Paris : "Indymedia s’attaque aux Vélib", ou la misère de l’information

Mis a jour : le lundi 21 avril 2014 à 23:29

Mot-clefs: Médias
Lieux:

Le collectif du site d’info alternatif Indymedia Nantes serait soudainement devenu activiste anti-Vélib à Paris et Montreuil apprend-on sur le site de RTL.

« Des activistes d’extrême gauche ont mené une opération anti-Vélib’ à Paris, entre mardi 15 et mercredi 16 avril. Le groupe Indymedia s’en est pris à 456 vélos situés dans l’est de la capitale et Montreuil en leur crevant les pneus. Anti-fasciste et anti-capitaliste, Indymedia a revendiqué l’opération, accusant le fabriquant JC Decaux d’esclavagisme. »

Une info foireuse (il s’agit évidemment d’un communiqué anonyme) qui témoigne d’une bien grande méconnaissance des sites alternatifs. La responsabilité d’Indymedia est reprise en coeur par Le Figaro, Direct Matin, 20 Minutes ("le mouvement anti-fasciste et anti-capitaliste Indymedia)", etc. Combien d’infos merdiques ou de mensonges relayés à tour de bras par les pisse-copies dans leur chasse aux clics, c’est la question que l’affaire soulève.

Soutien aux camarades d’Indymedia Nantes dont on espère que la bêtise des journalistes en question ne va pas les obliger à devoir répondre, devant les flics, de toutes les actions revendiquées sur le site participatif.

Commentaire(s)

> Pas cité la source

Je n'ai pas cité la source afin de reprendre le texte et le soutien à mon compte et de souligner que le dit soutien est bien plus large que le seul site Paris Luttes Info.

Je pense que les compagnes et compagnons de Paris Luttes Info ne m'en voudront pas.

> A propos des dégats

A propos de cette action, il faut souligner que les dégats, suite à accord avec la mairie de Paris bien sur, ne sont pas supporter par Decaux mais (en grande partie du moins) par la dite mairie. Car comme toujours, les assistés, ce sont les capitalistes...