Tou-te-s contre l'aéroport de NDDL le 22 février

Mis a jour : le mercredi 12 février 2014 à 14:31

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Nantes

Le 22 février se sont toutes les forces de la lutte anti-aéroport, d'ici et d'ailleurs, qui viennent occuper la métropole et enterrer définitivement le projet !!!

Toutes et tous à 13h devant la préfecture de Nantes.

Cqfd-medium
dessin de Karine Bernadou dans le journal CQFD n° 106


L'Appel commun du mouvement anti-aéroport :

L’Etat et les pro-aéroports menacent de passer de nouveau en force. Ils prétendent débuter, dans les mois qui viennent, la destruction des espèces protégées et les chantiers de l’aéroport. Une nouvelle vague d’expulsion pourrait survenir.

Nous ne les laisserons pas faire ! Les travaux ne commenceront pas !

Sur place, le mouvement est plus vivant encore qu’à l’automne 2012, les liens plus denses, les champs plus cultivés et les habitats plus nombreux... Au delà, plus de 200 comités locaux se sont créés, en solidarité avec la lutte et pour la faire essaimer par chez eux.

Nous appelons toutes les forces anti-aéroport à se joindre à la manifestation du 22 février à Nantes pour leur montrer qu’il n’est pas question qu’ils touchent au bocage.

Lire l'appel d’occupant-e-s de la ZAD et l'appel à un cortège anticapitaliste

 

Cars, covoiturages, hébergements :

Un site dédié aux annonces de covoiturage, les départs en cars et l'hébergements de militantEs a été mis en place : http://www.annonces-ndl.org/

Un blog d'un militant liste ces départs de cars par ordre alphabétique : http://www.bio-blog.com/125-nddl-manifestation-nantes

Camarades de Nantes et ces alentours, si vous avez de la place pour celles et ceux qui viennent de loin, hésitez pas à proposer un toit !!!
vous pouvez contacter la commission hébergement par mail : epiceriebienlogique@yahoo.fr ou tél : 02 28 54 99 68. Merci de préciser si vous êtes autonome dans vos déplacements, et si vous préférez être hébergé sur Nantes ou dans les communes proches de Notre Dame Des Landes

 

Des AG's de préparation ont permis de dégager un cadre commun :

  • une manif festive, massive, intergénérationelle, dynamique, déterminé
  • chacun-e est invité-e à reprendre et afficher sur la manif les drapeaux de la lutte et à ce que les divers groupes se mélangent plutôt que de défiler en bloc successifs
  • pas de sonos conséquentes qui couvrent l'espace sonore pour qu'il puisse être occupé par diverses formes d'expression (slogans, chants, ...) à l'image de la diversité du mouvement
  • les prises de paroles sont réservées aux acteurs de la lutte sur le terrain

 

Des idées parmi d'autres qui ont émergés pour animer la manif :

  •  amener le bocage en ville 
  •  jouer avec la symbolique de la "destruction des espèces" et des "compensations écologiques"
  •  des actions clowns et/ou théâtrales
  •  des batukadas, groupes de musiques en acoustiques 
  •  comme au rassemblement de l'été dernier, occupation du ciel avec lampions et animaux volants
  •  une grande gavotte
  •  faire apparaître dans le cortège d'autres luttes contre des projets inutiles et imposés (No-TAV, grand Paris, …)
  •  ...

Bien sûr, chacun-e est invité-e à venir avec ses initiatives propres tant que celles-ci restent dans l'état d'esprit sur lequel nous nous sommes collectivement accordés !

 

Pas mal d'infos (dont les tracts, affiches, ... ) sur le blog commun de la manif : http://22fevrier2014.blogspot.fr/

Le site de la ZAD
http://acipa.free.fr
http://naturalistesenlutte.overblog.com/

Commentaire(s)

> Lyon le 22 février

IMPOSSIBLE DE SE RENDRE A NANTES ?

Journée de soutien à la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et contre tous les projets inutiles à Lyon le 22 février

http://rebellyon.info/?Journee-de-soutien-a-la-lutte

> Retour et infos sur des trucs qui ont précédé les grosses manifs des dernières années

La semaine avant le 14 mars 2012, la situation s’est tendue : les medias se sont saisis d’une embrouille entre habitantEs pour faire un drame sur « comment les squateurs agressent les bons citoyens », Des articles alarmistes de la pref ont suivi, annonçant la venue de casseurs fous furieux de toute l’europe, une manif qui serait un carnage, un dispositif policier énorme (1600 flics, helicos, autopompes...). Dans les jours qui précédaient la manif, les flics controlaient les bagnoles tout autour de la zad, ils controlaient en plusieurs points et changeaient de place toutes les demi heures. Il avaient des requisitions pour fouiller les vehicules et controler tout le monde, et peut être bien (pas sur !, problème de memoire !) des requisitions qui interdisaient le transport de tout un tas de trucs. L’hélico survolait la zone très régulièrement. Des flics ont débarqué chez plusieurs personnes de l’ACIPA pour les menacer de les tenir responsables individuellement de ce qui se passait sur la manif. L’ambiance était très tendue, on était pas mal à se dire qu’on n’arriverait jamais à Nantes !

Avant la manif de réoccupation, les médias ont monté en épingle une broutille (l’histoire du vigile de La Pointe soit disant cramé) pour faire monter la pression. Ce qu’on peut se dire après tout ça, c’est qu’ils vont probablement essayer des trucs du même acabit cette semaine, essayer de dissuader des gens de venir, installer la peur, la méfiance entre tout le monde, installer un climat de tension, faire jouer cette bonne vieille division « gentils manifestantEs contre mechantEs autonomes ».

Voilà ! Mieux vaut le savoir et garder du recul que tomber dans la parano !!

https://zad.nadir.org/spip.php?article2200

> communiqué

----- Communiqué des organisateurs de la manifestation anti-aéroport du 22
février.

La manifestation d'aujourd'hui a connu une mobilisation inégalée.

520 tracteurs, venus de tous les départements limitrophes ont été comptés,
deux fois plus que le 24 mars 2012 à Nantes. Cela marque une implication
massive du monde paysan. Les tracteurs vigilants sont prêts à intervenir
sur la zad.

Il y avait 63 bus venus de toutes les régions de France, deux fois plus
encore que lors de la chaîne humaine. C'est le signe d'une mobilisation
nationale et de la connection entre Notre Dame des Landes et d'autres
luttes contre les grands projets inutiles et imposés.

Il y avait entre 50 et 60 000 personnes, plus encore que lors de la
manifestation de réoccupation du 17 novembre 2012. Il s'agit de la plus
grosse mobilisation du mouvement.

Le défilé a été festif, créatif et déterminé, avec des batukadas,
salamandres, tritons géants, masques d'animaux marquant le refus de la
destruction des espèces protégées et des mesures dites de compensation.
Des prises de paroles et animations ont eu lieu jusqu'à 18h square
Daviais.

La préfecture avait choisit de mettre Nantes en état de siège et de nous
empêcher d'être visible dans le centre ville. C'est la première fois qu'on
interdit à une manifestation d'emprunter le Cours des 50 Otages. Une
partie du cortège est passée par l'île Beaulieu. Une autre a essayé de
passer par le trajet initialement prévu et a fait face à une répression
policière violente avec tir de flashball, gaz lacrymogènes et grenades
assourdissantes. Cela n'a pas empêché les manifestants de rester en masse
dans les rues de Nantes jusqu'à la fin.

Il existe différentes manières de s'exprimer dans ce mouvement. Le
gouvernement est sourd à la contestation anti-aéroport, il n'est pas
étonnant qu'une certaine colère s'exprime. Que pourrait-il se passer en
cas de nouvelle intervention sur la zad ?

Cette journée est un succès et les différentes composantes de la lutte
restent unies sur le terrain. L'opposition ne fait que croître depuis 30
ans. Le gouvernement n'a pas d'autre choix que d'abandonner le projet
d'aéroport !

Contacts presse :
COPAIN : Jean-François Guitton : 06 78 90 46 04
Coordination : Julien Durand : 06 33 51 01 35
ZAD : Camille : 06 32 98 78 36

> vive la lutte

Des manifestants commencent à dire que les "casseurs" étaient des flics déguisé. Pas du tout. Les conspirationnistes aux chiottes.

Militants anti aéroport radicaux nous assumons totalement nos actes de guérilla.

La lutte ne se gagne pas avec des manifs bisounours.

Sans combattant(e)s la zad serait rasé depuis longtemps. Les bisounours n'ont jamais fait reculer le pouvoir.

> Nous M et M, casseurs

http://dl.free.fr/jaa9IisGU
le mot de passe est vinci. le fichier récupéré est un pdf. aucun virus.