Réponse de Gérard Filoche à Anarcho Punks paris

Mot-clefs: Archives
Lieux: Saintes

26 mars 2004

Réponse de Gérard Filoche, militant Ps à Anarcho Punks paris, militant libertaire.




Suite à la réponse d'
Anarcho Punks paris
au texte de
Gérard Filoche
publié sur Bellaciao http://www.bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=5342, voici la réponse de Gérard Filoche.

- Cette réponse est précéder des textes de
Gérard Filoche
et de la réponse d'
Anarcho Punks paris
.

---------------------------------------





*** *** ***

Bellaciao


-
Mobilisation dimanche prochain pour battre vraiment la droite ! Gérard Filoche


Premières remarques sur le premier tour des cantonales et régionales !

lundi 22 mars 2004 par
Gérard Filoche


A) L'abstention régresse !


- Pourtant les chiraquiens avaient supprimé les crédits pour le centre national d'action civique chargé de propager les appels aux inscriptions sur les listes électorales,

- Pourtant les chaînes de télé chiraquiennes ont tout fait pour ne pas informer les citoyens sur l'intérêt réel des cantonales et des régionales, l'information et la pédagogie sur le sens de ces élections a été quasi nulle, même dans le « service public ».

- Pourtant Raffarin a tout fait pour dépolitiser le scrutin au point d'envisager publiquement qu'à l'avenir les élections régionales soient éclatées dans le temps afin de mieux marquer leur caractère régional et non national

- Pourtant les leaders des médias annonçaient par avance de façon « désolée » la progression de l'abstention comme s'ils voulaient la nourrir

- Pourtant il y a encore eu des leaders et des partis pour prétendre qu'il n'y avait pas de différence entre la droite et la gauche afin de renvoyer tout le monde dos-à-dos, « tous pourris » et d'alimenter ainsi l'inintérêt pour l'usage du droit de vote.

- Pourtant on a entendu des discours récurrents sur l'apathie des Français, sur l'échec prétendu des grèves de 2003, sur la démoralisation du peuple de gauche.

Tout cela a échoué et s'est révélé faux.

C'est une bonne nouvelle - comme en Espagne.

C'est un progrès de la démocratie et comme c'est logique, cela fait progresser la gauche.

Quelque part , les Français, en votant à 3 % en plus qu'en 1998, ont signifié qu'ils étaient conscients du sens national du vote, qu'ils avaient envie de sanctionner le gouvernement chiraquien !

Ce n'est pas énorme, mais c'est déjà cela et si les dirigeants de gauche étaient autrement plus combatifs, il y aurait encore moins d'abstentionnistes !

Car on a aussi vérifié aussi, ce 21 mars, que les réserves d'abstention étaient à gauche !

B) La droite a pris une claque sévère mais pas encore assez :


Alliée ou divisée entre l'Ump et l'Udf, peu importe, la droite a payé le prix des réformes réactionnaires sur les retraites, de la ré-augmentation du chômage de masse, du blocage des salaires, de l'attaque planifiée contre la Sécu, du démantèlement envisagé du droit du travail...

Les chiraquiens au pouvoir, sous direction du Medef, sont le pire des gouvernements réactionnaires depuis 60 ans et les Français le perçoivent comme tel.
Ump et Udf ont donc perdu face à la gauche partout. Et si le deuxième tour est à la hauteur du premier, de nombreuses régions doivent passer à gauche. Ce sera autant de points d'appui pour résister entre 2004 et 2006 aux pires des attaques à venir contre nos droits sociaux.

Tout cela a à voir avec les immenses et magnifiques mobilisations sociales de 2003, avec les 30 millions de jours de grève, avec les 11 journées nationales enseignants, avec les 9 journées interprofessionnelles, avec les 140 jours de lutte, avec les quatre journées ou plus de 2,2 millions de manifestants ont envahi les rues de France contre le gouvernement de Chirac.

Mais ce n'est pas encore suffisant, car le Medef est sectaire et décidé, les chiraquiens veulent y aller à fond, et cela va être rude dans les deux années à venir. Déjà ils affirment qu'ils ne renonceront pas à briser la Sécu ni à casser le Code du travail ! S'ils y arrivent, ils feront reculer la menace d'être battus en 2007 ! Ils n'ont pas vraiment d'autre choix, donc, la guerre sociale va s'intensifier !

C) Le front national stagne mais a un niveau trop élevé :


Les lepénistes grignotent un peu sur la droite, surfant sur l'accroissement de la misère sociale et des réformes réactionnaires, appauvrissantes. Leur discours est toujours aussi pauvre, mensonger, ambigu, ne sachant parler d'insécurité sociale, ni même d'un quelconque programme. Le niveau de 17 % est cependant trop élevé, beaucoup trop ! La droite nourrit l'extrême droite, comme prévisible, au lieu de l'assécher... Moins de retraites, moins de salaires, moins de Sécu, tout cela frappe aussi la base populaire de la droite, qui n'a aucune raison de faire tous ces cadeaux au Medef.
Désorientée, cette base populaire de la droite est pour partie radicalisée et pour partie démobilisée, ce qui explique, malgré leurs jeux de rôle, le recul des Ump-Udf et les transferts au Fn.

D) Quand la gauche est unie, elle fait mieux et elle doit mieux faire


Là où il y a eu unité et dynamique, campagne militante commune, la gauche a plutôt amélioré les scores, les alliances Verts-Pc-Ps auraient pu être plus dynamiques, et plus politisées, mais même comme elles sont, elles ont emporté les suffrages de ceux qui voulaient sanctionner utilement le gouvernement. Par raison pas par amour.

Pcf et Verts, avec le Ps, ont intérêt à l'unité la plus large et la plus active possible avec le Ps, à la fois pour l'influencer sur le contenu, à la fois pour augmenter les chances communes de succès.

Mais que nul ne s'y trompe, il n'y a pas eu enthousiasme, ni adhésion, les électeurs se sont servi des listes de gauche pour battre la droite, mais sans cautionner ni plébisciter une alternative encore inexistante.

L'immense majorité des Français ne veulent ni des ordonnances des chiraquiens sur la Sécu, ni la privatisation de l'Edf, ni le rapport de Virville tuant le Code du travail. Ils se servent du bulletin de vote pour la gauche pour tenter d'y faire obstacle tout comme ils ont tenté d'y parvenir en 2003 par des grèves quasi générales. Ils ne veulent, et ils le disent volontiers en toute occasion, ni de Fabius ni de Dsk, qui apparaissent partout où l'on passe comme des épouvantails. Ils veulent un vrai changement, un leader plus à gauche que Jospin, pas un « blairiste » ni un Schröder.

Au fond, la France est majoritairement de gauche, le salariat est la force sociale dominante, et s'il y avait une direction plus combative et plus unie de la gauche, elle réparerait plus vite et plus profondément les dégâts du 21 avril 2002.

Il faut pour 2007 exorciser 2002 et défendre une vraie alternative, pas une simple alternance.

E) L'extrême gauche échoue à diviser, c'était prévisible


Le Pcf était en recul. Mais l'alliance Lo-Lcr en se faisant sur le renvoi dos-à-dos de la gauche et de la droite, a perdu ses chances de le dépasser. Le Pcf a donc, à la fois, nourri un débat à gauche et une unité au deuxième tour ce qui lui a redonné une couleur plus vive que les listes Lo-Lcr.

Les dirigeants de la Lcr notamment ont fait preuve d'une inculture et d'un opportunisme qui leur a fait tout perdre : en se fourvoyant sur la ligne de Lo, ils n'ont plus un seul élu, et ce n'est pas seulement à cause du mode de scrutin injuste, c'est à cause d'un positionnement désastreux.

Toute l'histoire du trotskisme aurait dû les pousser à une politique de front unique : mais ils ont cru une fois de plus et de trop que l'heure était venue d'affirmer une « force anticapitaliste à la gauche de la gauche » au lieu de se lier au mouvement social et à l'ensemble de la gauche, ils le font pour la nième fois, et ce n'est pas faute de le leur avoir dit et redit, s'ils ont perdu (la minorité de la Lcr l'avait annoncé et a totalement raison).

Lcr et Lo se réhabiliteraient s'ils appelaient à faire barrage à la droite. Le thème selon lequel « c'est aux électeurs de choisir » ne tient pas debout : n'ont-ils pas des responsabilités à prendre ?

Pour assurer sa progression au deuxième tour et ensuite, la gauche doit dire :


Qu'elle abrogera les mesures réactionnaires de la droite sur les retraites, le droit du travail , la Sécu, etc.

Qu'elle entend bâtir une véritable unité dynamique entre toutes ses composantes

Qu'elle veut un vrai programme alternatif destiné aux salariés, aux productifs, visant à redistribuer les richesses et à réduire les inégalités.

Mobilisation ! Ce se joue le 28 mars ! Pas une voix ne doit manquer dimanche prochain sur la liste de gauche la mieux placée pour battre la droite et l'extrême droite !

Gérard Filoche, dimanche 21 mars, 23 h 45

http://www.democratie-socialisme.org/article.php3?id_article=384

*** *** ***

Bellaciao


-
APPEL DE 24 MEMBRES DE LA DIRECTION NATIONALE DE LA LCR


Le 28 mars au second tour

Sanctionner jusqu'au bout la politique du gouvernement !

Barrer la route au Front national !

La politique du gouvernement Raffarin vient d'être massivement sanctionnée. Nous nous en félicitons.

Au printemps 2003, le gouvernement est passé en force contre le grand mouvement de défense du droit à la retraite. Tout au long de cette campagne électorale, les mobilisations sociales (chômeurs, salariés en butte aux plans de licenciements, intermittents du spectacle, travailleurs sociaux, personnels de l'Education nationale, chercheurs...) se sont développées et ont montré la volonté de sanctionner la droite et le patronat.

Le monde du travail, confronté à une offensive de destruction sociale sans précédent depuis 60 ans, a manifesté dans les urnes la colère exprimée dans la rue et dans les grèves.

Le Front national augmente encore son score et se maintient dans 19 régions. Plus que jamais, cette force raciste et fasciste demeure une menace redoutable pour la démocratie, les droits des salariés, des femmes, des jeunes.

Membres de la direction nationale de la LCR, nous nous félicitons qu'environ 5% des électeurs aient choisi les listes LCR-LO pour marquer leur opposition à la droite et leur volonté de construire une autre gauche, en rupture avec le social-libéralisme défendu par le PS et ses alliés.

Les listes LCR-LO, Arlette Laguiller et Olivier Besancenot, ont décidé de ne pas prendre de position pour ce second tour. Pour notre part, nous prenons nos responsabilités et appelons les électeurs et électrices de gauche, à commencer par ceux des listes LCR-LO, à se mobiliser massivement le 28 mars, pour battre la droite et le FN en votant pour les listes de gauche.

Face au Front national, aucune hésitation n'est permise : ses listes doivent avoir le moins d'élus possible ! Il nous appartient partout de les empêcher d'exercer une pression permanente sur les futures majorités régionales !

Chirac et Raffarin doivent être de nouveau sanctionnés le 28 mars. Battre la droite, ce jour-là, ne représentera nullement une approbation de la politique que proposent le PS et ses alliés. Cela aidera à reconstruire un rapport de forces face au gouvernement et au Medef.

Ainsi, en sanctionnant la droite et en faisant reculer le FN, nous préparerons les luttes de demain.

Au-delà, il est plus que jamais indispensable de rassembler, au-delà de la seule extrême gauche, une force politique nouvelle, un nouveau parti, qui redonne espoir à gauche et défende un programme anticapitaliste.

Signataires :
Patrick AUZENDE - Monique AVEL - Éric BUTOT - Bernard COUTURIER - Juliette DROUET - Céline DUROC - Michelle ERNIS - Alain FARADJI - Guillaume FLORIS - Françoise FOZZY - Evariste GIOTO - Valérie HAUDIQUET - Christine JOLY - Alain LAFFONT - Françoise LAMONTAGNE - Bruno LEVEDER - Sylvie LOHR - Céline MALAISÉ - Alain MATHIEU - Dominique MEZZI - Christian PICQUET - Francis SITEL - Marie-Pierre TOUBHANS - Nicolas VANDERLICK -

*** *** ***

Bellaciao


-
COMMUNIQUE DE LA LCR : irresponsables !


Depuis quand des "responsables" politiques disent-ils à leurs électeurs de se "déterminer librement" ?

Bien sûr d'ailleurs qu'ils sont "libres" !

Ce n'est pas leur inaliénable liberté qui est en cause. Ce qui est en cause, c'est qu'ils sont en droit de savoir en toute transparence, ce que les dirigeants de la Lcr vont faire ...

Comment les membres du BN, du Cn de la Lcr, vont-ils se départager entre l'abstention et le vote à gauche ?

Vont-ils tirer au sort entre Krivine et Sabado,Besancenot et Bensaïd ?

N'ont-ils pas une idée ? La moitié du Bp va t elle s'abstenir tandis que l'autre moitié ira voter à gauche ? Quel sens de l'esquive ! Quelle irresponsabilité politique ! Quelle opacité, langue de bois !

Tout cela en prétendant représenter 70 % de l'organisation : ils pensent quoi, au fait, pour dimanche prochain, ces 70 % de délégués, c'est un secret ?

Combien s'abstiennent, combien votent pour battre la droite.. ?

Et ceux qui ne veulent pas "cautionner la politique du Ps" (sic) se souviennent-ils que la Lcr pendant des décennies a expliqué à juste titre que le désistement au second tour n'impliquait aucune "caution politique" mais incarnait un vote de classe, contre la droite ? La Lcr ne sait plus faire ce geste ? Ou seulement certains de ses membres, on ne sait pas combien...

Donc les voix que le Ps va avoir, si on comprend ce communiqué étonnant du B.P de la Lcr, seront des voix d'approbation de son programme, parce qu'ils en seront "convaincus" ?

Mais non, bien sur que non, car énormément d'électeurs vont voter Ps pour battre la droite sans approuver pour autant le Ps auquel ils demandent plus !

La Lcr ne peut elle pas trancher là-dessus ? Ou va t elle trancher souterrainement ? A quel degré d'inculture, de méconnaissance du trotskisme en sont arrivés les dirigeants de la Lcr pour publier un communiqué aussi faible !

Partout, tous les militants de gauche doivent demander aux dirigeants de la Lcr :

qu'est-ce que tu fais dimanche 28 ?

Est-ce qu'en ile de France, tu votes Huchon ou tu laisses passer Copé ?

Est-ce que tu laisses passer Muselier ou tu votes Vauzelle ?

Est-ce que tu laisses passer Giscard ou tu votes PJ Bonté ?

Etc... Ne pas les lâcher, les faire parler, les empêcher d'esquiver, eux qui donnent des leçons, les forcer à être clairs pour une fois...

Gérard Filoche
pour D&S

www.democratie-socialisme.org/index.php3

*** *** ***

Bellaciao


-
rèponse de militants libertaire a mr filoche


22 mars 2004 -



Rèponse de militants libertaire a mr filoche Lettre Ouverte de militant(es) Anarcho Syndicalistes et d'électron(es) libres , de membres de comités de chômeur(ses) et précaire du mouvement social a mr Filoche membre et haut responsable du Ps

Vous nous décrivez le Ps votre parti , comme seule " alternative " valable et " utile " a la droite , or tout dans l'attitude " réformiste " de votre parti , tout tend a nous prouver le contraire , votre parti n'a au cours de son passage au pouvoir , si nous l'analysons finement n'a pas fait grand chose , hormis quelques mesurettes soit disant " sociales " , pour lutter contre les appétits démesurés d'un medef , toujours plus mèprisant et arrogant , et une Europe des plus libérale et bureaucratique

Au cours de votre passage au pouvoir il y a deux ans

Vous n'avez rien fait contre la précarisation toujours accrues , de milliers de salarié(es)

pire au cour de deux septennats mitterrandiens , et de cinq ans avec mr jospin et mme Aubry , cette nouvelle forme d'esclavage moderne , appelons les choses par leurs nom , est devenue , une " norme " quasi obligée , dans les pratiques " modernes " de " management " des ressources humaine , et dans le sabir démagogique , et la sémantique immonde , d'un patronat toujours plus avide , de profits et d'exploitation bon marché , de salarié(es) considéré(es) comme " rentables " que s'ils n'acceptent , la flexibilité ce servage qui ne dis pas ce nom , et d'êtres taillables et corvéables a merci .

Flexibilité que certains membres éminents de votre parti , et de vos amis " sociaux " démocrates européens n'ont jamais condamnée , mais au contraire vantée et encouragée , au nom des " sacro saintes lois du marché " et de la soit disante " adaptation " et " adaptabilité " parait il nécessaire , dans une économie " moderne dans un (sic) monde globalisé

Vous n'avez rien fait contre les licenciement boursiers , et spéculatifs comme par exemple ceux de Danone , des Lu , de Cellatex , ou de de Vilvoorde

Que votre parti le Ps via ses ministres a autant privatisées lors de son passage au pouvoir d'entreprises publiques , que la crapule libérale Balladur et ses sbires les Minc , soubie , messier

En nous pondant une loi sécuritaire nommée Lsq ( loi de sécurité quotidienne ) vous n'avez fait que préparer le terrain , a celle liberticides et fascistes largement inspirèes du programme du f haine , les horribles lois Lsi du sarkosme sécuritaire

Vous n'avez jamais Condamnés fermement et clairement dans vos discours , les accords de l'Agcs , et ceux tout aussi iniques de Barcelone , ou certaines saloperies de l'Omc , pire un de ses représentants européens le nommè Lamy , de la barbare Omc n'est t'il pas toujours un membre et adhèrent de votre parti le Ps , Or mr Filloche il faut être clair , ou on est contre la mondialisation ultra libérale et sa barbarie , ou l'on collabore avec elle , mais la dessus le double langage de votre parti n'a jamais été clair . Double langage que nous militant(es) libertaires et radicaux(cales) , acteurs et actrices du mouvement social , considérons comme une collaboration pure et simple , avec la barbarie capitaliste des ultra libéraux et nous ne pouvons que le condamner Fermement ( en restant polis ) .

Pareil nous ne vous avons jamais vus ni entendus vous et votre parti , condamner le Jaune chèreque , et sa cfdt qui par leurs Attittudes de Collabos , nous ont fait perdre au printemps 2003 la bataille contre la casse des retraites , et du statut des intermittent(es)

mais mr le Jaune chèreque n'est il pas après tout , comme la tsarine Notat de parait ils " anciens " adhèrents de votre parti

Nous vous le rappelons vos ministres de l'intérieur messieurs Chevènement puis Vaillant ont pratiqués envers les immigrés , les réfugiés , et les sans papiers, peu ou prou la même politique d'expulsions , et d'exclusion que celle du sarkosme sécuritaire .

Vos élus et édiles n'ont jamais appliqué(es) les lois de réquisitions de logements vides , sur leurs communes ou leurs départements , et règions , alors que des millions de gens crèvent dans la rue , ou dans des logements insalubres indignes de ce nouveau millénaire . Vos élus pratiquent autant les expulsions locatives , que celles des squatts , et avec autant de zèle matraquants que les ordures de l'u.haine.p ou du f haine

Votre parti a choisi le collaborationnisme teinté de " réformisme " de type shroedero prodien Blairiste , grand bien vous fasse , mais nous ne sommes pas dupes , Prodi , shroeder , ou le caniche de l'empire états uniens Tony Blair , n'ont jamais remises en causes , les destructions anti sociales , et ultra libérales de leur prédécesseurs , Pire ils ont autant fait que les crapules qui les avaient précédé(es) .

Depuis des années vous avez décides de rompre avec la lutte des classes , de quitter pour les salons des beaux quartiers , et des bars " branchés " le terrain , la rue ,et les quartiers en difficulté , les laissant aux démagogues nauséabonds et fascistes de la droite et du f haine , ne vous étonnez pas alors d'être un parti qui ne touche plus , les classes populaires

Aussi ne vous vantez pas trop vite de vos victoires de dimanche dernier .

Dites vous bien que les gens et le peuple , de ce pays n'ont pas votès pour vous , par sympathie ou conviction politique profonde , mais qui les en blâmerez pour rejetter la coalition medef u.haine.p f haine , dans votre lettre vous critiquez l'extrême gauche , et par la mêmes par amalgames les militant(es) libertaires , les militant(es) et syndicalistes de la base , les chômeur(ses) et les précaires , les acteurs et les actrices des mouvements sociaux , que vous traitez quasiment de jusqu'auboutistes , d'irresponsables , ou d'aventuriers utopistes [ un langage qui dans votre bouche , vous ancien militant syndicaliste , et inspecteur du travail , nous parait des plus choquant , car c'est quasiment le Même qu'on entends depuis des années dans la bouche , des serviles médiarques officiels , et des " journalistes " de presse ou télévichyels , aux ordres et a la botte du " marché roi " et de ses disciples u.haine.p medèfeux ].

Dans cette même lettre et c'est ce que nous vous reprochons le plus vous omettez bien sur de dire que depuis deux ans par nos luttes , nos actions , nos manifestations , nos mobilisations nous n'avons pas quittés ni cessés de nous battre et de Lutter ,contre la droite réactionnaire et ses complices du f haine . choses simples et actions concrètes , ou on peut dire par compte que votre parti n'a pas beaucoup brillé de sa présence , hormis ces vaines et peu crédibles tentatives de récupérations politiciennes, que vous avez d'ailleurs piètreusement tentées . Par votre " brillante " et remarquée " participation " dans la manifestation qui clôturait le forum social européen , pour ne citer qu'un exemple de votre " opposition " responsable et " rèformarde " et plus que mollassone , contre la pire droite que nous ayons eues en France depuis la commune et les sombres et nauséabondes heures du pétainisme

Cher mr Filoche

Etes vous capable par le biais de cette lettre , de nous répondre Clairement via le circuit des médias libres et indépendants . A nous tous(tes) militant(es) de base des syndicats , acteurs et actrices des luttes et des mouvements sociaux , chômeur(ses) précaires , recalculé(es) des Assedic , salarié(es) du privé et du public , futures victimes du RMA STO des Fillon chèreque , sans et en fin de droits , victimes des expulsions locatives , sans domiciles fixes , futures victimes et licencié(es) des privatisation qui s'annoncent massives , brutales et plus violentes encore que par le passè des services publics ( poste ,transports , hôpitaux , secteurs de l'énergie )et de nous dires que votre parti s'il revenait un jour au pouvoir .

EST-CE QUE LE PS S'IL REVENAIT AU POUVOIR

ABROGERAIT ET SUPRIMERAIT UNE BONNE FOIS POUR TOUTES

TOUTES LES AGRESSIONS , LOIS INIQUES ET SOIT DISANT CASSES " REFORMES" QU'ON ENTREPRISES DEPUIS DEUX ANS , LA COALITION FASCISTO ULTRA LIBERALE DU MEDEF ET DE SES VALETS DE L'U.HAINE.P

Chers messieurs dames du Ps et vos dirigeant(es) et responsables , si vous n'êtes pas capable de répondre franchement , et sans démagogie politicardes , ni langue de bois nous serons a quoi nous en tenir , pour ce qui est de votre présence ou non dans toutes nos manifestations , et actions futures a venir , contre le régime Totalitaire et fasciste des chiraffsark

LA BARBARIE CAPITALISTE ET ULTRA LIBERALE NE CE " REFORME " PAS ON NE PEUT DONC PAS LA RENDRE OU LUI DONNER UN VISAGE PLUS " HUMAIN " A COUPS DE MAQUILLAGES DE DAMES PATRONESSES , ET DE " REFORMETTES "

ELLE SE COMBAT ET DOIT ETRE ABBATUE

Collectif

Anarcho Punks paris


Des militant(es) et des coordinations d'électron(es) libres engagé(es) depuis deux ans dans la Lutte et la Résistance Totale contre la " république " de medef , et le totalitarisme ultra libéral des medef cfdt u.haine.p f haine

Sans costards ni cravates

francedenbasetdessousols

*** *** ***

- réponse de GF
















Mardi 23 Mars 2004

Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !



lundi 22 mars 2004

Lettre ouverte de militants libertaire à Mr Filoche


-
Gérard Filoche :
Bonjour, merci de votre lettre, je suis content de dialoguer avec vous. Par commodité, je vais intercaler mes réponses, si vous me le permettez...

-
Anarcho Punks paris :
Lettre Ouverte de militant(es) Anarcho Syndicalistes et d'électron(es) libres , de membres de comités de chômeur(ses) et précaire du mouvement social a mr Filoche membre et haut responsable du Ps


J'aurai préféré, « camarade », que « monsieur » et je ne suis guère un 'haut responsable »', d'un côté oui, puisque je suis membre du Bureau national, d'un cote non, puisque je n'ai pas de mandat et que j'y suis minoritaire, (actuellement, représentant de « Nouveau parti socialiste »

Depuis plus de 40 ans que je milite, je suis plus habitué à « camarade », ma première carte à la Cgt devait être en 1962, j'étais aussi président de l'Ager(Rouen)-Unef, je fus membre (exclu du Pcf en 1965) puis fondateur des « jeunesses communistes révolutionnaires » et fondateur et dirigeant de la Lcr (Sfqi) jusqu'en 1994. Je ne suis pas venu au Ps par renoncement ni par arrivisme : mes amis et moi (nous étions la minorité de la Lcr, poussée, chassée dehors par Bensaid et Krivine en 1994) c'est-à-dire 150 militants, nous avons fait une adhésion collective en 1994 quand le Ps était chassé du pouvoir, et la Ligue dans l'ornière, c'était au terme d'une longue réflexion également très collective sur les meilleurs moyens de défendre notre programme.

Vous nous décrivez le Ps votre parti , comme seule " alternative " valable et " utile " a la droite , or tout dans l'attitude " réformiste " de votre parti , tout tend à nous prouver le contraire ,


Je ne dis pas « seule » ni même « alternative ». Mais, de facto, aujourd'hui, dans la configuration de la gauche, (et cela fait longtemps que ça dure, ça peut durer encore longtemps) le Ps est le c¦ur, la « clef » de la gauche. Il y a cinq à six millions de salariés qui votent pour lui, c'est le principal parti de gauche et les « choix », les « débats » de toute la gauche, traversent ce parti, c'est donc là que se jouent les choses essentielles - selon mes amis et moi.

Maintenant, justement, mon regret c'est que la majorité du Ps se contente d'être une alternance, plutôt qu'une alternative, et mon souhait c'est de construire une alternative, qui englobe toute la gauche de façon dynamique, avec le Ps, en transformant celui-ci au passage... Ca ne peut pas se faire sans le Ps, ni contre lui, mais en le transformant...

J'ajoute rapidement sur la question de la réforme : « toute réforme ne s'oppose pas mais fait avancer la révolution », disait une sociale-démocrate admirable, Rosa Luxembourg...


votre parti n'a au cours de son passage au pouvoir , si nous l'analysons finement n'a pas fait grand chose , hormis quelques mesurettes soit disant " sociales " , pour lutter contre les appétits démesurés d'un Medef , toujours plus méprisant et arrogant ,


J'ai fait un bilan politique détaillé du gouvernement Jospin, - que je vous joins en annexe. Sommairement, ce fut un gouvernement plutôt le plus à gauche que nous ayons eu (comparable au premier gouvernement Mauroy de 1981-82) mais évidemment tout à fait en-deçà des attentes sociales qui existaient (et existent encore dans notre pays). Sous Jospin, notre société s'est déplacée vers la gauche (cf. les résultats du 21 avril) et Jospin lui-même n'a pas perçu, ni répondu à cette profonde évolution. « La France allait mieux... mais pas tous les français », « la fracture sociale » se creusait et devenait d'autant plus insupportable pour ceux qui, voyant le « bout du tunnel » une relative « sortie de crise », n'en profitaient pas...

Vous avez raison, le Medef, dressé sur ses ergots exigeait la satisfaction de tout son programme ultra-libéral anglo saxon, thatcherien, et ne voulait aucune redistribution même minime des richesses,
cependant le projet des «35 h hebdomadaires sans perte de salaires » n'était pas une « mesurette ». Par contre cela a été mal et insuffisamment mis en oeuvre faute d'affronter le Medef qui avait « déclaré la guerre » à une telle perspective et qui a tout fait pour la limiter, sinon la faire échouer.

Mes amis et moi nous sommes battus pour de « vraies 35 h pour tous, sans perte de salaire ni flexibilité et avec embauches correspondantes », au point que j'ai été menacé de « blâme » en tant qu'inspecteur du travail par ma ministre et « camarade », Martine Aubry ! (je vous renvoie aux deux projets de loi alternatifs signés par 350 inspecteurs et contrôleurs du travail et à la bataille parlementaire menée pied à pied sur ce terrain...)
l'ensemble des réalisations de Jospin mérité mieux que le termede « mesurettes » (surtout en comparaison avec l'actuel programme mis en oeuvre par les chiraquiens...) ceci dit, je vous concède absolument que c'était loin du compte !
avec la gauche on n'a pas tout ce qu'onveut,avec la droite
on a tout ce qu'on ne veut pas !

et une Europe des plus libérale et bureaucratique


j'ai voté contre Maastricht, ai été blâmé avec mes amis de la Gauche socialiste pour avoir refusé le traité d'Amsterdam, je suis farouchement opposé à la constitution Giscard... je suis pour une Europe sociale !

{Au cours de votre passage au pouvoir il y a deux ans
Vous n'avez rien fait contre la précarisation toujours accrues , de milliers de salarié(es)
pire au coeur de deux septennats mitterrandiens , et de cinq ans avec mr jospin et mme Aubry , cette nouvelle forme d'esclavage moderne , appelons les choses par leurs nom , est devenue , une " norme " quasi obligée , dans les pratiques " modernes " de " management " des ressources humaines , et dans le sabir démagogique , et la sémantique immonde , d'un patronat toujours plus avide , de profits et d'exploitation bon marché , de salarié(es) considéré(es) comme "rentables " que s'ils n'acceptent , la flexibilité ce servage qui ne dis pas ce nom , et d'êtres taillables et corvéables à merci.}

Vous avez raison. En France contrairement aux Usa et en Gb, sous Reagan et sous Thatcher, cette précarité a été freinée, mais pas stoppée, ni même refoulée. Quelques mesurettes, cette fois j'accepte le terme, ont été prises (encadrement des Cdd, limitation des motifs, coût plus élevé des Ipe, contrôle plus strict de l'intérim, une seule « coupure » dans une journée à temps partiel, etc...) mais elles sont insuffisantes : je défends un quota maxima de 5 % de «Cdd » ou « d'interim » par entreprise de plus de 20 salariés et un cout de l'Ipe plus élevé encore (20 %)

Flexibilité que certains membres éminents de votre parti , et de vos amis " sociaux " démocrates européens n'ont jamais condamnée , mais au contraire vantée et encouragée , au nom des " sacro saintes lois du marché " et de la soit disante " adaptation " et " adaptabilité " parait il nécessaire , dans une économie " moderne dans un (sic) monde globalisé


Il y a des sociaux libéraux dans le Ps, (Fabius, Dsk, Rocard, etc.) vous avez raison, mais ils ne dominent pas à ce point-là le discours majoritaire du Ps, et notez que dans la campagne électorale et face au rapport de virville, les réactions officielles (pas seulement minoritaires) du ps ont été plutôt dans le bon sens : rejet de la précarité !

Vous n'avez rien fait contre les licenciement boursiers , et spéculatifs comme par exemple ceux de Danone , des Lu , de Cellatex , ou de de Vilvoorde


J'avais réussi à faire adopter par le Ps un projet de nouveau « contrôle administratif sur les licenciements » afin que la puissance publique se donne les moyens d'aider les syndicats à peser sur les licenciements abusifs, boursiers, sans cause réelle et sérieuse... C'était dans le programme de Lionel Jospin et dans son discours d'investiture en juin 1997, mais hélas, ce ne fut pas appliqué, car toutes les directions syndicales et les autres partis de gauche y étaient hostiles...

Je déplore que nous n'ayons pas appliqué cela, et je combats toujours avec mes amis pour convaincre toute la gauche d'un tel projet...

Que votre parti le Ps via ses ministres a autant privatisées lors de son passage au pouvoir d'entreprises publiques , que la crapule libérale Balladur et ses sbires les Minc , Soubie , Messier


Dont acte : je suis pour re-nationaliser France télécom, pour garder Edf Gdf dans le secteur public, pour un fort secteur public (eau, energie, transports, communications, santé, école, grands équipements...)

En nous pondant une loi sécuritaire nommée Lsq ( loi de sécurité quotidienne ) vous n'avez fait que préparer le terrain , à celle liberticides et fascistes largement inspirées du programme du f haine , les horribles lois Lsi du sarkosysme sécuritaire


Je lutte « contre l'insécurité sociale » mère de toutes les autres... et refuse d'isoler ce combat en un combat pour la sécurité physique distinct de celui pour la sécurité sociale... c'est un tout.

Vous n'avez jamais condamnés fermement et clairement dans vos discours , les accords de l'Agcs ,


Là, c'est faux, même Lionel Jospin est le seul chef de gouvernement qui ait permis de faire échec à l'Ami.

et ceux tout aussi iniques de Barcelone ,


Lionel Jospin n'aurait du signer ni Amsterdam (le stupide « pacte de stabilité »), ni Barcelone !

ou certaines saloperies de l'Omc , pire un de ses représentants européens le nommè Lamy , de la barbare Omc n'est t'il pas toujours un membre et adhèrent de votre parti le Ps ,


Pascal Lamy, si vous me permettez l'expression, « rase les murs » devant les militants du Ps. Il est chahuté, sifflé, et se défend vraiment à reculons...

Or mr Filoche il faut être clair , ou on est contre la mondialisation ultra libérale et sa barbarie , ou l'on collabore avec elle , mais la dessus le double langage de votre parti n'a jamais été clair . Double langage que nous militant(es) libertaires et radicaux(cales) , acteurs et actrices du mouvement social , considérons comme une collaboration pure et simple , avec la barbarie capitaliste des ultra libéraux et nous ne pouvons que le condamner Fermement ( en restant polis ).


On a réussi à « traîner » le Ps à Porto Alègre, à Florence, à Bombay (lire la collection « démocratie & socialisme » mensuel pour « ancrer à gauche le Ps » dont je suis le rédacteur en chef et qui paraît pour la onzième année)

Pareil nous ne vous avons jamais vus ni entendus vous et votre parti , condamner le Jaune Chèreque , et sa Cfdt qui par leurs Attitudes de Collabos , nous ont fait perdre au printemps 2003 la bataille contre la casse des retraites , et du statut des intermittent(es)


Alors, là ne mettez pas en cause une des rares victoires que la gauche du Ps a pu arracher... Lors du congrès de Dijon, nous avons imposé une résolution à l'unanimité, appelant à poursuivre et à élargir la mobilisation après que Chérèque ait signé sa trahison, nous avons amené le Premier secrétaire à s'engager solennellement, avec un vote à l'unanimité, de tout le congrès, a abroger la loi Fillon sur les retraites !

Nous avons reçu et acclamé Thibault et pas Chérèque !
Idem pour les intermittents, le ps a soutenu et soutien leur combat...

Ensuite, je vous dis que la bataille des retraites n'est pas perdue, et que le printemps 2003 laisse des traces profondes qui mûrissent encore ! (vous savez, mai 68 a perdu aussi... et De Gaulle a du partir un an après... Nov-déc 95 n'a pas gagné, et Juppé a du partir un an après... 2003 n'a pas été entendu , mais on est encore dans les temps pour Raffarin...)

mais mr le Jaune chèreque n'est il pas après tout , comme la tsarine Notat de parait ils " anciens " adhèrents de votre parti


je ne crois pas qu'ils soient adhérents contrairement à Blondel...

Nous vous le rappelons vos ministres de l'intérieur messieurs Chevènement puis Vaillant ont pratiqués envers les immigrés , les réfugiés , et les sans papiers, peu ou prou la même politique d'expulsions , et d'exclusion que celle du sarkosysme sécuritaire.


N'exagérons pas, le gouvernement Jospin a facilité des dizaines de milliers de régularisations... mais d'accord, il fallait abroger les lois Pasqua-Debré ! Et Chevénement-Jospin ont eu tort de ne pas le faire clairement...

Vos élus et édiles n'ont jamais appliqué(es) les lois de réquisitions de logements vides ,


Faux, Marie-Noëlle Lienemann l'a fait, et son programme logement était incontestablement meilleur que celui actuellement en oeuvre...

sur leurs communes ou leurs départements , et règions , alors que des millions de gens crèvent dans la rue , ou dans des logements insalubres indignes de ce nouveau millénaire. Vos élus pratiquent autant les expulsions locatives , que celles des squatts , et avec autant de zèle matraquants que les ordures de l'u.haine.p ou du f haine


Faux, excessif, ca peut exister, mais en général on peut obtenir bien mieux d'un élu de gauche, ps, que de droite, en la matière...

Votre parti a choisi le collaborationnisme teinté de " réformisme " de type shroedero prodien Blairiste , grand bien vous fasse , mais nous ne sommes pas dupes , Prodi , Schroeder , ou le caniche de l'empire états uniens Tony Blair , n'ont jamais remises en causes , les destructions anti sociales , et ultra libérales de leur prédécesseurs , Pire ils ont autant fait que les crapules qui les avaient précédé(es) .


Là, il ne faut pas être aveugle. Le Ps français est justement opposé dans sa parole, dans ses discours et analyses, à Blair et maintenant aux choix de Schröder. Ca n'a l'air de rien , mais le Ps français est le plus à gauche d'Europe, avec le Parti wallon... d'accord, les autres, ne sont pas très à gauche, mais raison de plus pour faire attention... il y a plus des nuances : dans la 2° internationale, à Sao Paulo en novembre, le Ps était isolé parce qu'il refusait,
en l'état,
de soutenir la « constitution Giscard pour l'Europe ».

Depuis des années vous avez décidé de rompre avec la lutte des classes , de quitter pour les salons des beaux quartiers , et des bars " branchés " le terrain , la rue , et les quartiers en difficulté , les laissant aux démagogues nauséabonds et fascistes de la droite et du f haine , ne vous étonnez pas alors d'être un parti qui ne touche plus , les classes populaires


Caricature. J'ai fait le tour des 100 départements du Ps, dans les coins les plus reculés, il y a vraiment 100 000 adhérents, des milliers de sections avec des dizaines de milliers de salariés, des braves gens, employés, ouvriers, syndicalistes, associatifs, qui sont militants, dévoués, qui collent des affiches, distribuent des tracts et pas seulement pendant les élections... D'ailleurs, ils râlent tous, et très fort, contre leurs dirigeants les plus en vue...

Aussi ne vous vantez pas trop vite de vos victoires de dimanche dernier


Vous avez raison, ce vote n'est pas un acte d'adhésion, mais un acte de rejet de la droite, mais tant mieux, cela freinera les mauvais coups de la droite et cela posera des vraies questions au sein du Ps.

Dites vous bien que les gens et le peuple , de ce pays n'ont pas voté pour vous , par sympathie ou conviction politique profonde , mais, qui les en blâmerait, pour rejeter la coalition Medef u.haine.p f haine


Oui.

dans votre lettre vous critiquez l'extrême gauche , et par la mêmes par amalgames les militant(es) libertaires , les militant(es) et syndicalistes de la base , les chômeur(ses) et les précaires , les acteurs et les actrices des mouvements sociaux , que vous traitez quasiment de jusqu'auboutistes , d'irresponsables , ou d'aventuriers utopistes [ un langage qui dans votre bouche , vous ancien militant syndicaliste , et inspecteur du travail , nous parait des plus choquant , car c'est quasiment le Même qu'on entends depuis des années dans la bouche , des serviles médiarques officiels , et des " journalistes " de presse ou télévichyels , aux ordres et a la botte du " marché roi " et de ses disciples u.haine.p medèfeux ].


L'extrême gauche n'a pas le monopole du public social que vous décrivez là. Mais elle a fait surtout une erreur, c'est de s'isoler du mouvement général de la gauche, des millions de salariés , réalistes, se sont servis du vote ps (voire pc ou verts) pour s'opposer à la droite. Hélas, l'extreme gauche s'est refusée au désistement, elle a refusé l'unité, elle a mis le combat contre le Ps sur le même plan que contre la droite, alors qu'elle avait une grande sympathie sur ses idées programmatiques, elle s'est séparée de l'opinion majoritaire à gauche sur ce point, et elle a payé cher cette erreur (vieille et fatale erreur, de refus du «front unique » déjà dénoncée en son temps par Trotski lui-même)

Dans cette même lettre et c'est ce que nous vous reprochons le plus vous omettez bien sûr de dire que depuis deux ans par nos luttes , nos actions , nos manifestations , nos mobilisations nous n'avons pas quittés ni cessés de nous battre et de Lutter ,contre la droite réactionnaire et ses complices du f haine . choses simples et actions concrètes , ou on peut dire par compte que votre parti n'a pas beaucoup brillé de sa présence , hormis ces vaines et peu crédibles tentatives de récupérations politiciennes, que vous avez d'ailleurs piètreusement tentées . Par votre " brillante " et remarquée " participation " dans la manifestation qui clôturait le forum social européen , pour ne citer qu'un exemple de votre " opposition " responsable et " rèformarde " et plus que mollassone , contre la pire droite que nous ayons eues en France depuis la commune et les sombres et nauséabondes heures du pétainisme


Vous vous répétez, mais je ne sous estime pas une seule seconde, les luttes du printemps 2003, au contraire, je les vante, je les fais résonner, je les salue, j'y ai totalement participé, elles sont décisives, je pense qu'elles comptent parmi nos plus mouvements sociaux historiques, en France, avec 36, 45, 68, 95...
Et je pense que le scrutin de mars 2004 en est le résultat différé...

{Cher mr Filoche
Etes vous capable par le biais de cette lettre , de nous répondre clairement via le circuit des médias libres et indépendants . }

Je vous prie (très immodestement) de lire mes livres, mon prochain notamment qui sort le 4 avril, « carnets d'un inspecteur du travail » (ed ramsay) et qui constituent des réponses plus complètes que je ne peux le faire ici...

Ou aussi « Sos Sécu » qui sort le 4 mai 2004 (ed le bord de l'eau) avec Jean-Jaques Chavigné et Gerard Berthiot.
Enfin « la lettre ouverte a celle ou celui qui voudra porter les couleurs de la gauche en 2007 » qui sera prêt le 5 juin...

Et surtout la revue « D&S » qui, mois après mois, depuis 11 ans, défend le point de vue de mes amis et de moi-même.

Quand je suis rentré au Ps en 1994, il y avait 5 % d'opposants, aujourd'hui il y en a 40 %. D'Emmanuelli à Montebourg, ils sont tous différents, mais mieux que ce que vous décrivez d'extérieur. Dites-vous bien qu'ils valent d'être lus, entendus, écoutés, car la gauche, ils en sont, et ce n'est que « tous ensemble » qu'on peut réellement gagner !

{A nous tous(tes) militant(es) de base des syndicats , acteurs et actrices des luttes et des mouvements sociaux , chômeur(ses) précaires , recalculé(es) des Assedic , salarié(es) du privé et du public , futures victimes du RMA STO des Fillon Chèreque , sans et en fin de droits , victimes des expulsions locatives , sans domiciles fixes , futures victimes et licencié(es) des privatisation qui s'annoncent massives , brutales et plus violentes encore que par le passè des services publics ( poste ,transports , hôpitaux , secteurs de l'énergie )et de nous dires que votre parti s'il revenait un jour au pouvoir .

EST-CE QUE LE PS S'IL REVENAIT AU POUVOIR

ABROGERAIT ET SUPRIMERAIT UNE BONNE FOIS POUR TOUTES TOUTES LES AGRESSIONS , LOIS INIQUES ET SOIT DISANT CASSES " REFORMES" QU'ON ENTREPRISES DEPUIS DEUX ANS , LA COALITION FASCISTO ULTRA LIBERALE DU MEDEF ET DE SES VALETS DE L'U.HAINE.P }

Je plaide pour que le message du parti soit clair : oui, nous abrogerons ce qu'a fait la droite !

{Chers messieurs dames du Ps et vos dirigeant(es) et responsables , si vous n'êtes pas capable de répondre franchement , et sans démagogie politicardes , ni langue de bois nous serons a quoi nous en tenir , pour ce qui est de votre présence ou non dans toutes nos manifestations , et actions futures a venir , contre le régime Totalitaire et fasciste des chiraffsarkozy

LA BARBARIE CAPITALISTE ET ULTRA LIBERALE NE sE " REFORME " PAS ON NE PEUT DONC PAS LA RENDRE OU LUI DONNER UN VISAGE PLUS " HUMAIN " A COUPS DE MAQUILLAGES DE DAMES PATRONNESSES , ET DE " REFORMETTES " .

ELLE SE COMBAT ET DOIT ETRE ABATTUE}


Je crois vous avoir répondu le mieux possible et honnêtement. Je suis prêt à un débat public si vous le voulez (dans des conditions de respect mutuel). Je milite pour renverser la société capitaliste, pour une « VI° république sociale » et pour mettre en oeuvre avec les millions de salariés, (ceux qui produisent les richesses de ce pays et qui se les voient volées par les patrons et les actionnaires), une transformation sociale profonde, une société socialiste qui redistribue justement les richesses, qui réduisent les inégalités, qui soit démocratique et humaine.

Une alter-europe, une alter-mondialisation.

Avec mes salutations socialistes militantes,
Gérard Filoche, (membre du Bureau national du Parti socialiste.) Le 26 mars 2004


{Collectif

Anarcho Punks paris

Des militant(es) et des coordinations d'électron(es) libres engagé(es) depuis deux ans dans la Lutte et la Résistance Totale contre la " république " de Medef , et le totalitarisme ultra-libéral des Medef cfdt u.haine.p f haine

Sans costards ni cravates

francedenbasetdessousols}

Publié par:
Anarcho Punks paris


lundi 22 mars 2004

---------------------------------------
Transmis par : http://www.democratie-socialisme.org