linky toy story

Mis a jour : le dimanche 6 décembre 2015 à 12:37

Mot-clefs: Logement/squat Informatique Economie Ecologie Santé Resistances contrôle social
Lieux: département manche

Rapport aux actions qui tentent de se mettre en place contre le déploiement des compteurs linky, gazpar et autres ustensiles à tendance "watching you".

                                                                                                                   Le 5 décembre 2015

 

Dans la série linky toy story, Jules BOCAGE présente :

Hello cocottes zand cocos,

Hier soir, alors que l’auto couvre feu s’était répandu sur nos cambrousses comme un camembert un 15 août enfin libéré de son contenant, couvre feu que s’impose à lui-même le gratte-bouseux plus préoccupé de l’état de sa boite à intox que d’un clair de lune en état d’urgence, je me suis invité au sein du conseil municipal de ma commune (département manche) afin d’alerter l’assemblée sur une prochaine installation des compteurs linky sur son territoire…… Non sans rappeler en introduction le doute qui m’habite quant aux pouvoirs institutionnellement décentralisés en pleine phase de recentralisation institutionnelle….

Je ne suis pas aller jusqu’à dire « tout le pouvoir aux communes »… Illes n’auraient pas pigé mon humour de cosmoplouk « potentiellement violent »….

Il s’agissait donc de mesurer le degré d’information de gens sensés décisionner dans l’intérêt de ses ouailles….. Sans surprise, aucune des personnes présentes n’étaient informées, ou ne s’étaient informées, ce qui parait plus grave…. Seul un conseiller (apparemment un conseillé en renoncement) est intervenu avec la solennité due à son rang pour s’inquiéter en effet de la possibilité d’un piratage de masse principalement pointé sur lui (sic) et  pouvant mettre en danger l’intégrité de son canapé ikéa, abandonné à son sort pour cause nationale de salariat  comme on abandonne son chien en été… Les salauds !!!

Et de me rappeler que le décret était voté, que ce n’était pas de leur rôle, ni de leur fonction apparemment…. En bref, que à part délibérer sur le mobilier urbain et la couleur des futures poubelles (que moi tu meurs), voire de la propreté du slip grand gourou d’un citoyen sans le sou, leurs compétences s’arrêtaient à rendre visible une politique publique sans conséquences… Et blablabla, et blablabla….

Ce fut le seul à en savoir une particule.

J’ai donc développé (avec brio, il faut bien le reconnaître… mais quel branleur…) la grande stratégie LINKY et ses Nucléocrates à la manœuvre, son impact sur la santé, sa mise en danger des libertés publiques les plus élémentaires…… Je passe sur les détails car je vous sais vous-mêmes bien informés sur la gamme des jouets linky toy.

J’ai eu le droit à un auditoire très attentionné… Comme s’il découvrait l’existence des trous noirs (aucune connotation sexuelle) ou la recette de la morue aux fraises (aucune connotation sexiste)…..

Il fut aussi question de leur responsabilité sur les éventuels conséquences sanitaires, de leur devoir d’informer, voire d’organiser une réunion d’information au profit du quibois zé de la quiboise (avec, si la chose s’organisait, la possibilité d’avoir une présence bien informée pour l’animer)…. Voire de se positionner, ça fait pôô mal.

Mais surtout j’ai pu (merci pour l’info) parler de la commune de Saint-Macaire qui rentre en dissidence et son souhait de créer un réseau de communes portant la nécessaire parole du NON…. Et ainsi répondre au « professionnel » en « comment feindre d’être décideur tout en n’agissant jamais »… « Et tel doit être le spectateur »…….

L’annonce de cette résistance imprévue fut de nouveau l’occasion d’observer un auditoire « subjugué » devant tant d’offensivité  teintée d’offense aux grands décideurs médiocratiques.

Des photocopies furent faites, des remerciements furent proférés…. Mais aucune promesse quant à la suite à donner…….Peut être dans un prochain épisode du linky toy story… ?????

Je reste à l’affût de la moindre info digne d’être compte-rendue…. Burp !!!!!!!

Sans armes, ni haines, ni violence

En direct du territoire cosmoplouk : Jules BOCAGE- envoyé très spécial de la grange de Montabot

 http://www.20minutes.fr/sante/1743423-20151203-energie-commune-veut-bannir-compteurs-linky-gazpar