Pour en finir avec la Fédération Anarchiste – Une nécrologie

Mot-clefs: -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux:


« Et pourtant ils existent »… La FA est une vieille chose d’un autre temps. Une Organisation anarchiste (oxymore) en veille, en attente. Mais cela ne l’empêche pas, avec sa politique de visibilité et de recrutement (mais pour quoi faire ?), d’être la vitrine de l’anarchisme français malgré son opposition radicale à toute praxis anarchiste, forcément offensive. Ces quelques notes partielles ont été rédigées en septembre 2012 dans le but d’une discussion au sein d’un groupe affinitaire composé d’anarchistes. Elles contiennent quelques pensées et quelques études de cas sur certaines polémiques liées à cette organisation archaïque. Nous avons choisi de les rendre publiques, afin que chacun puisse se faire son opinion sur la question et choisir son chemin en connaissance de cause.

Fa20pa5pageparpage-medium
Pas de titre pour 12601

Télécharger la brochure au format PDF A5 page par page: http://ravageeditions.noblogs.org/files/2013/03/FA-20p-...e.pdf

Lire la brochure en ligne: http://www.non-fides.fr/?Pour-en-finir-avec-la-Federation

Link_go Lien relatif

Commentaire(s)

> sfd

L'introduction est excellente!

> Pas le même ressenti

A bon ? J'ai surtout l'impression qu'elle regroupe des lieux communs et des sous-entendus vengeurs...

Y a plus qu'a lire la brochure pour se faire une idée, effectivement.

> On ne tire pas sur les ambulances

Non Fides s’est trouvé un adversaire à sa hauteur : une FA moribonde ! Il est évidemment plus facile de s’attaquer à la vieille dame de l’anarchisme en fin de vie qu’à des adversaires bien vivants et capables de se défendre. Surtout sur des sujets plutôt consensuels et pas forcément les plus importants. Et en oubliant ceux où Non Fides paradoxalement est plutôt en accord avec la FA, comme le rejet des luttes de libération et de résistance.

Au moment des massacres de Gaza, une des collaboratrices du Monde libertaire, Michèle Rollin, n’avait pas peur d’écrire dans un commentaire à un article cosigné par Yves Coleman, pourtant un de ses modèles :



« Le texte […] pêche par de nombreuses omissions, comme le refus de prendre en compte les tirs d’obus volontairement dirigés contre la population civile israélienne depuis plusieurs années, qui étranglent littéralement les régions soumises aux bombardements : dégâts matériels, fermetures d’entreprises, de commerces, agriculture sabotée, chômage des habitants, qui comptent déjà souvent parmi les populations pauvres d’Israël, enfin, dégâts physiques (mutilations), et bien sûr psychologiques. Imagine-ton le stress de devoir courir plusieurs fois par jour, et même par nuit, aux abris, et d’y rester terrés pour un laps de temps indéterminé ? Durant plusieurs années ? Notons que la fameuse trêve de 6 mois n’a pas été respectée complètement et que les tirs (certes moins nombreux et moins virulents) n’ont jamais cessé. »

« Enfin, la "propagande des media du pouvoir" nous abreuve surtout du récit des atrocités israéliennes tout en nous cornant aux oreilles la formule de Sarkozy (qui ne l’a pas inventée) : usage disproportionné de la force, quand ils ne dénoncent pas la disproportion du nombre des victimes. »

17 janvier 2009 13:57, par Michèle Rollin, email rollin.michele noos.fr


Je ne pense pas qu’on ait vu la moindre réaction de Non Fides pour dénoncer cette crapulerie digne du Likoud, pas plus que pour l’article du Monde libertaire : A Gaza sans dieux ni État

Aucun commentaire de Non Fides, mais une réponse d’AL sur Indymedia Nantes :

http://nantes.indymedia.org/article/15912

Des fois, des "anarchistes officiels" font mieux que les super-anars hyper-révolutionnaires.

> Ploum Ploum Tralalala

En dépit de contributions intéressantes, Non-Fides semble se lancer dans une poignante chasse aux "méchants". A qu'il est utile de dénoncer les organisations ces temps-ci. On dirait même qu'il s'agit d'un nouveau sport national. Après la méchante CGT, voici la FA dégénérée. Comme si tout cela était nouveau.

On sent d'ailleurs que la question d'une FA vieillissante et presque gateuse n'est pas le seul problème qui taraude nos chers non-fidiens. La "pilule" Tarnac semble leur être rester en travers de la gorge. http://www.non-fides.fr/?Sur-l-affaire-de-Tarnac-et-l

On peut remarquer que NOn-Fides semble être devenu l'exemple de sa propre critique. C'est avec une malice sans pareille que l'on peut lire dans le même texte une citation sur les orgas sclérosée et pourris par un conservatisme de principes avant un rappel de principes et de règles à respecter. Comme-si la faculté de juger était quelque chose qui pouvait s'aquérir par un méprisable radicalisme de caniveau où l'on glorifie l'émeute et le manche de pioche, sous prétexte que c'est in, en ce moment.

Ce qui est marrant avec ce texte de non-fides, c'est qu'il est fait un exemple de ce dont nous devons nous débarasser dès maintenant. L'orgeuil, la prétention de la pureté idéologique, les roulements d'épaules et les vieux principes, d'hier et d'aujourd'hui.

Nous ne sommes pas innocents, mais nous ne serons pas des coupables.

Refuser l'innocentisme, c'est le refuser jusqu'au bout.