Appel général à opérations escargot mardi 12 janvier à 7h30 à Nantes et partout

Mis a jour : le vendredi 15 janvier 2016 à 01:45

Mot-clefs: Resistances aéroport notre-dame-des-landes actions directes
Lieux: Nantes

18h30: fin des Garde A Vue mais convocation le 24 février et voiture en fourrière jusque là.

Ce dimanche soir, malgré la mobilisation massive d’hier nous n’avons toujours pas de garantie que l’État renonce à toute procédure d’expulsion jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin. Des paysans et habitants de la zad sont toujours menacés d’expulsion immédiate, d’astreintes financières exorbitantes et de saisie de leurs biens et cheptels. Ceux-ci passent toujours en procès mercredi 13 janvier. L’heure tourne. Puisque le gouvernement reste sourd face à la contestation populaire, nous n’avons d’autres choix que de poursuivre des actions de blocage.

Ceci_est_un_avertissement_v_1-af5e4-medium

Suite à l’assemblée du mouvement du 10 janvier, nous lançons, entre autres, un appel à opérations escargot mardi 12 janvier à 7h30 pile sur le périphérique de Nantes et partout ailleurs. Il s’agit d’une grande action diffuse et participative à laquelle toutes les personnes solidaires et comités de soutien peuvent très facilement se joindre en s’organisant par petits groupes de voitures.

Mode d’emploi suggéré à tou-te-s les participant-e-s :
- se regrouper par 4 à 6 voitures (ou plus)
- s’insérer sur la rocade un peu auparavant l’action, par l’entrée de leur choix
- se positionner côte à côte afin d’occuper l’ensemble des voies (y compris la bande d’arrêt d’urgence) et commencer à ralentir progressivement à 7h30
- klaxonner pour protester face à la surdité du pouvoir et pour montrer notre participation à cette action
- rester souples en cas d’automobilistes ou de policiers mécontents, et faire gaffe à ne mettre en danger ni soi ni les autres.

Un mot d’ordre commun à rendre visible à l’occasion de cette action et partout où vous le pouvez dans les jours qui viennent : "NDDL : ni procès, ni expulsions".

Nous appelons les personnes solidaires et comités et soutien qui le souhaitent partout en France (voire au-delà) à mettre en oeuvre cette action dans d’autres villes simultanément ou à organiser d’autres formes d’actions de soutien et de blocage solidaires d’ici le 13 janvier.

Suite à l’expulsion de la centaine de tracteurs restés sur le pont de Cheviré hier soir, COPAIN 44 annonce de son côté que les paysans poursuivront des actions de blocage. Ils invitent tous les comités de soutien et opposant-e-s au projet d’aéroport à se tenir prêts à venir se joindre à leurs actions. Surveillez les réseaux !

Un rassemblement appelé par l’ACIPA aura lieu devant le tribunal le mercredi 13 janvier à 10h30 lors de l’audience prévue.

La mobilisation se poursuivra jusqu’à ce que nous soyons entendu-e-s.

Il n’y aura pas d’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes.

La commission escargot de l’assemblée extraordinaire du dimanche 10 janvier 2016*

*(assemblée annoncée à 4h du matin au retour du pont de Cheviré et à laquelle ont participé environ 300 personnes, fourbues mais plus déterminées que jamais).

Link_go https://zad.nadir.org/spip.php?article3394

Commentaire(s)

> Précisions importantes sur l'opération escargot de demain matin

Nous avons donné hier l'heure de départ commune pour l'opération escargot sur le périphérique de Nantes (ou sur d'autres). Celle-ci reste la même : 7h30 pile pour commencer à ralentir en différents points et à klaxonner en soutien. Nous avions par contre oublié de mentionner l'heure de fin. Dans le cadre de l'assemblée d'hier nous avons décidé que cette opération ne durerait pas au-delà de 9h. Nous en ferons le bilan et elle pourra se renouveler si nécessaire.

Une erreur s'est glissée par ailleurs, il s'agit de bloquer les différentes voies mais PAS la bande d'arrête d'urgence.

Enfin, nous rappelons qu'il est conseillé de rester souples : face à une arrivée policière ou a des automobilistes qui manifesteraient un énervement trop flagrant, il est toujours possible de reprendre un peu de vitesse, puis de ralentir à nouveau. Il s'agit de rouler lentement mais sûrement.

Nous invitons aussi demain à multiplier partout où vous le pouvez les banderoles « Notre-Dame-des-Landes – ni procès ni expulsions » et à nous envoyer les photos de votre action.

Par ailleurs, d'autres actions de blocage et de pression s'organisent, notamment à l'initiative de COPAIN et pourront être rejointes. Chaque comité est aussi invité à s'organiser de manière autonome pour amplifier la mobilisation.

> Opérations escargots à Nantes et ailleurs et répression du gouvernement

Une opération escargot participative et diffuse, en plusieurs points du périphérique, a eu lieu ce matin à Nantes. Nous avons connaissance d’au moins une douzaine de groupes de véhicules ayant participé à ce ralentissement. Un convoi de tracteurs s’est également mis en branle au niveau de la porte de Rennes. Des banderoles avec un même message « NDDL – Ni procès, ni expulsion » avaient été déployées sur les ponts du périphérique. D’autres opérations escargot de ce type ont eu lieu comme à Challans ou à Limoges. A Vannes, une vingtaine d’opposants sont rassemblées devant la Préfecture avec tracteurs, caravane et tente. Il et elles campent et occupent la place. Nous attendons d’aures nouvelles des actions en cours.

Face à la surdité du gouvernement, il s’agit aujourd’hui d’une nouvelle étape de mobilisation pour exiger l’abandon des procédures d’expulsion vis à vis des habitants et paysans de la ZAD.

Ce matin à Nantes la seule réponse des autorités a été la répression. Au moins 7 groupes de véhicules qui ralentissaient la circulation ont été stoppés par la police. Une partie des conducteurs et passagers ont été arrêtés et des véhicules emmenés à la fourrière. Hier déjà 3 paysans ont été arrêtés et leur tracteurs saisis alors qu’ils revenaient d’un des points de blocage organisés par COPAIN 44 dans l’après-midi. Puisque le gouvernement s’entête, nous n’avons d’autres choix que de continuer la mobilisation dans les jours qui viennent. Un rassemblement est appelé à 10h30 devant le tribunal lors du procès de demain. Les comités locaux anti-aéroports s’organisent dans la région et partout en France pour de nouvelles actions et manifestations. Nous ne les laisserons pas continuer à menacer ainsi les habitants et paysans de la zad. Il n’y aura pas d’aéroport.

Nous attendons plus de nouvelles des personnes arrêtées. Nous vous tiendrons informé.

> Bilan à 11h

Bilan de l'opération escargot de ce matin prévu à la vacherit a 11h.

> 19 GAV

Il y aurait 19 véhicules saisis et 19 conducteurs en garde à vue pour "entrave à la circulation" à Nantes.

Et 10 interpellés à Grenoble pour aussi une opération escargot: http://grenoble.indymedia.org/

> L'après-midi

- Convoi de RENNES :
17 h 30 : Fin du barrage filtrant et distribution de tracts, tout s’est bien passé
16h17 : Au niveau du rond point d’Alma, route de Nantes il y a 11 tracteurs et une centaine de personnes. Ca amplifie, de plus en plus de monde de partout.

- Convoi de CHALONNES :
14 h 11 : 12 tracteurs organisent un barrage filtrant

- Convoi de SAINT NICOLAS DE REDON :
15 h 33 : Au carrefour de la D264 et D277, une quinzaine de tracteurs et une trentaine de personnes distribuent des tracts et laisse passer les voitures au compte-gouttes.

- Convoi à la ROCHE S/ YON :
15h : 25 tracteurs dans la ROche-sur-Yon, rendez-vous à la place de la préfecture pour les manifestants.

- Convoi du BORD DE LOIRE (NORD) :
18h20 : Le dernier convoi qui batifolait encore sur les routes, est rentré à bon port.
18 h : Le blocage est levé.
17 h 30 : Petite blague, en fait le convoi est reparti bloquer le rond-point devant le Super U de Saint-Etienne
16 h 35 : Le convoi rentre doucement à la maison. Tout va bien et le soleil était de la partie aujourd’hui !
16 h 08 : Une voiture de gendarmerie bloque le convoi
14 h 16 : Rectification il n’y a pas que dix tracteurs mais aussi 30 personnes et une vache
14 h : Rond point de la montagne : une dizaine de tracteur entre Saint-Etienne et le haut de Couëron.

- Convoi PAYS DE RETZ :
15 h 20 : Le convoi est au niveau de Port-St-Père et repart en direction de Pornic sur la D751
14 h : 14 tracteurs et 3 ou 4 voitures sur la D751 au niveau du pont béranger vers Pornic

- Convoi de VENDEE :
16h15 : Fin du blocage, tout s’est bien passé.
13 h 58 : Un nouveau convoi s’est formé au niveau du péage de Beauferé au niveau de Montaigu (85) composé de 15 tracteurs

- Convoi de ST NAZAIRE :
17 h 20 : Le convoi rentre par la 4 voies.
17 h 00 : Le convoi a quitter St-Nazaire et se trouvent maintenant au niveau de Donges sur la N165 rond point des 6 croix
15 h 53 : Les bleus empêchent les tracteurs de reprendre la route... mais en attendant, ca nous va, le pont de St Nazaire est complétement bloqué.
15 h 27 : Le groupe de St Nazaire est bloqué par les flics au bas du pont direction St Breton. Appel à les rejoindre !
14 h 41 : Cinquantes personnes accompagnent les tracteurs.
14 h 30 : Les 25 tracteurs arrivent au pied du pont, il y a beaucoup de flics.
14 h 10 : Deux convois de tracteurs se sont rejoint au niveau de Saint Nazaire. Les flics sont là mais laissent circuler.
13 h 51 : Un convoi de 7 tracteurs et 15 véhicules sont maintenant entre Guérande et St Nazaire sur la route bleue. Ils est toujours possible de les rejoindre pour grossir le convoi.

- Convoi d’ANCENIS :
16 h 47 : Après un petit coucou au garde mobile, les tracteurs ont dissout le convoi et sont rentrés chacun chez soi sans problème
16 h 26 : Et maintenant vers l’autoroute... jusqu’où iront-ils ?
15 h 58 : Le convoi se dirige vers le rond-point de Terrena
14 h 24 : Les tracteurs se sont déplacés à Ancenis
14h : Une vingtaine de tracteurs sur la commune de Couffé.