Notre-Dame-des-Landes : vers une attaque cet été ?

Mis a jour : le samedi 4 juillet 2015 à 14:26

Mot-clefs: Répression aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Nantes Notre-Dame-des-Landes

"Devant les élus du conseil départemental de Loire-Atlantique le préfet martèle la volonté de l’État de conduire le projet de futur aéroport à Notre-Dame-des-Landes" explique la presse aujourd'hui.

Le nouveau préfet ajoute que le gouvernement n'attendra pas les procédures en appel, comme l'espérait l'ACIPA.

Prefet_naoned-medium

Ces annonces, comme les signes inquiétants que nous avions évoqué ces derniers temps doivent renforcer notre vigilance.

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-aeroport-notre-dame-des-landes-le-gouvernement-ne-tergiverse-pas_loc-2794123_actu.Htm

En cas d'attaque de la ZAD, l’État devrait envoyer plusieurs milliers de gendarmes et CRS sur la zone.

Soyons sur nos gardes.

Commentaire(s)

> Reprise des expulsions dans les mois à venir ?

On pouvait lire dans presse océan il y a quelques jours un petit article faisant état de possibles reprise des expulsions en septembre.

Aujourd'hui le préfet de Loire atlantique a annoncé qu'il entendait ne pas respecter les engagements pris par jean-marc ayrault et le gouvernement après la manifestation du 22 février et a annoncé : "Nous attendons l'issue des recours devant le tribunal administratif sous quelques jours. Mais le gouvernement n'attendra pas l'épuisement des procédures d'appel. » voir ici pour l'article complet :
http://www.ouest-france.fr/aeroport-notre-dame-des-landes-l…

Ces déclarations vont dans le sens de celles de Valls qui il y a quelques mois annonçait déjà un démarrage des travaux et une expulsion de la zad à l'issue des recours environnementaux dont le résultat sera connu le 17 juillet.

Depuis l'échec de l'opération César, nous avons connu maintes rumeurs d'expulsion et d'opérations policières. Si nous ne devons pas céder à l'affolement et que les déclarations actuelles ne seront pas nécessairement suivies d'effet, elles ne sont sûrement pas à prendre à la légère. Différents signes prêtent à penser que le gouvernement tenterait bien de passer de nouveau en force dans les mois à venir, si il sent que la situation s'y prête. Cela va être au mouvement de lui faire comprendre qu'il se plantera royalement en cas de démarrage des travaux ou d'expulsion de la zad.

Il va falloir observer attentivement leurs initiatives et déclarations dans les semaines à venir et passer un été vigilant et mobilisateur pour parer à tout risque et les neutraliser.

Dans cet état d'esprit, il paraît essentiel d'être nombreux et nombreuses sur la zad les 11 et 12 juillet pour célébrer la lutte et ce qui se vit sur le bocage, mais aussi pour discuter de stratégie de résistance.

A ce titre et pour remettre au goût du jour ce qui s'est pensé avec les comités de la région à ce sujet l'an dernier et cette année, nous remettons ici un version du texte (cf les boites mails de vos comités) sur les réactions souhaitées en cas d'attaque policière. Un version mise à jour et des affiches devrait être disponibles et proposées aux comités pour le 11/12 juillet.