Toi aussi, repère les mensonges de la police nantaise

Mis a jour : le jeudi 20 novembre 2014 à 15:11

Mot-clefs: Répression Resistances
Lieux: Nantes

Le 1er novembre au soir, la préfecture et les médias reprenaient en cœur un énorme mensonge selon lequel les policiers nantais auraient été victimes de « jets d'acide ». Leur seule source était une photographie diffusée sur le compte twitter de la police nantaise (supprimée depuis) d'un policier (cagoulé) portant un casque comprenant deux bandes bleues claires, taché d'un liquide blanc sur sa visière et son gilet de protection...

Acide-medium

Ce mensonge sert aujourd'hui, à quelques jours de la manifestation du 22 novembre, à justifier par avance les violences policières qui pourraient se produire. Olivier Tonnerre, le chef du syndicat policier Alliance lance à la radio des menaces de mort à peine voilées aux manifestants ...

Écouter ici : http://www.francebleu.fr/infos/l-invite-du-jour-de-la-redaction-de-fb-loire-ocean/l-invite-de-la-redaction-fb-loire-ocean-302

L'acide chlorhydrique est un liquide très corrosif qui ronge la peau, les tissus, le plastique ... Le policier « blessé » par un « jet d'acide » est pourtant clairement identifiable dans une vidéo de Line Press plusieurs heures après avoir été atteint. Il est en pleine forme et mène la charge contre les manifestants à la tombée de la nuit, alors que la manifestation touche à sa fin. Il a par ailleurs conservé son uniforme taché - très vraisemblablement - par de la peinture blanche et en aucun cas par un quelconque acide. Voir la vidéo ici :

https://www.youtube.com/watch?v=CFj3oc7vTm0&index=10&list=PLJVl1kDkrV0R6VtGpX1bGdkN-QlAr6YQA#t=25m28s

La police et les médias nous prennent pour des cons.

Plus le mensonge est gros, plus il passe.

[source : photo du compte twitter de la police nationale et captures d'écran du reportage de Line Press sur la manifestation du 1er novembre à Nantes]