Retour sur la manif antifasciste à Tours le 6 avril

Mis a jour : le mercredi 9 avril 2014 à 17:42

Mot-clefs: -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux: Tours

Retour sur la manif antifasciste à Tours le 6 avril

10175789_1482924295254532_420283410_o-medium

1540565_379889012153886_1000625210_o-medium

2014-04-06_14

2014-04-06_14

906120_379889075487213_1565638143_o-medium

1511887_379886498820804_1045158787_o-medium
la police protège le faf local Mériguet leader de Vox Populi...

2014-04-06_18
mais n'empêche pas une petite coloration de sa vitrine...

10156394_1482924531921175_1753162041_o-medium
flashball de sortie...

10248533_1482924611921167_2111118569_o-medium

10174257_1482925005254461_399724922_o-medium

10175739_1482924445254517_1529846100_o-medium

10156378_1482924648587830_1682558730_o-medium
quel vilain personnage!

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

2014-04-06_18

À l'appel du CAT (collectif antifasciste tourangeaux) une contre manifestation antifasciste était organisée place Jean Jaurès ce dimanche 6 avril contre la tenu de Jour de Colère, manifestation râtissant large dans ce que compte le coin de catholiques intégristes, homophobes, fascistes et néo nazis. Entre temps Jour de Colère a annulé (dû à une insuffisance d'organisation selon eux!) mais le CAT a décidé de maintenir la manifestation antifa au vu du climat ambiant (à Joué-les-tours Dalila Hassan une responsable locale des Journées de Retrait des Écoles (JRE) de Farida Belghoul a organisé une cabale ce week-end contre une enseignante de maternelle l’accusant d’organiser des attouchements entre élèves). La manifestation de 200 personnes environ s'est arrêtée plusieurs fois pour des prises de paroles, à la fac des Tanneurs, devant le bureau du parti communiste, où des agressions fascistes ont eu lieu puis direction la boutique du vacillant Pierre-Louis Mériguet dans le vieux Tours.
Leader de Vox Populi, sur le départ paraît-il. Il faut dire que le pauvre n'a pu apparaître sur la dernière liste FN aux municipales, qu'un de ses proches collaborateurs a déserté la région suite à une affaire de pillage de station service et qu'il a pété les plombs lors de la dernière marche aux flambeaux de son groupe le 11 novembre dernier en lançant une chaise sur un individu qui suivait sa manifestation avec une sono sur un vélo qui crachait « salut à toi », chanson antiraciste des Béruriers Noirs.
À l'approche du commerce de l'immonde individu la tension est alors monté d'un coup,
forte présence policière protégeant vaillamment la boutique de vêtement du facho local, dont certains équipés de flash ball. Malgré le dispositif un fumigène est craqué, des œufs de peintures éclatent tout à coup sur la vitrine provoquant la colère et l'intervention des flics qui s'empressent de rentrer dans le cortège pour matraquer plusieurs personnes dont une très durement au genou et à la jambe ainsi qu'à la tête (heureusement casquée) en s'acharnant sur elle à terre.Un passant en vélo se fait également gazer ainsi qu'une personne âgée, la police est alors huée sous les cris de « la police protège les fachos ! », les clowns, présent-s-es auront bien du mal à calmer ces assoifés de violence et détendre l'atmosphère. Le cortège finira par repartir après avoir apporté les premiers secours aux blessé-s-es direction place Jean Jaurès où elle se disperse dans le calme sous le regard agité des policiers de la BAC examinant chaque visage. Vox Populi bat de l'aile mais la politique raciste, fasciste et xénophobe de l'État elle se porte bien, peut être encore mieux assumée dorénavant sous étiquette UMP à Tours...

Commentaire(s)

> pouët-pouët

Celui du comité antifasciste tourangeau
http://tours-antifa.samizdat.net/?p=237

et ici aussi :
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1274