Le jour de colère défilent dans les rues de nantes

Mis a jour : le dimanche 6 avril 2014 à 22:25

Mot-clefs: Racisme Répression de nantes antifasciste jour colère
Lieux: Nantes

Aujourd'hui, les fascistes défilent librement dans la rue, tranquillement escortés par une milice d'Etat aux ordres.
Répondant à l'appel, du « jour de colère », des militants sexistes, homophobes, racistes, nationalistes ont défilé dans le centre de Nantes...

Aujourd'hui, les fascistes défilent librement dans la rue, tranquillement escortés par une milice d'Etat aux ordres.
Répondant à l'appel, du « jour de colère », des militants sexistes, homophobes, racistes, nationalistes ont défilé dans le centre de Nantes. Malgré une communication tous azimuts, avec la collaboration de parti « républicain » comme le Front National-nous pouvons d'ailleurs reconnaître le célèbre militant C. Bouchet-, ils n'étaient pas plus de 150. Pour une manifestation régionale, préparée depuis 2 mois, c'est un fiasco.

Entre deux groupes de néo-nazis, se trouve des militants du Printemps français, de la « Manif pour tous », de l'Action Française, des identitaires... Alors que les bras se tendent et que les chants comme « Pas de métissage » fusent, une vingtaine de militants antifascistes sont arrêtés et contrôlés par la milice nationale. Leur tort ? S'opposer à ce défilé de fascistes et égayer le cortège en colorant les manifestants à l'aide d'œufs de peinture. Après tout, c'est carnaval.

Aujourd'hui, à Nantes, l'Etat protège ceux qui prônent la haine et emprisonne les militants de l'égalité.
Il est temps de réagir, collectivement.

Ni oubli, ni pardon.

L'antifascisme est l'affaire de tou-t-e-s !

Commentaire(s)

> Surtout après l'annulation du JDC à Tours

Beau fiasco, la 10aine de Tourangeaux/elles devaient être vert-es ;-) !