Pourquoi faire sa fête à Edf

Mis a jour : le lundi 28 octobre 2013 à 02:52

Mot-clefs: Resistances nucléaire linky edf bure castor
Lieux: rouen

Comment un local d'Edf se fait coller la face et le côté un samedi après-midi.

Img_03
IMG03

Img_02
IMG02

Img_01
IMG01

Les rouennais et rouennaises auront de la lecture tout le week-end sur les vitrines du local commercial d'Edf rue Grand Pont. Histoire de mettre le doigt sur ce qui se trame à Bure, petit village de Lorraine, condamné par les technocrates à recevoir d'ici quelques mois et pour des millions d'années des déchets radioactifs.

De quoi raviver les mémoires quant aux fréquents passages des trains de matières nucléaires dans la gare de Sotteville-lès-Rouen, particulièrement les trains Castor, ceux-là même qui transporteraient les "colis" contaminés de la Hague jusque Bure à partir de 2025.

Ce ne sont pas les kilomètres qui nous feront oublier que l'industrie nucléaire et ses méfaits sont présents partout, le long des lignes, ferroviaires et à Très Haute Tension (THT), autour de ses centrales atomiques, et de ses centres de stockage. Collages, déboulonnages, manifestations, et autres agissements créatifs, tout est bon pour perturber cette industrie tentaculaire qui nous empoisonne !

des rouennais et rouennaises collantes
samedi 26 octobre 2013

 

 

Pièces jointes

Report Pourquoi faire sa fête à Edf