Le DAL 35 empêche une expulsion illégale !

Mis a jour : le mercredi 11 février 2015 à 12:17

Mot-clefs: Logement/squat Exclusion/précarité/chômage
Lieux: Rennes

Nous avons appris qu’une famille allait être expulsée hier (lundi 9 février), en pleine trêve hivernale et sans jugement. C’est Coallia qui voulait faire « état des lieux et remise des clés » sans autre forme de procès. Cette famille de 5 personnes, dont le père et un enfant handicapés, subit un imbroglio administratif lui supprimant tous ses droits, en particulier celui de solliciter un logement social. Leur avenir était à coup sûr le 115 et la rue.

L’intervention s’est passée calmement ; le représentant de Coallia étant vite persuadé de renoncer à son méfait par la trentaine de personnes, dont de nombreux voisins, réunies pour l’accueillir.

Le DAL a rappelé l’article 432-8 du code pénal qui stipule : « Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée de mission auprès du service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonction ou de sa mission, de s’introduire ou de tenter de s’introduire dans le domicile d’autrui contre le gré de celui-ci hors les cas prévus par la loi est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000€ d’amende ».

Le DAL35 s’opposera, de façon non-violente, à toute tentative d’expulsion illégale qui sera portée à sa connaissance.

Rennes, le 09/02/2015

Contact : 06 70 54 72 05

http://dal35.free.fr/