Pas d'antisémites dans le soutien à la Palestine et à Georges Ibrahim Abdallah !

Mis a jour : le lundi 10 novembre 2014 à 15:11

Mot-clefs: Racisme -ismes en tout genres (anarch-fémin…) libérations nationales palestine abdallah antisémitisme sionisme
Lieux:

L'OCML Voie Prolétarienne soutient la lutte du peuple palestinien pour l'établissement, sur la Palestine de 1947, d'un Etat indépendant, laïque et démocratique. Perspective qui était celle du mouvement national palestinien à son origine et qui reste encore, pour nous, la seule perspective réaliste et juste.

Parisantifapalestine-medium

Les sionistes ont pu entraîner beaucoup de Juifs à soutenir leur projet en prenant appui sur l'antisémitisme et les massacres qui les ont frappés. Mais la force du sionisme et d'Israël tient à ce qu'ils servent les intérêts des impérialistes contre les peuples arabes. Le sionisme n'est qu'un outil, une facette de l'impérialisme, et c'est comme cela qu'il a toujours été justement considéré par les révolutionnaires arabes. Affirmer l'inverse, que ce serait « le sionisme qui domine la France », c'est s'inspirer de l'antisémitisme classique, selon lequel le capitalisme n'est cupide, l'Etat n'est répressif, que parce qu'ils seraient manipulés et détournés par un petit groupe parasite, expert en tromperie et en manipulation, qui se serait greffé sur l'État et arriverait à le mener à la baguette.

Les antisémites disent soutenir le peuple palestinien. Ils le font sur des bases qui ne sont pas celle de la Révolution palestinienne qui dès 1970 reconnaissait que dans l'Etat futur « les juifs palestiniens - actuellement israéliens- ont les mêmes droits à conditions naturellement qu'ils rejettent le chauvinisme sioniste et raciste et qu'ils acceptent de vivre comme des Palestiniens dans la nouvelle Palestine ».
Les antisémites disent soutenir le peuple palestinien. Ils le font sur des bases racistes, car ils partagent avec les sionistes la vision de « juifs » incapables de vivre comme composante des nations où ils résident. Ils sont, en dépit de leur « antisionisme » les alliés objectifs des sionistes.

Les antisémites détournent la solidarité et la lutte pour la libération de la Palestine, et celle des peuples dominés, de leurs véritables ennemis. Depuis la fabrication par la police tsariste du « protocole des sages de Sion » l'antisémitisme d'Etat ou politique a été l'instrument utilisé pour tenter de détourner les révoltes populaires et protéger les exploiteurs et les oppresseurs.

Pour notre organisation, les organisations antisémites n'ont pas leur place dans le mouvement de solidarité avec le peuple palestinien, tout comme dans le mouvement pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Georges est un militant communiste, antifasciste, antiraciste, et c'est lui faire insulte que de vouloir mêler sa cause à celle de l'antisémitisme larvé.

Nous nous inquiétons du développement de positions que nous caractérisons comme antisémites. C'est le cas lorsque, par exemple, le Comité Action Palestine Bordeaux affirme dans un appel à une réunion publique prévue courant novembre que « le sionisme est la juridiction suprême de la France », « Le gouvernement français est soumis au CRIF », « le sionisme est l'idéologie officielle de l'État français »... Réunion publique où est invité Jacob Cohen (nouveau compagnon de route du duo réactionnaire Dieudonné/Soral ayant été suspendu de l'UJFP pour ses positions réactionnaires) aux côtés donc du CAP et de Youcef Brakni, membre du GAB (groupe de Bagnolet actif dans le soutien à Georges Abdallah).
A chaque fois, derrière l'utilisation dévoyée du terme « sionisme », on retrouve l'antisémitisme traditionnel légèrement camouflé.

Ces groupes défendent également Dieudonné le réactionnaire ; il n'est pas acceptable, sous aucun prétexte, de défendre sa « liberté d'expression » en faisant semblant de ne pas se prononcer sur le fond de son discours. Affirmer que les racistes et antisémites ont le droit à la parole, c'est soutenir leurs idées implicitement. Dieudonné et ceux qui comme lui banalisent l'antisémitisme au nom de la liberté d'expression participent des mêmes tentatives de dévoiement des révoltes populaires. C'est la bourgeoisie capitaliste qui contrôle l'Etat, pas « les juifs », ou le CRIF. Dieudonné et ses semblables exploitent pour leur propre compte la misère populaire. Ils se font recevoir par les régimes réactionnaires arabes ou Iranien.

Le mouvement communiste et révolutionnaire a toujours combattu ces démagogues racistes qui exploitent les révoltes populaires en protégeant les exploiteurs.
Aussi reprenons-nous à notre compte la déclaration des jeunes du FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine) du camp d'Aida, et de Bethléem qui affirme que « Sionisme et fascisme sont deux facettes de la même médaille : le capitalisme » et refusent « tout soutien de la part de ceux, qui depuis toujours, sont été le bras armé du patronat et du capital » et « de la part de ceux qui utilisent le drame du peuple (...) palestinien pour propager haine raciale et antisémite et défendre leurs petits intérêts ».

En tant que communistes et anti-impérialistes, dans les manifestations ou ailleurs, nous combattons l'expression de ces courants en force organisée, ainsi que toutes expressions politiques individuelles antisémites.

A la mesure de nos forces, nous ferons tout notre possible pour contrer, à l'avenir, le dévoiement du soutien au peuple palestinien et à notre camarade Georges Abdallah par des groupes aux conceptions politiques inacceptables et réactionnaires.

Ni antisémitisme, ni sionisme !

Liberté pour la Palestine ! Liberté pour Georges Abdallah !

 

Commentaire(s)

> maoisme

OCML Voie Prolétarienne est une organisation dogmatique et autoritaire (donc en opposition avec la charte d'indymedia )

> suite

Le vide des messages précédents se passe de commentaires.
Lequel des 2 est le plus dogmatique ?
La 2ème réaction pose quand même une question : faut-il se priver de sens critique quand, dans "notre camp", sont véhiculées des idées fausses ?
Affirmer que la France est dominée par les Etats-Unis, ou Israël, n'est pas seulement à côté de la plaque. C'est rendre un mauvais service à la résistance palestinienne en servant, en réalité, l'affirmation nationaliste de la France. La France, cet État impérialiste, conduit sa politique de guerre non sous influence, mais parce que tel est l'intérêt de la classe qui occupe les rênes du pouvoir !
On devrait savoir depuis un bail que la jonction antisémite facho se réalisé contre cette pseudo influence (Dieudonné et sa clique nationaliste sont d'accord là-dessus) !

> bonne déclaration

ça remet les choses en place les antisémittes n'ont rien à faire dans le soutien à la Palestine, vp a raison, une Palestine démocratique et laique voila ce qu'il faut, pas 2 Etats séparés selon des critères ethnicistes (juifs, musulmans).

> Commentaire caché

Un commentaire a été caché : trop proche de positions pro-dieudo, ce n'est pas parce qu'on le critique qu'on est un ou une alliée du capital, bien au contraire.

> Les maos, faudrait arrêter la parano !

Soutien au Conseil municipal de Bagnolet ! Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !

Le Groupe des Associations de Bagnolet (groupebagnolet@gmail.com)
Premières organisations signataires :

- Abna Philistine ( Enfants de la Palestine)
- Association des Familles & Ami(e)s des détenus (Belgique)
- Américains contre la Guerre
- Association France Palestine Solidatité Nord-Pas-de-Calais
- Association de Palestiniens en Ile de France
- Campagne internationale pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
- CAPJPO-EuroPalestine
- C.C.I.P.P.P 34 (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien 34)
- Collectif "Bassin minier" pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
- Collectif Citoyens
- Collectif Georges Habache
- Commission Arabe des Droits Humains
- Comité Action Palestine
- Comité Anti-impérialiste
- Comité des familles des détenus européens au Maroc (Belgique)
- Comité "Libérez-les !" de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques (59-62)
- Collectif Palestine Libre (Toulouse)
- Collectif Palestine Paris 8
- Comité poitevine France Palestine
- Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (C.L.G.I.A)
- Collectif libérons Georges Bordeaux/33
- Collectif Solidarité Maghreb (Marseille)
- Comité St Ouen Solidarité Palestine
- CNT
- Coup Pour Coup 31
- C.R.I (Coordination contre le racisme et l'islamophobie)
- Fondation Frantz Fanon
- Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires ( FUIQP)
- Génération Palestine Paris
- ISM-France (International Solidarity Movement)
- JERF (Jeunes Emigrés Réunionnais en France)
- koléktif Dégage !
- L'association Couserans-Palestine
- L'association marocaine des Droits Humains-Paris/IDF
- Les Amis de Karl Marx
- Les cellules du Parti Communiste Libanais en France
- Liban Résitance
- Ligue des Droits de l'Homme (Bègles)
- Ligue des Droits de l'Homme (Talence)
- Ligue des Droits de l'Homme (Villenave d'Ornon)
- Les Amis de Bouazizi
- N.P.A
- Organisation Communiste-Futur Rouge
- Orléans Loiret Palestine
- PYM France (Mouvement des Jeunes Palestiniens)
- Rassemblement des Démocrates Libanais et Amis du Liban (France)
- Résistance Palestine Lyon
- Rouge Vif 13
- Solidarité Georges Lille
- Union Juive Française pour la Paix (U.J.F.P)

http://artdelapaix.over-blog.com/2014/02/appel-à-soutien-être-solidaire-de-georges-ibrahim-abdallah-n-est-pas-un-délit.html

Pas de censeurs pour le soutien de Georges Ibrahim Abdallah…