pas de renégociation à l'unedic

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 
Monsieur le Baron de Medef a précisé qu'il n'y aurait pas de renégociation de la convention UNEDIC pour les intermittents... Une provocation : que nenni, quelque chose de bien calculé !

Beaucoup à droite et au patronat de verraient pas d'un mauvais oeil non plus le blocage total des assedic pendant quelques semaines : pas de cotisations, pas d'indemnisation ... le rêve ...

De plus, d'autres élus ne verraient pas d'un mauvais oeil (l'autre oeil) la suspension des festivals qui sont une très lourde charge pour les budgets des collectivités locales (communes, CDC, Conseils Généraux et Régionaux) avec souvent très peu de recettes (qui vont dans la poche des associations organisatrices) mais pas dans la leur.

Les seuls qui en profitent étant les hotelliers, restaurateurs.... et l'Etat avec la TVA récupérée sur le p'tit noir ou la nuit d'hôtel...

Moralité : il faut s'attendre à une position très dure du MEDEF encouragée (en douce) par beaucoup de responsables politiques...

De plus, les festivals n'étant pas très populaires ( au sens "peuple") mais destinés plutôt aux bourges, l'opinion publique qui s'en secoue totalement de "l'exception culturelle" ne va pas moufter non plus, pourvu qu'on leur laisse le Foot, le tour de France et la Ferme...

Ca va être dur de faire 507 h ! !