Film Demokratia au Forum social de Séné : ce sera sans nous

Mis a jour : le mardi 19 janvier 2016 à 19:10

Mot-clefs: antifascisme
Lieux: morbihan séné

FILM DEMOKRATIA AU FORUM SOCIAL LOCAL DE SENE.
NOUS NE POUVONS PAS ASSUMER POLITIQUEMENT.

Le film "Demokratia" de Thierry Kruger et Pablo Girault-Lazaré est programmé au FSL le 30/01/2016. Nous découvrons a posteriori que ce film met en scène et cautionne Étienne Chouard. Nous, groupe libertaire Lochu, avons alors informé les autres composantes du FSL de qui est Étienne Chouard et de ses affinités idéologiques avec différents groupes d'extrême-droite. En conséquence nous avons demandé sa déprogrammation tout en étant conscient-e-s que les programmes étaient déjà imprimés. Les autres composantes ont analysé nos arguments et ont décidé de maintenir la projection-débat en présence du réalisateur. Déçu-e-s, nous décidons de nous retirer de cette action et du FSL.

Néanmoins, la projection-débat de films sur les luttes zapatistes actuelles que nous avions prévu au sein du FSL est maintenue, hors ce cadre, à l'amphithéâtre de la nouvelle Maison des Associations de Vannes, 31, rue Guillaume Le Bartz, le samedi 30 janvier à 16h30.

Link_go http://anars56.over-blog.org/2016/01/film-demokratia-au-forum-social-de-sene-ce-sera-sans-nous.html

Email Email de contact: groupe.lochu_AT_riseup.net

Commentaire(s)

> lire aussi "La gauche du Morbihan va faire de la pub pour Etienne Chouard"

Le site confusionnisme.info fait un article bien complet sur l'histoire : http://confusionnisme.info/2016/01/19/la-gauche-du-morbihan-va-faire-de-la-pub-pour-etienne-chouard/

/.../ Dans ce contexte de défiance envers leur idole, une chose est sûre : les partisans de Chouard attendent beaucoup de cette projection. Sur l’un de leurs groupes de travail des Gentils Virus sur Facebook, on commence déjà à nourrir de grands projets : « faudra organiser plusieurs ateliers constituants dans la région ». Pour eux, ce festival, par son ampleur et le nombre d’organisations concernées, est une occasion inespérée de promouvoir leur idées et de remettre un pied dans un champ politique qui ne voulait plus d’eux, en bref, de redonner un vernis de gauche à leur gourou. Ils voient cet événement comme représentant « beaucoup plus qu’une simple projection-débat ». Jusqu’où les organisateurs de ce FSL peuvent-il accepter d’être les instruments et les complices de ce qui relève d’une véritable stratégie politique émanant de groupes fascisants ? /.../

> -

pour archive : le 10 avril 2018 le dénommé "Thierry Kruger", l'entrée lui a été refusé sur la ZAD (barricade du sud grée)