Analyse de la haine antisémite sur Indymedia Paris

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Ces éléments ne sont pas exhaustifs. Compte tenu des proportions que prend cette prolifération de haine antisémite je n'ai pas le temps d'analyser à fond tous les articles des archives. Les phrases en italiques sont des extraits d'articles. Les citations sont juste pour mémoire et sont loin de représenter l'ensemble des contenus antisémites. Il y en a trop pour pouvoir le faire.
Eléments d'analyses sur les articles parus sur Indymedia Paris concernant la question Israël/Palestine


Les contributions des mailing listes sont trop nombreuses pour qu'on puisse s'attarder sur toutes. La démarche idéale serait d'analyser la périodicité, la fréquence des thèmes traités, des termes employés. En effet, la propagande révisionniste, antisémite, qui afflue sur votre site, se fait par la répétition insidieuse et pernicieuse de certains thèmes et vocables, et par sous entendus implicites. Par exemple, elle ne dit pas nettement il n'a y a pas eu de chambres à gaz, ou il y a eu moins de morts (toujours moins) que les chiffres reconnus, mais elle cite à tout propos des chiffres systématiquement revus à la baisse, ou s'ingénie à semer le doute à l'aide de batailles de chiffres.

Le thème central c'est : sioniste = nazi, par là, la relativisation de la Shoah, voire sa négation sous - entendue (les sionistes ont profité de la Shoah, ce sont des manipulateurs), une minimisation implicite des responsabilités des nazis et de leurs crimes.

Récurrence de certaines insultes : judéonazis, judéochristonazis, sionistes utilisé systématiquement comme insulte etc.
De cela se dégage une haine envers le sionisme, et Israël, absolument épouvantable et qui passe largement les bornes de l'opposition politique ou de la critique philosophique.

Si on ne savait pas que c'est un site d'extrême gauche altermondialiste, on se croirait sur un site révisionniste ou facho.
Mais ces contributions dont vous ne pouvez peut- être pas maîtriser le flux, ne font que reprendre, en l'amplifiant, les thèmes souvent haineux des articles que vous cautionnez, antisionistes pour leur grande majorité.
Ce qui frappe tout d'abord, rien qu'au vu des titres, c'est leur connotation haineuse la plupart du temps, et l'écrasante majorité d'attaques contre Israël.

D'autre part, malgré une introduction " politiquement correcte " sur l'antisémitisme, votre dossier de présentation recèle des points pour le moins étranges dont voici quelques-uns :

Relevé dans le dossier de présentation, lien avec l'article :


Le sionisme manipule l'antisémitisme

- Thèmes majeurs : La théorie du complot, les victimes sont coupables, c'est elles qui organisent les attentats contre elles.
Antisémitisme traditionnel, révisionnisme (les persécutions contre les juifs leur sont imputables, donc il n'y a pas de persécutions sauf du fait des juifs eux-mêmes).
Emploi abusif et récurrent du terme génocide une manière comme une autre de banaliser et / ou de nier le génocide des juifs, tout en faisant passer systématiquement les sionistes pour des génocideurs

Le Mossad a fait des attentats contre les synagogues en Irak

- Source d'information ? Affirmation péremptoire

L'histoire a montré que les agents secrets sionistes faisaient parfois eux-mêmes des attentats contre les juifs pour faire croire à de l'antisémitisme !

- L'histoire a montré : on nous présente l'assertion comme une démonstration sérieuse étayée par l'histoire, là encore, aucune source d'infos

Il ne serait pas étonnant que les attentats aveugles commis par le Hamas soient commandités en secret par l'état d'Israël lui-même.

- Sans commentaire

Il n'est pas impossible que le premier incendie de synagogue ait été commis par des agents spéciaux au service du sionisme dans le but par un effet d'exemples, de déclencher une vague d'antisémitisme.

- Idem

L'antisémitisme est l'allié du sionisme, c'est la Shoah qui a permis de justifier le vol de la Palestine par les juifs

- De l'entre deux guerres, il n'est nulle question, et là encore, la Shoah présentée comme l'allié objectif des juifs, voleurs de surcroît.

Encyclopédie :

- Dans les liens donnés, on relève cette perle curieuse dans l'encyclopédie Wikipedia :
Antisémitisme religieux : comme pratiquement toutes les religions, le judaïsme a fait face à la discrimination et à la violence en raison de la compétition de sa foi avec d'autres fois
:
- Pas un peu plus et un peu plus longtemps, vous ne croyez pas ?
Enfin, une certaine complaisance dans la définition du révisionnisme, présenté comme une " attitude classique et inévitable de l'historien ". Dans ce cas, pourquoi diable en faire un courant à part ?
D'autre part, définir le révisionnisme de l'holocauste comme
une recherche tentant d'attribuer à Hitler des responsabilités limitées
et …
une comparaison des crimes nazis avec ceux de l'URSS stalinienne et la relativisation sous-jacente qui en découle
, me paraît bien clément envers le révisionnisme. Pas un mot sur la " révision à la baisse " systématique du nombre de morts dans les chambres à gaz.

{{Au fil des articles consultables dans vos archives : (à pastilles vertes donc)

Quelques exemples incomplets pris au hasard}}

{Sionisme = terrorisme

Que vous soyez sionistes juifs ou sionistes non-juifs, vous êtes des terroristes.}
- Globalisation, simplification abusive, anathème sur un ensemble : les sionistes pacifistes sont donc des terroristes. A noter l'interpellation " sionistes juifs et non juifs " qui rappelle furieusement les " distingos acrobatiques antisémites " du 19 ème siècle (le juif est le capitaliste) on peut être chrétien et juif, le juif c'est le mal universel, remplacez sioniste par juif, on est en plein dedans.
Assimilation implicite de la victime du terrorisme aux terroristes, négation subséquente implicite des actes de terrorisme dont sont victime les Israéliens.

Pourquoi des terroristes. Parce que le sionisme consiste en la construction du " grand Israël " qui, d'après les sionistes, s'étend du Nil à l'Egypte à l'Euphrate en Irak

- Assimilation de l'ensemble des différents courants sionistes à la thèse du grand Israël qui ne représente qu'une partie de l'opinion.

- Dans la définition donnée, le mot construction est employé : on assimile donc le terme de construction au terme terrorisme, une manière encore de minimiser voir de nier le terrorisme.

… pour vous les terres et les peuples se trouvant entre les deux fleuves sont à jeter à la mer, comme vous avez fait des palestiniens en 47 lorsqu'après en avoir massacré la moitié, vous les avez chassés de leurs terres…

- Affirmation visant à assimiler les juifs aux nazis même si le mot n'est pas prononcé : la spécificité de l'idéologie nazie largement publiée et diffusée en son temps était de tuer et de pourchasser tous les juifs sans exception, de " les faire disparaître de la surface de la terre" . Ici, on impute aux sionistes presque les mêmes buts : faire disparaître entièrement en les jetant à la mer les peuples qui se trouvent entre les deux fleuves, lesquels au fait ? tout ce qui n'est pas juif ?

Comme vous avez fait pour les palestiniens en 47 :

- Pourquoi pas en 48 ?
" massacré la moitié "

- Aucun chiffre et aucune source d'information de citée.
A noter l'emploi récurrent du terme massacre, (" tuer sauvagement et en masse " d'après le dictionnaire Larousse). On présente les sionistes comme des tueurs de masse massacrant des populations civiles sans défense.
Aucune mention n'est faite du rôle de la ligue des pays arabes dans les événements de 48.

Je n'y vois rien de divin mais que du satanique et du criminel

- Le retour du juif maudit, sorcier, diabolique, déicide ?

{Antisionisme et antisémitisme :
les pogromes et les génocides des peuples juifs peuvent- ils encore longtemps justifier l'injustifiable }
- Là les persécutions sont présentées comme un instrument pour les sionistes, quelque chose qui les arrange, bref, elles sont minimisées dans l'horreur.

{L'antisémitisme poudre aux yeux
En relançant le débat sur l'antisémitisme les juifs de France veulent faire oublier les crimes et massacres quotidiens commis par l'armée Israélienne }
- Attaque directe contre l'ensemble des juifs de France, et toujours la théorie du juif manipulateur, à qui les persécutions profitent, minimisation ou négation des persécutions.

Le président du CRIF est mis en examen :

- Le titre évoque une affaire de malversation, alors qu'il s'agit d'une plainte.
Il a accusé violemment et sans fondement l'extrême gauche d'antisémitisme :

- L'article se substitue à la chose jugée. Ou si le jugement a été rendu, l'article n'est pas clair.

la soi disant montée de l'antisémitisme :

- Ici, le titre ajouté à un article du Monde en déforme le propos et l'on nie ainsi la réalité de l'antisémitisme.

{Entretien avec Pascal Boniface :
l'attitude du lobby pro-israélien }
- Toujours la théorie du complot et du lobby thème traditionnel antisémite

André Glucksman verse sa haine :

- Là encore, un titre diffamatoire qui oriente les propos de Glucksman

La feuille de route du marquis de Sade :

- par Israël Shamir : décidément sur Indymedia, on a des goûts communs avec la vieille taupe. Il figure en bonne place sur son site AAARGH (Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerres et d'Holocaustes) notamment à la rubrique " lisez si vous l'osez. "
ce pourcentage incroyable, 80 % du total des aides extérieures américaines tombent dans l'escarcelle d'Israël, jusqu'à la place accordée dans les médias à des sujets juifs allant de l'holocauste à la kabbale

- Thématique traditionnelle, l'argent, et amalgame entre l'économique, l'holocauste, la cabale (le retour du juif sorcier ?). A noter entre autres choses dans l'article de fréquentes comparaisons sur le thème de la sodomie, de la maladie vénérienne.
Railleries sur un journaliste américain, supposé juif (à cause du nom)

{Tout le respect BHL :
son livre…par tous les moyens de diffusion officiels, sans bien sûr parler des magazines sionisés Express, nouvel obs, Paris match, Valeurs actuelles … : }
- Vieille thématique antisémite : le complot et la main mise sur la presse.

Un article refusé par Indymedia Lille :

- Décidément à Paris vous êtes gourmands, vous n'avez pas suffisamment d'articles antisémites comme cela, il vous faut publier ceux que refuse Lille ? Conclusion de l'article :
la plupart des moyens de médias sont dominés par les sionistes…

- Toujours la théorie de la domination de la presse.

Qui est l'israélien, Adler ou Burg ? :

- Le titre reprend la vieille thématique de dénonciation des juifs (donc sionistes) par le nom

{La question juive :
la prétendue question juive relève de la manipulation politique … les manipulateurs ennemis, politiciens antisémites et sionistes avaient en commun d'invoquer en renforts de leur manipulations une mythique communauté de destin juive…l'état d'Israël représente l'aboutissement de ce processus … Conduit par la logique de sa situation et de sa nature belliciste à soutenir partout les pires régimes terroristes et étatistes, l'état d'Israël ne peut que susciter des sentiments anti-israéliens et antisionistes chez les exploités du monde entier tout en s'acharnant à dénoncer partout (parfois à juste raison) un antisémitisme qu'il prétend combattre mais dont il a besoin pour survivre. Face aux innombrables attentats et provocations antisémites, il suffit de poser la question à qui profite le crime pour être rangé dans le camp de l'antisémitisme.}
- Ben j'espère bien.
- Ce paragraphe véhicule tous les clichés de la propagande révisionniste : mythique communauté, état d'Israël l'aboutissement du processus, ça ne rappelle pas un peu les mythes fondateurs de l'état d'Israël ?
On a la négation de l'identité juive, l'assimilation des antisémites aux sionistes, la thématique de la manipulation, la justification de l'antisionisme et des sentiments anti-israéliens par l'existence de l'état d'Israël, le seul sentiment qu'il peut inspirer, chez les exploités du monde entier (thématique : le juif exploiteur et capitaliste) la nature belliciste de l'état : l'état d'Israël est mauvais par nature, pas parce que c'est l'Etat mais parce que c'est Israël, (le juif guerrier maître du monde) et c'est lui qui provoque l'antisémitisme : complot, manipulation, les victimes coupables et auteurs de leurs persécutions. Et toujours, à qui profite le crime ?

Cet article est un article paru dans la Banquise N°2. Si je ne me trompe, la Banquise est le journal qui marque l'engagement de l'ultra gauche dans le révisionnisme, notamment dans ce fameux numéro 2.Réputé " introuvable ", Daeninckx avait fait une campagne de presse à ce sujet. Je pensais qu'il avait exagéré le contenu, j'avais tort (si le texte cité est réellement la Banquise N°2.) C'est en tout cas bien dans la ligne (en pire) des numéros que j'avais pu lire. Certains des collaborateurs, dont Quadrupani, devaient d'ailleurs renoncer rapidement au révisionnisme et l'annoncent dans un numéro ultérieur où ils publient une lettre de Vidal Naquet. (Probablement le dernier numéro)

{Sur le parallèle entre la barbarie d'Israël et le nazisme :
On ne pourrait qualifier de nazies les méthodes barbares d'Israël que quand Israël se mettrait à utiliser des chambres à gaz ? Mais le résultat de ces deux barbaries est la même, la liquidation d'un peuple (dans les années quarante la tentative allemande visait à liquider le peuple juif, aujourd'hui la tentative israélienne vise à liquider le peuple palestinien) }
- Noter l'emploi du conditionnel qui prend presque valeur de futur, au lieu de la forme correcte : que si Israël utilisait des chambres à gaz, on utilise le quand, et le conditionnel qui implique la réalisation imminente. Toujours l'assimilation Israël nazi, et l'affirmation qu'Israël veut liquider la totalité du peuple palestinien, c'est-à-dire qu'on impute aux Israéliens une idéologie nazie. De plus, l'article n'est pas clair, on ne sait pas si ce sont des citations d'Haim Cohen ou de l'auteur. La citation qui lui est imputée est dépouillée de son contexte, et l'interprétation fallacieuse des lois sur la nationalité israélienne vise encore à assimiler Israël aux nazis.
Enfin, l'auteur de l'article emploie une méthode d'intimidation et de pression sur l'équipe rédactionnelle d'Indymedia : si tu ne publie pas mon article, tu es un pantin

Le livre l'autre visage d'Israël a été retiré de la vente :

- L'article le déplore est-ce besoin de le préciser !
Là encore, dénonciation des sionistes : Proche orient, Weisz etc. Dans la liste des extraits qui auraient motivé le retrait (véritable catalogue de l'antisémitisme) on relève cette perle :
critique des protocoles des sages de Sion qui sont pourtant largement suspectés par des historiens de toute origine

- de qui se moque-t-on ? On veut nous faire croire que le livre a été retiré parce qu'il aurait critiqué le texte antisémite le protocole des sages de Sion ? Je n'ai pas lu le livre, mais on peut consulter les opinions de Shamir concernant ce fameux protocole sur son site, on n'a pas vraiment l'impression qu'il le condamne.