on a cachetè les maisons de réfugiés(athens)

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Ceci est une traduction d'un sujet central précèdent de imc Athènes et de deux articles écrits par des utilisateurs de imc. Ils ont été écrits le 21 avril,alors ignorez les temps des verbes…

Ceci est une traduction d'un sujet central précèdent de imc Athènes et de deux articles écrits par des utilisateurs de imc. Ils ont été écrits le 21 avril,alors ignorez les temps des verbes…

Le sujet central:
Des reformations olympiques.(le 21 avril)
On a cacheté les maisons des réfugiés de bv. Alexandras.

Mercredi après-midi, des employés du ministère de l'environnement, avec la compagnie des forces policières, ont cacheté les entrées des maisons des réfugiés, qui ont été évacuées de leurs propriétaires, en laissant sans toit ceux qui y habitaient, il y a plusieurs mois.
Les maisons des réfugiés sont une dissonance dans la parure de la ville, à l'occasion des J.O.
Samedi et dimanche le 24 et 25-4, de groupes Anarchistes et des camarades vont y réaliser des manifestations, 'dédiées particulièrement a l'état, au ministère de l'environnement et leurs plans'.


Et les deux articles:
Correspondance des maisons des réfugiés (par :Spyros M.,4/21)

Aujourd'hui après-midi, un employé et des ouvriers du ministère de l'environnement et des ouvrages publics, à l'aide des forces policières ; et plusieurs encore, ont cacheté les entrées des maisons des réfugiés de bv Alexandras, qui sont supposées ne pas être habitées. Quelques unes ne sont pas à la juridiction de la Service de Propriété et ils sont habitées par leurs propriétaires ou sont louées. Et des sans-abri habitent, il y a plusieurs mois, celles étant a la juridiction de la Service de Propriété. Maintenant, on les a laissé sans toit, leurs bagages étant toujours dans les maisons cachetées, puisque on ne leur a pas permis de les prendre avec eux !
Les portes et les fenêtres ont été cachetées, comme montrent les photos. Peu près de là, les flics surveillent et 'imposent l'ordre' si nécessaire.
Il y a deux semaines, des opérations sont faites dans une des maisons ( dans 2 appartements au 1er étage, en particulier). Nettoyage etc. dans le but de préparer l'espace ou se dérouleraient les manifs pendant le week-end.
Evidemment pour empêcher la réalisation des manifs, ainsi que pour terrifier ces qui sont restés, on crée une ambiance trop pressante, a l'occasion de la décision , début du mois de juin, sur la démolition ou pas des bâtiments.
C'est parce que les Jeux Olympiques sont proches et il faut que la parure de la ville est faite,sans aucune doute. Les maisons des réfugiés sont une 'dissonance', un obstacle dans leurs plans.
Le problème c'est ce qu'on va faire et comment on peut aider les résidents- et maintenant sans-abri.
La manifestation, malgré tous les obstacles, va se dérouler,le week-end, même dans la rue si, nécessaire.

Flics chez les réfugiés de bv Alexandras.(par :Koul Ouahat, 4/21)

J'ai appris ,par un coup de téléphone, que des flics ont entoure les résidences des réfugiés de bv. Alexandras. On a cacheté les entrées de tous les bâtiments . Je vous rappelle que les maisons des réfugiés, qui ont été évacuées, il y a longtemps, a l'occasion d'une démolition, avaient été squattées par des sans-abri, des groupes de jeunesse et des organisations anarchistes et gauches. Récemment, des groupes anarchistes avaient squatte deux des bâtiments, les avaient teinte et organisaient une manif de 2 jours pour le week-end prochain. Quand un des sans-abri qui y habitait a vu les policiers, il a fait une cation de résistance mais ils l'ont amené dehors. Les flics ( comme j'ai compris) accompagnent quelqu'un du ministère de l'environnement et des ouvrages publics.

Pour voir des photos entrez ici: http://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=211899
http://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=211826
http://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=213966
http://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=213981