Sauvons la Recherche et l'Université

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 
SNCS-FSU, SNESUP-FSU, SNPCEN-FSU, CGT-INRA, SNTRS-CGT, FERC-SUP-CGT,
SNPREES-FO, SGEN-CFDT-CNRS, SGEN-CFDT-INSERM, SGEN-CFDT-IRD, UNSA-
SNPTES/SUP RECHERCHE,
SUD-RECHERCHE-EPST - UNEF

Sauvons la Recherche et l'Université

La mobilisation de l'ensemble des personnels de la Recherche, de
l'Enseignement Supérieur, des étudiants et des doctorants, se
développe malgré les annonces gouvernementales.

- Tous, syndicats, Sauvons la Recherche, personnels .
apprécient comme des manoeuvres les mesures gouvernementales qui ne
répondent en rien aux revendications des personnels. Les crédits
débloqués et les postes annoncés ne correspondent à aucune nouvelle
création. Ce sont de simples jeux d'écriture.
- La logique gouvernementale est de transformer les postes
statutaires en emplois contractuels de façon permanente et de
proposer aux jeunes un statut d'intermittent de la Recherche.

C'est la même logique qui amène la suppression de plus de 6000 postes
aux concours de recrutement d'enseignants.

Les syndicats soussignés réaffirment que le rétablissement de tous
les crédits a minima au niveau de 2002, des 550 postes statutaires de
chercheurs et d'ITA au budget 2004 ainsi que la création des postes
d'enseignants et IATOS dans les universités sont un préalable et un
enjeu.

Les licenciements de contractuels à l'INIST Nancy ou au Musée de
l'Homme confirment que les premières victimes des plans de
restructurations sont les précaires.

Le 9 mars, les Directeurs d'unités vont se réunir à Paris à l'appel
du collectif « Sauvons la Recherche » pour discuter de leur démission
des responsabilités administratives si le ministre ne répond pas à
ces revendications.

Les organisation syndicales appellent les personnels de toutes
catégories, de tous les organismes, les étudiants, doctorants et
précaires de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur
le mardi 9 mars
Pour la région Parisienne : à se rassembler à 12h à l'Hôtel de Ville
de Paris,
puis à partir de 14h, à manifester massivement
aux côté des Directeurs d'unités démissionnaires,
en direction du ministère de la Recherche pour la Région Parisienne
Pour les régions : à participer aux initiatives locales.
Un préavis de grève est déposé.

Les syndicats appellent les personnels à se réunir dès le 10 mars,
dans les services, les labos.
afin d'organiser la suite de l'action.

Le 10 mars, une intersyndicale de la Recherche et de l'Enseignement
Supérieur sera ouverte à toutes les parties prenantes de ce combat
notamment aux représentants de la recherche industrielle pour élargir
et formaliser les suites à donner à ce mouvement : décider des
assemblées locales,
organiser un cortège spécifique de la Recherche dans le cadre de la
journée de grèves et de manifestations intersyndicales
de l'Education nationale et de la Recherche le vendredi 12 mars
et lancer les états généraux avec le collectif « Sauvons la
Recherche »

Villejuif, le 3 mars 2004

Email Email de contact: ano_AT_numo.us