Libérons Georges Abdallah & NON aux politiques racistes, anti-ouvrières et nationalistes!!!

Mis a jour : le jeudi 24 octobre 2013 à 22:21

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres Resistances / prisons centres de rétention libérations nationales
Lieux: Nantes Rennes st-aubin-du-cormier

Le 26 octobre est organisée une journée combative pour arracher la libération de notre camarade Georges Ibrahim Abdallah. Une manifestation centrale a lieu à 14h à Lannemezan (65), devant la prison où il est enfermé. A Rennes et Nantes, des militants participent à cette campagne de soutien. Ils te proposent également de te joindre à la manifestation antifasciste contre la venue de Marine Le Pen : pour crier STOP à toute la politique raciste, anti-ouvrière et nationaliste, qu'elle soit portée par le FN ou les partis « démocratiques » au sommet de l'Etat – pour affirmer pas de frontières entre exploité-e-s ! luttons pied à pied contre les capitalistes, les divisions racistes et ceux qui voudraient nous réduire au silence ! Comme le proclame Georges : « Ensemble, camarades, nous vaincrons et ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons »

Rejoins-nous le samedi 26 octobre, prends contact pour faire connaître ces initiatives et organiser le covoiturage !

  • Rassemblement place de la Petite Hollande à 11h (Nantes) arrêt T1 Médiathèque

  • Pique-nique antifasciste, St-Aubin du Cormier (35), 13h30

  • Vidéo-débat, bar le 1675 (Rennes), 19h

Affiche_26_octobre-f2320-medium

Lire l'appel aux rassemblements en entier:

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais âgé de 62 ans, arrêté à Lyon en 1984, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des actions revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL). Il entrera le 24 octobre 2013 dans sa 30ème année de détention.

C’est un résistant qui a combattu l’invasion israélienne du Liban en 1978. Il a combattu, notamment comme membre du Front Populaire de Libération de la Palestine, contre l'occupation de la Palestine. 

Il a terminé sa peine de sûreté depuis 1999. Son maintien en captivité est un choix politique de l’État français appuyé par Israël et les États-Unis. A ce sujet, la DST (service secret français) a déclaré en 2007 : « Personnalité emblématique de la lutte anti-sioniste, la libération de Georges Abdallah constituerait sans nul doute, au Liban, un évènement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans la lutte révolutionnaire ».

Le rejet de sa huitième demande de libération conditionnelle en avril 2013, après de nombreuses manœuvres politico-judiciaires, montre bien la volonté de ne pas le libérer. Ce qui lui vaut cet acharnement, c'est de rester un militant anti-impérialiste et pro-palestinien implacable et de n'avoir jamais renié ses opinions.  

Au Liban, dans le Monde arabe, mais aussi en Europe et dans le reste du monde, la lutte pour sa libération s'amplifie. Car seule une fortemobilisation populaire fera sortir Georges Abdallah de prison.

L'appareil judiciaire aux ordres des intérêts impérialistes de la France s'acharne contre un militant exemplaire pour la la libération de la Palestine, la solidarité internationale et le combat communiste. Cet acharnement contre le plus vieux prisonnier politique sur le territoire se poursuit malgré tous les changements de gouvernement, de droite comme de gauche. Alors que l'impérialisme français redouble d'agressivité et porte la guerre en Afrique comme au Moyen-Orient, l’État emploie tous les moyens pour réprimer la résistance à sa politique de pillage, d'exploitation et de destruction.

Le 26 octobre est organisée une journée combative pour arracher la libération de notre camarade. Une manifestation centrale a lieu à 14h à Lannemezan (65), devant la prison où il est enfermé. A Rennes et Nantes, des militants participent à cette campagne de soutien. Ils te proposent également de te joindre à la manifestation antifasciste contre la venue de Marine Le Pen : pour crier STOP à toute la politique raciste, anti-ouvrière et nationaliste, qu'elle soit portée par le FN ou les partis « démocratiques » au sommet de l'Etat – pour affirmer pas de frontières entre exploité-e-s ! luttons pied à pied contre les capitalistes, les divisions racistes et ceux qui voudraient nous réduire au silence ! Comme le proclame Georges : « Ensemble, camarades, nous vaincrons et ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons »

Rejoins-nous le samedi 26 octobre, prends contact pour faire connaître ces initiatives et organiser le covoiturage !

  • Rassemblement place de la Petite Hollande à 11h (Nantes) arrêt T1 Médiathèque

  • Pique-nique antifasciste, St-Aubin du Cormier (35), 13h30

  • Vidéo-débat, bar le 1675 (Rennes), 19h

Libérons Georges Ibrahim Abdallah !

Contre la classe capitaliste, les impérialistes, les sionistes et leur guerre, vive la solidarité internationale des exploités !

Comité Libérez Georges Nantes : liberezgeorges@gmail.com 

Commentaire(s)

> Publication de photos

Bonjour,
Je voulais poster quelques photos du rassemblement de ce matin à Nantes. Et je m'aperçois qu'on ne peut plus publier de photos dans les commentaires. Je me demandais du coup s'il y avait un moyen ou non de les publier, sans recréer un article ?

> publication de photos en commentaire

Effectivement la nouvelle version du site ne permet pas de publier de photos en commentaire. Deux solutions : soit, si elles ne contiennent pas de données traçables, les publier ailleurs et mettre un lien en commentaire. Soit faire un nouvel article et, éventuellement faire un lien entre les deux articles pour les relier.
Voir aussi l'article sur les médias : https://nantes.indymedia.org/pages/medias

> Publication de photos

Je te remercie pour ta réponse. C'était simplement pour poster 2-3 photos d'hier matin, ça ne vaut pas un article. Je vais réfléchir à la publication à partir d'un autre site pour les fois prochaines. D'ailleurs si vous avez des suggestions, je suis preneur.

> Compte utilisateurices

Pour la publication de photos, il est aussi possible de se créer un compte Utilisateurices pour ensuite ajouter des photos dans l'article créer via ce compte : https://nantes.indymedia.org/pages/utilisateurices