Tsipras essaie d’empêcher la rébellion en occupant les entrées d’Exarcheia

Mis a jour : le dimanche 6 décembre 2015 à 20:13

Mot-clefs: Resistances -ismes en tout genres (anarch-fémin…) actions directes
Lieux: grèce

Cette nuit, à Athènes, de nouveaux affrontements ont eu lieu entre des groupes d’insurgés et les nombreux policiers anti-émeutes (MAT) placés massivement dans tous les endroits stratégiques de la capitale par le gouvernement.

TSIPRAS ESSAIE D’EMPÊCHER LA RÉBELLION EN OCCUPANT LES ENTRÉES D’EXARCHEIA

12311171_1525141987796423_4501019572418522103_n-medium

En attendant le grand rendez-vous de ce soir (anniversaire de l’assassinat du jeune Alexis Grigoropoulos à Exarcheia le 6 décembre 2008 qui avait provoqué trois semaines d’insurrection sociale dans toute la Grèce durant le mois de décembre), la température monte, jour après jour, à Athènes.

Hier soir, 5 décembre, parmi d’autres actions dans Athènes, un groupe de 80 insurgés a attaqué le dispositif policier massé sur l’une des artères principales d’Exarcheia : l’avenue Stournari, lieu fréquent d’émeutes, à mi-chemin entre l’Ecole Polytechnique et la Place Exarcheia. Plus précisément, la tentative d’occupation était située au croisement de l’avenue Stournari et de la rue Zaïmi (cf. carte).

Le ministère de l’intérieur n’a pas encore dévoilé le nombre de blessés et l’amplitude des dégâts matériels (incendiés et détruits) suite à la pluie de cocktails Molotov, d’éclats de marbre et de pierres reçues.

Pour l’instant, Exarcheia ne contient plus aucune voiture, suite à des barrages policiers et à un isolement du quartier depuis plusieurs jours, et toutes les bennes à ordures ont été ramassées.

A savoir que la troïka serait sur le point d’annuler son retour à Athènes, initialement prévu demain lundi 7 décembre. La tension monte depuis un mois en Grèce : grèves générales, manifestations, émeutes…

La suite ce soir, en dépit des obstacles mis en place.

Yannis Youlountas

http://jeluttedoncjesuis.net/

Link_go http://blogyy.net/2015/12/06/tsipras-essaie-dempecher-la-rebellion-en-occupant-les-entrees-dexarcheia/