[Expulsions à Nantes] Des news

Mis a jour : le vendredi 8 août 2014 à 20:16

Mot-clefs: Logement/squat Exclusion/précarité/chômage Immigration/sans-papierEs/frontieres Répression Resistances expulsions
Lieux: Nantes

Peu de nouvelles ont été postées cette semaine, en voici quelques unes (n'hésitez pas à compléter). Les news de la semaine précédente sont là : https://nantes.indymedia.org/articles/29887

Lundi 4 août :  deux camarades ont pris des peines de prison ferme suite à l'expulsion de la préfecture : 2 mois pour l'un pour rebellion et incitation à la rebellioon et 2 mois pour l'autre, pour les mêmes qualifications + outrage. Les flics étaient nombreux-ses au tribunal et tou-tes les camarades venu-es les soutenir n'ont pas pu entrer.

Jeudi 7 août : il y a eu un rdv avec la mairie le matin avec des migrant-es et des soutiens. La mairie refuse de faire des propositions collectives, elle propose un diagnotic partagé (entre qui et qui ?) et des réponses au cas par cas... elle dit qu'elle va mettre à la disposition de la préfecture le foyer Gustave Roch (eh oui, toujours ce même foyer qui avait été expulsé fin 2012...)

Vendredi 8 août : il y a eu un rdv avec la préfecture, toujours avec des migrant-es et des soutiens. Comme la mairie, la préfecture refuse de faire des propositions collectives. Elle propose elle aussi un diagnostique partagé et des réponses au cas par cas. Concernant la violence de l'expulsion de la Moutonnerie, la préfecture répète à plusieurs reprise que la procédure à été respecté

Il s'est sûrement passé plein d'autres choses, n'hésitez pas à compléter.

Pour ce qui est des coups de main, il est possible de passer déposer de la bouffe et des couvertures au Gasprom en journée ou à B17 en soirée, ça sera transmis aux personnes. Des jeux de cartes sont aussi toujours les bienvenus :-)
C'est aussi possible de passer au Gasprom la journée pour proposer des coups de main.

Commentaire(s)

> conférence de presse lundi

Suite à l'expulsion par la police, du squat de la rue des stocks, le 30 avril, un collectif de soutien composé d'organisations syndicales, associatives et politiques s'est constitué (Solidaires, LDH, CGT, PG, NPA, Gasprom, Ensemble...liste en cours de constitution).

A sa demande le collectif a rencontré la mairie et la préfecture afin que soient apportées des solutions à la situation crée par une expulsion "musclée" et sans avertissement préalable. (vidéo sur le ressentie à la sortie de la réunion à la mairie : http://youtu.be/GpXp2vrRKS0)

Le collectif vous convie à une conférence de presse le lundi 11 août à 11h, salle A, maison des associations Baco, rez de chaussée, allée Baco à Nantes.

> pareil

> On achève bien les chevaux

Comment Publié: le vendredi 8 août 2014 à 11:22 par colère

Eh bien que celleux qui tremblaient devant la montée du bleu marine ne soient pas tranquilisé-e-s, les socialos appliquent leur politique à la lettre ! Ce qui n'empêche pas les partis et syndicats d'aller parlementer avec la mairie et la pref pour sauver les migrant-e-s de leur misère actuelle. Cette mairie et cette préfecture qui, main dans la main expulsent, frappent et emprisonnent, quel talent ! qui passera sous le bureau ?
Vivement lundi!