quelle subjectivation dans la lutte?

Mis a jour : le mercredi 26 mars 2014 à 12:39

Mot-clefs: Resistances aéroport notre-dame-des-landes militantisme mouvementsocial
Lieux:

 

Touchons le fond. Dans quelle mesure ce qui est décrit à propos de No TAV peut se retrouver dans la lutte de nDDL...?

No TAV : une histoire de subjectivation collective

Entretien avec un membre du Comité de Lutte Populaire de Bussoleno

 

 

« Dans le Val de Susa, il s’est produit quelque chose de beaucoup plus profond : le problème n’est pas de mettre d’accord des militants politiques (qui, au contraire, se sont toujours affrontés et continueront de le faire), mais d’identifier les conditions de fond qui ont conduit des hommes et des femmes sans aucune histoire politique ou d’appartenance idéologico-militante à s’activer dans la lutte, en se mettant en jeu, en consacrant l’essentiel de leur énergie et de leur temps au mouvement. C’est cela la vraie portée politique du mouvement NoTav : un processus de subjectivation qui, à différents niveaux, a impliqué tout un territoire. »

À la suite de cet entretien, nous publions un texte qui revient sur la répression en cours, le placement en détention de 4 militants NoTav sur des charges extrêmement lourdes de “terrorisme”, et tente d’en comprendre les ressorts, les mécanismes et les enjeux politiques.. 

Publié ici :  http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1494