Dijon: forte mobilisation pour la manif de solidarité avec les Lentillères, malgré l’intimidation policière

Mis a jour : le lundi 19 octobre 2015 à 11:43

Mot-clefs: Logement/squat Ecologie métropole quartiers populaires gentrification
Lieux: dijon

Plus de 600 personnes ont manifesté, ce samedi 17 octobre pour, que vive le quartier des Lentillères et que le projet d’éco-cité « Jardin des maraîchers » soit abandonné.

2015-10-17_dijon_maniflentilleres-b-medium

2015-10-17_dijon_maniflentilleres-c-medium

Une foule bigarrée et festive a convergé depuis différents endroits de la ville pour se rendre au point de départ de la manifestation, place de la Libération. Le rendez-vous avait été donné à 14h, mais dès le matin, de nombreuses compagnies de CRS bouclaient les abords de la place de la mairie, quadrillaient les rues du centre-ville et pratiquaient des contrôles d’identité. Le dispositif était appuyé par des canons à eau ainsi qu’un hélicoptère de la police.

Esquivant les barrages policiers, une partie des manifestants à pied a réussi à se rassembler devant l’Hôtel de Ville. Les ordres étaient clairs, point de tracteur ni de char ou véhicule boueux sur les dalles bien propres d’une place lissée mal nommée « de la Libération ».
Parmi les passants, nombreux étaient ceux à ne pas comprendre cette démonstration de force disproportionnée. Le climat répressif avait clairement pour but d’intimider les personnes cherchant à venir exprimer leur soutien au quartier en lutte. Ainsi de nombreuses personnes solidaires n’ont pu rejoindre le rassemblement.

Dès les premières minutes, des policiers à cran ont fait usage de leur gaz lacrymogènes et de leur matraque pour faire face à une foule de tous âges et de tous horizons dangereusement armée de confettis.
Le bouclage policier du centre-ville et de l’accès au point de rassemblement constitue un durcissement de la répression et une atteinte au droit de manifester.

Malgré ce bouclage, les manifestants ont réussi à se maintenir place du Théâtre. Un concert de rock’n’roll endiablé et l’ambiance festive mettaient en évidence l’absurdité des moyens mis en oeuvre pour tenter d’étouffer la contestation au projet d’éco-quartier.

Le cortège s’est mis en marche en chansons et slogans pour déambuler dans les rues de la ville… Il a finalement rejoint le quartier des Lentillères pour continuer à le faire vivre à travers la fête.

Nous restons détérminés à manifester dans les rues du centre ville !
Le projet d’éco-quartier n’aura pas lieu !
La lutte continue aux Lentillères et pour de nombreuses années encore !

Link_go https://jardindesmaraichers.potager.org/?p=909

Link_go https://fr.squat.net/2015/10/18/dijon-recit-manif-de-solidarite-avec-les-lentilleres/

Commentaire(s)

> +++

Pour info, y'a aussi eu pas mal de tags inscrits sur les murs de la ville au retour du centre-ville, notamment après qu'on ait appris qu'un camarade avait été interpellé (pour rien - il a d'ailleurs été libéré le lendemain, a priori sans poursuites judiciaires).

À l'arrivée, deux panneaux de pub 4x3 ont été détournés.