Les rapaces sur les Bouillons

Mis a jour : le jeudi 13 août 2015 à 19:31

Mot-clefs: Ecologie antifascisme
Lieux: rouen

La ferme des Bouillons, bien connue dans l’ agglomération rouennaise, est un lieu de résistance animé depuis de nombreux mois par des militant(e)s, des citoyen(ne)s animé(e)s du désir de s’opposer à la main-mise du béton et à l’ urbanisation du site, propriété du groupe Immochan (Auchan).

L ‘activité de la ferme est maintenue (plantations, récoltes….) mais le lieu est devenu également l’ objet de rencontres, de débats militants et associatifs, de soutien à Notre-Dame-des-Landes et aux luttes contre les grands projets inutiles.

Il était évident que la première victoire remportée par les militants des Bouillons, à savoir la non-construction sur le site et son classement en zone naturelle protégée, allait susciter des convoitises.
Moins d’ une semaine après l’ annonce, par le groupe Immochan (Auchan) de la mise en vente des terrains concernés, une SCI familiale s ‘est portée immédiatement candidate au rachat.

Les responsables en sont 2 frères : Thibault et Baptiste Mégard qui ne sont pas pour nous des inconnus, car militants actifs de l’ ultra-droite rouennaise.

Thibault Mégard est gérant de l’ entreprise Oeuvre d’ Arbre spécialisée dans les services d’ aménagement paysager, de Ginkgo Biloba société de location de terrains et d’ autres bien immobiliers, ainsi que d’ Ingénia activités des marchands de biens immobiliers….il serait mandataire également de Quercus (activités des sièges sociaux) et d’ In Memoriam (location de terrain et d’ autres biens immobiliers)…

Thibault Mégard fut candidat suppléant, aux élections législatives de 2007 dans la première circonscription de Rouen de Hubert de Bailliencourt, sous l ‘étiquette du Mouvement Pour la France (MPF) de l’ultra-droitier Philippe de Villiers.

Veilleurs-rouen-medium

Baptiste Mégard, militant actif de la Manif pour tous, fait partie des Veilleurs pour la famille. On le voit sur la photo jointe, lors d’ une « veillée » tenue place St Marc à Rouen (assis tout à gauche). Ce sont ces mêmes Veilleurs qui sont à l’initiative de la venue à Rouen le 19 mai dernier de l’ hallucinée Farida Belghoul la militante d’ extrême droite initiatrice des JRE (journée de retrait de l’ école). Le nom de Baptiste Mégard apparaît comme « aimant » l’ événement sur une capture d’ écran facebook.

La venue de F. Belghoul ne rencontra pas le succès escompté car la réunion prévue sur une place fut perturbée par de nombreux militant(e)s antifascistes…. obligeant les organisateurs à se réfugier devant la cathédrale. C’ est la même mouvance qui fut également à l’ initiative de la venue d’ Eric Zemmour.

Il est vraisemblable qu’ avec une telle carte de visite, la SCI des frères Mégard devrait bénéficier de la bienveillance des patrons du groupe Immochan (Auchan), dans leur projet de rachat du site.

Soutenons la ferme des Bouillons !

http://www.raslfrontrouen.com/les-rapaces-sur-les-bouillons/

Commentaire(s)

> L'ultra-droite rouennaise derrière le rachat de la "ZAD" des Bouillons ?

Ras L'Front Rouen a révélé, vendredi 7 août, que les frères Thibault et Baptiste Mégard, candidats au rachat de la ferme des Bouillons, occupée par un collectif citoyen présent sur les lieux depuis 32 mois pour empêcher sa démolition totale, seraient des militants actifs de l'ultra droite traditionaliste rouennaise, et mèneraient des activités de promotion immobilière et d'aménagement de surfaces commerciales.

Communiqué de presse de l'Association de Protection de la Ferme des Bouillons - 10 août 2015

L'Association de Protection de la Ferme des Bouillons (APFB) a pris connaissance des informations, divulguées par Ras L'Front Rouen, sur les activités politiques et immobilières de Thibault Mégard, gérant de la SCI « In Memoriam », signataire d'un compromis de vente avec Immochan (société immobilière du groupe Auchan), propriétaire depuis janvier 2012 de la Ferme des Bouillons à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime).

Nous invitons les journalistes qui suivent les événements à la ferme des Bouillons, ainsi que les spécialistes des mouvements d'extrême-droite, à mener leur enquête afin d'établir la réalité des faits.

Nous demandons aux services de l'Etat qui instruisent actuellement notre demande de préemption de la ferme d'inclure ces nouveaux éléments, s'ils sont avérés, dans leur analyse des événements en cours.

Nous nous réservons quelques jours pour étudier les informations à notre disposition, et les conséquences qu’entraînent celles-ci sur nos démarches, mais pouvons d'ores et déjà affirmer une chose. Depuis la découverte de l'existence d'un compromis de vente entre Immochan et une SCI, nous tirons la sonnette d'alarme : ce statut juridique fait perdre à la collectivité tout droit de regard sur le devenir des terres et sur la pérennité de l'activité agricole sur les moyens et long termes. En cas de revente des parts (jusqu'à 99 %) de la SCI, ni l'Etat ni la commune ne pourront garantir le maintien de l'activité agricole sur la ferme : la préemption par la Safer ne pourra plus légalement se faire.

L'acceptation par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles agricoles de la vente de la ferme des Bouillons à une SCI aux mains d'une ou plusieurs personnes rompues aux opérations immobilières constituerait une faute civique majeure, contre laquelle l'APFB mobilisera ses adhérents et sympathisants, ainsi que ses partenaires associatifs, syndicaux et politiques.

Contacts
Association de Protection de la Ferme des Bouillons
Chemin des Bouillons, 76130 Mont-Saint-Aignan

fermedesbouillons@riseup.net

https://blogs.mediapart.fr/blog/mattdogg/100815/lultra-droite-rouennaise-derriere-le-rachat-de-la-zad-des-bouillons