[Pont-de-Buis] 2 actions réussies contre l'aéroport NDDL et mauvaise soirée pour la ministre

Mot-clefs: Aéroport Notre-Dame-des-Landes
Lieux: ZAD

Pour ce week-end d'actions contre VINCI, la coordination du Finistère des Comités de soutien contre l'aéroport de NDDL appelait à une double action. D'abord une manifestation vendredi à 16 h30, dans les rues de PONT DE BUIS, qui permit à environ 200 personnes de défiler joyeusement jusqu'à l'ancienne entrée de l'entreprise NOBELSPORT, entreprise désormais célèbre pour ses engins de répression (flash-balls et grenades assourdissantes) qui firent de nombreux dégats sur la ZAD il y a quelques semaines... Un tract fut distribué,puis le cortège remonta jusqu'à la nouvelle entrée, face au poste de gardiennage.

Photos266482-medium
Pas de titre pour 12452

Photos266480-medium
Pas de titre pour 12451

Photos266470-medium
Pas de titre pour 12450

Photos266453-medium
Pas de titre pour 12449

Photos266448-medium
Pas de titre pour 12448

Un premier succès, malgré l'heure pas évidente pour les salariés, et malgré une température assez hivernale...

La seconde action de la journée était prévue à partir de 19 h, un rassemblement pacifique devant l'espace F. Mitterrand, en centre ville de Pont de Buis où devait se tenir une assemblée générale des élus socialistes du Finistère. Quelques nouvelles têtes rejoignèrent le premier cortège et la porte de la salle prévue étant ouverte, une grande partie des manifestants s'installa au premier étage, en effectuant une agréable re-décoration de la salle (voir photos) à base de divers produits NOBELSPORT ramassés sur la ZAD, afin que les élus puissent admirer la dangerosité de ces engins...

A 20 heures, alors que certains manifestants distribuaient des bols de soupe chaude, le sénateur François Marc eut la mauvaise idée de demander l'évacuation de la salle, ce qui bien entendu, n''était pas raisonnable vu la température extérieure... Quelques manifestants prirent le micro pour demander le dialogue à l'ensemble des élus présents dans la salle, mais en vain. Juste une délégation pourrait être reçue (10 personnes !) pour dialoguer avec la ministre présente. La notion assez vaine de délégation ne fit pas l'unanimité, l'assemblée proposant une discussion entre la salle et les élus. Ce qui ne sembla pas du goût des élus. Sans doute n'étaient-ils pas mandatés pour discuter de l'aéroport. Après quelques échanges un peu vifs, leurs chefs décidèrent de se replier en bonne ordre vers la sortie, sans que personne ne soit à "deux doigts" ni à "trois doigts", de les séquestrer, comme l'écrivait vendredi soir le journaliste du Télégramme. Le mouvement est demeuré bon enfant, même si certains étaient un peu énervés d'entendre un sénateur socialiste parler de démocratie...

L'assemblée générale des élus socialistes et républicains (UESR 29) étant annulée, de chaleureuses discussions se poursuivirent une partie de la soirée permettant aux membres des Comités présents d'échanger sur les futures actions à entreprendre.

Un bon moment de convivialité et de politique...Une partie des manifestants aidèrent même les élus à ranger les chaises... La commission du dialogue travaille toujours à Nantes, mais à Pont de Buis, le dialogue avec les élus socialistes, c'était pas maintenant...

L'aéroport c'est non, on lâche rien, la ZAD est partout dans le Finistère, comme ailleurs...

Link_go Lien relatif