré la complexité de la situation là-bas nous tenterons de rendre les articles aussi accessibles que possible, pour qu'on en parle, et pour que les mots et les cris de résistance des gens sur place puissent se répandre et se transformer en d'autres actes concrets, pour qu'on s'organise en solidarité avec ce mouvement en ayant d'autres informations et critiques que les « infos » pré-mâchées de la presse classique.

Si, collectivement, nous avons décidé de publier ce bulletin, c'est parce qu'au-delà de la vision romantique (réductrice) de la guérilla lançant des attaques depuis les montagnes, nous entrevoyons les liens qui peuvent exister entre les révolutions sociales et politiques du Kurdistan Syrien (Rojava) et du Kurdistan Turc (Bakur) et d'autres mouvements populaires du passé et du présent. Que nous entrevoyons aussi ce que cette ré-organisation anticapitaliste, ouvertement féministe et auto-gestionnaire, d'une échelle sans précédent et ce malgré le contexte de guerre, peut avoir d'inspirant pour nos collectifs (qui, il faut bien le dire, paraissent bien bordéliques à côté !).

Nous pensons à toutes celles et ceux qui, dans leurs montagnes, dans leurs quartiers, à la campagne ou en ville, résistent et se battent pour que le peuple kurde, ainsi que ses luttes et sa résistance, ne se fassent ni enterrer par les États et groupes fascistes du Moyen-Orient, ni récupérer par les puissances coloniales occidentales, dont bien sûr notre chère fRance fait partie.

Nous saluons aussi toutes celles et ceux qui se mobilisent déjà en Europe pour que cette révolution continue à faire écho ici, et pour qu'elle ne tombe pas dans l'oubli ni dans la déchetterie de l'ignorance générale créée par les médias classiques.

Nous espérons, enfin, que cette publication puisse donner, si petit qu'il soit, un souffle à l'élan de solidarité avec les mouvements kurdes, et que les mots puissent renforcer et nourrir nos luttes à nous tout-e-s, là-bas comme ici."

Ce bulletin mensuel autour de l'actualité du Kurdistan est notamment rédigé depuis la ZAD de NDDL,mais pas seulement ! Un certain nombre de camarades de Toulouse, Marseille, Angers, Lyon et d'ailleurs y participent...

Pour nous contacter : actukurdistan(a)riseup.net

Sommaire :

Le Mouvement d'auto-gouvernance kurde au Bakur
Les habitant.e.s de Cizre attendent le jour de vengeance
Rojava, comment défaire l'Etat
Oubliez l'ONU ! Rencontrez les réfugié.e.s autonomes au Kurdistan
L'UE finance Daesh
Mettre la pression sur le régime turc
Agenda et Newroz
Brèves du Bakur, du Rojava, d'Irak et d'Iran, de Turquie et d'Europe
Glossaire, etc...

Téléchargez le pdf (24p A4), imprimez et photocopiez-le et diffusez-le autour de vous, partout !

Commentaire(s)

> Arnaque léniniste

Le sympathiques PKK et YPG, qui instrumentalisent les femmes et n'hésitent pas à les envoyer se faire exploser au milieu de civils, exactement comme daech ou boko haram. Les nationaux-léninistes n'ont pas changé, et ne sont pas féministes (ni autogestionnaires, ni rien de ce genre...), qu'on se le dise une fois pour toutes.

> k

les sympathiques pyd participent aussi aux attaques contre les rebelles antibachar (alep recemment) main ds la main avec leurs amis russes et leur "non-ennemi" bachar(qui paie encore les sympathiques fonctionnaires de la révolution au rojava-j'avoue c'est un peu le jeu des 7 erreurs cette phrase ;)...la "libération du rojava"(ds le cadre de la syrie bachariste) s'est faite sur le dos(le massacre) du peuple de syrie, avec l'assentiment du régime

> anti k

en dehors de venir cracher sur tous les articles publiés sur le sujet, avec certaines questions légitimes, hein, mais bon... vous faites quoi concrêtement pour apporter d'autres textes en soutien aux populations oprimées là bas (attention, je dis pas vous faites rien dans le vie ni vous êtes des nuls ni je veux votre cv... juste le role de relou(s), bah... ça change que dale au monde souvent!)

> Ridicule

Hé hé - parce que tuer à l'aveuglette des gens dans les rues, ça, c'est garant d'une nette avancée vers un changement profond ? Et côté oppression, bien sûr, on n'est jamais opprimé par les états anciens ou nouveaux, titulaires ou candidats, qui se proposent le "bien du peuple". Ah, mais bien sûr, les rapports sociaux et politiques, ça n'existe qu'en fonction de l'identité profonde des bons et des méchants. Quand ce sont les "bons", c'est tout en sucre, ou du moins "tristement nécessaire". Et quand ça aboutit aux habituels régimes autoritaires issus des "luttes nationales et populaires", c'est tout de même "pas la même chose". Bizarre que tant de gens, quand ils le peuvent, fuient ce genre de "libération" pour aller se faire opprimer dans les horribles démocraties impérialistes (ou au moins on ne les utilise pas quotidiennement comme gilets pare-balles ou bombes humaines).

> Gaçant

Ce qui est agaçant, c'est cet effort de propagande pour des formes politiques qui ont déjà donné des dizaines de fois dans les mêmes impasses, et continuent à se nourrir d'un exotisme et d'un révolutionnarisme par procuration. Ce que les orgas qui sont en concurrence ailleurs savent très bien, et dont elles jouent : la guerre militaire perdue, il reste la pression des opinions riches, qui se gagne à coup de gens tués dans les rues (et là il s'agit bien souvent des propres "peuples" à "libérer"). Et c'est encore plus agaçant de lire ces espèces de véritables prospectus touristiques-militants qui font silence sur les "fins qui veulent les moyens", terreurs contre terreurs et autres tyrannies locales - à moins qu'elles ne titillent carrément ce que l'exotisme évoqué plus haut a de brutalitaire, virilioïde, cynique - et qui promet que demain, quand les conditions économiques se seront suffisamment peut-être dégradées ici, qu'on en sera pareil à la guerre pour s'approprier territoires et ressources sous prétextes identitaires, nous aurons, pareillement des "faucons pragmatiques" parmi nos petits camarades, qui feront tuer à droite à gauche pour le plus grand bien de leurs avenirs et de leurs groupes sociaux fantasmés ; et des intellos pour applaudir à leur sens du réel. Eh bien non, une fois de plus, la logique shadok de toujours recommencer pareillement, zut, on ne vous suivra pas, au besoin on vous combattra ; vous n'ouvrez vers aucun changement, juste un avenir plombé de terreurs plus ou moins "spontanées".

> antik(ité)

si vous(les propyd) faisiez l'effort d'argumenter,de débattre,de critiquer,plutot que d'assener cette propagande de bas étage et de ne répondre a des points de vue que par anathèmes et insultes(proturc,proislamiste,soralien,etc j'en passe que j'connait pas)...depuis le temps que je "crache" mes "questions"(et qqes affirmations),etonnant que vous ne m'ayez encore cloué le bec avec qqe argument ou fait infirmant mes dires...tellement surs de votre vérité(celle d'ocalan) que vous ne prenez pas la peine de vérifier les faits,ça ne serait que risible si la guerre ne faisait pas de mort...plutot que de dire que je crache, affirmes que le pyd n'est pas allié avec les usa a l'est de la syrie et avec les russes a l'ouest(ils affirment eux memes le contraire),affirme que bachar ne paie pas les fonctionnaires du rojava(qui alors?),etc etc...ou peut etre qu'on devrait gober de telles contre-vérités sans s'y opposer...et toi lerou,tu changes quoi?moi,perso,que dalle,mais j'ai pas cette prétention là(et la guerre ça tue;2 soldats us contre 300000 syriens,combien coté régime,combien de kurdes syriens?)... je sais,les comptabilités macabres,ça pue,mais j'crois que là la disproportion est telle que je me permet de penser que les "nazis" ne sont peut etre pas ceux que vous croyez...et je continuerais de cracher ..."qqes questions légitimes",hein mais bon,quoi,300000 morts(estimation très basse) voila mec,réveille toi