Appel à soutien aux camarades de Besançon

Mot-clefs: Répression
Lieux: Nantes

Pour que le PS du Doubs renonce à sa plainte contre les militant-e-s LGBTIQ/TPG

Nous demandons à ce que le Parti Socialiste du Doubs renonce à sa plainte contre les militant-e-s pro-égalité (mariage pour tou-te-s, adoption, pma etc…) de Besançon. Tout comme les personnes qui ont manifesté à Paris et à Nantes devant les locaux du PS, ces militant-e-s ont exprimé le mercredi 21 novembre au soir, à quel point de nombreuses personnes LGBTI et proches ont été blessé-e-s par les propos de François Hollande relatifs à la « liberté de conscience » des maires refusant de célébrer les mariages pour les couples lesbiens et gays, suite aux incitations à la haine et violences des manifestations anti-égalité de ce week-end.
L'ACTION DE MERCREDI

En début de semaine, des transpédégouines ont lancé via internet un appel à se rassembler ce mercredi devant les locaux du PS de chaque ville, en réaction aux propos lamentables de François Hollande sur la liberté de conscience des maires homophobes.

Après des semaines d'insultes, de haines, de propos stupides, sans compter les violences du week-end dernier, des individuEs de Besançon se sont regroupéEs en un collectif informel et éphémère: 'Résistance ; Trans, Gouine, Pédés, Hétéros', bref des gens unis par un ras le bol ambiant...

"Bon Besançon est une petite ville, et une mobilisation de masse en quelques heures est impossible...Puis là fallait gueuler au QG du PS c'est encore plus compliqué...un genre de syndrome de Stockholm. De plus c'est pas tous les jours la permanence alors comme c’était porte close assurée pour nos doléances, on a voulu se la jouer billets doux, en douceur sur la façade et les vitrines, courrier du cœur, tactique affichage ! Chacun, chacune est venue avec son slogan...Et comme on est pas des méchants on avait fait exprès de prendre une colle bon marché, qui adhère pas très bien. On se customise les lieux et on repart."

Hélas, les camarades se sont vite retrouvéEs en GàV. La description laisse rêveur...

"Ambiance série B et comique troupier, du style ; « ha ha ha on va essayer nos nouveaux taser sur vous'. Un pote qui n'a pas la bonne couleur de peau a droit au 'tu', tandis que nous autres c'est le 'vous'...Un autre qui est handicapé d'un bras, au moment d'aller aux toilettes : ' Hey tu peux te la tenir tout seul ou il faut que je m y mette ? Hahaha '. On vous passe les humiliations quand tu es Trans..."

Le premier secrétaire fédéral du PS du Doubs, Nicolas Bodin*, a décidé de a décidé de porter plainte (http://www.macommune.info/article/des-partisans-du-mari...76340).

POURQUOI C'EST IMPORTANT

Dans un contexte de multiplication des propos et actes discriminatoires, il est plus que nécessaire d’être solidaires avec les militant-e-s qui se mobilisent pour défendre nos droits ! Que sont quelques affiches faciles à décoller face aux violences des manifestations anti-égalité et aux propos discriminatoires ou incitant à la haine auxquels nous sommes confronté-e-s depuis des semaines ? Que dire de l’abandon de plusieurs promesses de l’engagement 31 de François Hollande ?

Nous ne pouvons pas accepter cet acharnement sur les militant-e-s pro-égalité de Besançon !

Nous demandons à ce que le Parti Socialiste du Doubs renonce à sa plainte contre les militant-e-s pro-égalité (mariage pour tou-te-s, adoption, pma etc…) de Besançon. Tout comme les personnes qui ont manifesté à Paris et à Nantes devant les locaux du PS, ces militant-e-s ont exprimé le mercredi 21 novembre au soir, à quel point de nombreuses personnes LGBTI et proches ont été blessé-e-s par les propos de François Hollande relatifs à la « liberté de conscience » des maires refusant de célébrer les mariages pour les couples lesbiens et gays, suite aux incitations à la haine et violences des manifestations anti-égalité de ce week-end.

Les militant-e-s pro-égalité de Besançon ont un besoin urgent de soutien associatif, que ce soit à Besançon ou ailleurs. Parlez-en aux associations que vous connaissez.

Les associations qui souhaitent rejoindre le collectif de soutien ou qui prennent une initiative (communiqué, courrier etc…), peuvent les contacter sur l'adresse mail soutien.besancon@laposte.net ou se manifester sur ce groupe FB : https://www.facebook.com/events/379008385513566/.

Par ailleurs, tout le monde peut agir. Il est urgent de montrer que les militant-e-s de Besançon ne sont pas seul-e-s !

Signez et diffusez la pétition : http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_que_le_Parti_Soci...&pv=2

Contact : soutien.besancon@laposte.net

Link_go Lien relatif

Email Email de contact: soutien.besancon_AT_laposte.net