Appel aux apiculteur-ices : Création d’un groupe abeille sur la ZAD

Mis a jour : le dimanche 23 mars 2014 à 17:49

Mot-clefs: Ecologie aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Notre-Dame-des-Landes ZAD

Le groupe abeille réunit des occupant-es en lien avec des apiculteur-ices professionnel-les et l’assemblée Sème Ta Zad. Nous voulons prendre soin d’essaims d’abeilles et nous approprier les savoirs de l’apiculture.

Le remembrement, la destruction des haies, l’agro-industrie, la monoculture, la bétonisation du moindre espace de terre nourricière privent les abeilles des ressources mellifères indispensables à leurs survie. L’agrochimie, avec son coktail de pesticides, d’OGM et autres produits phytosanitaires, impose un environnement mortifère pour les insectes polinisateurs. Tout le monde est au courant que pour les abeilles c’est mal barré, les médias rabâchent ce constat alarmant bien assez souvent. Dans certaines régions de la planète, l’abeille a déjà disparue, la polinisation des cultures est réalisée par les humainEs. Le monde de l’aéroport orchestre la mort du vivant à travers les politiques agricoles ultra productivistes et competitives.    Le projet d’aéroport de NDDL participe de cette folie destructrice de la nature et, de fait, des abeilles. Le bocage et ses haies, taillis, bois, friches, prairies sont une ressource providentielle pour les butineuses du coin. Les ressources mellifères de la ZAD permettent de nourrir les abeilles d’apiculteur-ices professionnel-les, ainsi qu’une petite dizaine de ruches éparpillées sur la zone. 

Élever des abeilles participe également à l’autonomie alimentaire de la zone (production de miel, propolis, cire...) et au mouvement d’occupation. Le placement des ruches, pensé en lien avec STZ et les collectifs agricoles, permettra la pollinisation des cultures, ainsi que l’alimentation des abeilles : plantation d’arbres, de haies, entretien des prairies, culture mellifères comme le sarrazin, la luzerne, le tournesol …

Nous voulons pratiquer une apiculture désirable et mettre l’abeille à l’intérieur des pratiques qui permettent de lutter contre l’aéroport et son monde.

Actuellement, plusieurs ruchers appartenant à des apiculteur-ices profesionel-les butinent une bonne moitié de la zone. Nous recherchons une dizaine d’essaims supplémentaire pour peupler un rucher collectif et l’installer dans les zones non butinées. Nous voulons également construire une miellerie collective dans la ferme de Bellevue. Nous invitons tous-tes les apiculteur-ices amateur-ices ou professionel-les interessé-es par ce projet à nous contacter pour échanger sur nos pratiques et construire des projets ensemble. 

Pour bétonner les 2000 ha de bocage, l’Etat et Vinci doivent organiser un transfert des espèces protégées de la zone. Nous aussi déplacons notre espèce protégée, à contre courant de leur logique destructrice ! 

Le groupe Abeille essaimetazad@riseup.net

Appel à dons d’essaims

Nous recherchons une dizaine d’essaims d’abeilles afin de peupler un rucher collectif. Les essaims seront pris en charge par des référents fixes du groupe abeille. Pour s’organiser, contacter essaimetazad@riseup.net

Appel à dons de matériel :

Afin de démarrer nos activités, nous aurions besoin du matériel suivant :    Ruches et cadres (Dadant 10 ou 12 cadres ou Waré).  Enfumoirs  Lèves cadres américains  Cire gaufrée  Petit matériel servant à la construction/rénovation de ruches (crémaillères, grillage anti-varroa...)

https://zad.nadir.org/spip.php?article2317