Actions, solidarités : ON veut pas de VOTRE monde !

Mis a jour : le dimanche 7 juillet 2013 à 19:13

Mot-clefs: Ecologie
Lieux:

Publié par le groupe: Groupindymedia nantes

Depuis quelques mois, l'action directe de masse refait surface dans les résistances au bétonnage, au productivisme aveugle :

Affiche_inauguration_concerttyposleger1-medium
affiche concerts

Skipylone2-medium
Pas de titre pour 11955

<!--OHSOSP--><!--OHSOFP-->

Depuis quelques mois, l'action directe de masse refait surface dans les résistances au bétonnage, au productivisme aveugle : des occupations à Notre-Dame-des-Landes, au bois de la Bévinière au Chefresne, à la ZAD de Décines, en passant par la lutte contre le NO-TAV, les gaz de schistes,...

Trop longtemps abandonné aux actions symboliques de Greenpeace ou autres EELV, qui accompagnent le capitalisme et sa fumeuse transition énergétique, la lutte reprend du poil de la bête avec l’idée que l’on peut s’opposer en s’attaquant directement à ces projets.

Si comme lors du blocage du train CASTOR à Valognes, c’est un peu du sentiment d’impuissance qui s’en est allé, parfois comme à Montabot, l'expérience peut être vécu comme un traumatisme.

L’État n'a pas intérêt à ce que se reproduise ces moments forts en rencontres et discussions, où l'on s'organise, où l'on ne distingue pas bons citoyens et méchants irresponsables, où l'on avance ensemble contre ce monde qu'ils veulent nous imposer.

C'est pourquoi l’État, main dans la main avec Areva, RTE, Vinci, Veolia, Bouygues, Monsanto … accentue la répression, de plus en plus virulente contre les personnes impliquées dans ces luttes.

Pour témoin, les nombreux procès passés et à venir dans la lutte contre le projet d'aéroport, ceux inculpés pour le blocage du train Castor à Valognes, où encore les 25 blessés dont 3 graves du camp anti-THT de Montabot, la condamnation de prison ferme pour participation à la lutte contre la ligne THT Cotentin-Maine, les nombreuses intimidations,...

Et parce qu'on est pas prêt de se résigner, les actions isolées fleurissent et s'avèrent efficaces, permettant plus facilement de contrer l'arsenal répressif. Mais parce qu'il s'agit de partager et de continuer à porter la contestation plus largement, de ne pas se retrouver isoler, retrouvons-nous le plus nombreuxEs possible lors de ces prochains rdv de solidarité et de contestation :

  • à St Nazaire, le mardi 25 septembre à 14h devant le tribunal, rassemblement contre l'impunité de Total à l'occasion du verdict du pourvoi en cassation de Total pour annuler leur responsabilité dans la catastrophe de l'ERIKA
  • à Avranches, le samedi 29 septembre à 10h au jardin des plantes, rassemblement anti-THT et anti-nucléaire
  • à Nantes, le samedi 29 septembre à 15h place Royale, 3ème manif mensuelle contre le projet d'aéroport à NDDL
  • à Cherbourg, le mardi 9 octobre à 10h devant le tribunal pour soutenir 3 inculpés qui ont pris sur elles d’expliquer aux médias le sens de l’initiative du camp de Valognes en novembre 2011.
  • à Laval, le 13 octobre à 14h place de la Mairie, manif contre la politique nucléaire de la France

 


Pièces jointes

Report affiche week end

Commentaire(s)

> Appel à réagir aux prochains travaux sur le Chefresne

Depuis des mois, la résistance contre la ligne THT Cotentin-Maine s’intensifie autour du Chefresne. Recours juridiques, arrêtés municipaux, appels à rassemblements, actions publiques de déboulonnages, sabotages, se heurtent au mépris et à une répression grandissante. RTE et la préfecture orchestrent de concert les convocations en gendarmerie, les expulsions, les interpellations, les assignations en justice, les amendes.

Alors que se profile l’aboutissement de la construction de la ligne sur la commune du Chefresne avec la construction de l’ultime pylône et l’abattage du bois de la Bévinière, nous souhaitons répondre à cette répression forcément centralisée par un appel à agir partout où les aménageurs tels que RTE, Vinci, ou Areva, étendent leur main mise par un quadrillage et une militarisation de nos espaces de vie : lignes THT, centrales nucléaires, autoroutes, LGV, incinérateurs, centres de stockage de déchets nucléaires… Que la solidarité avec la lutte anti-THT s’exprime là où la répression ne l’attend pas, pour garder nos forces, ne pas s’épuiser de procès en procès, et maintenir la tension pour dire que nous ne céderons pas. Nous vivons tou-te-s sous des lignes THT.

Exprimons notre solidarité avec les opposant-e-s à la ligne par toute forme d’actions pourvu qu’elle respecte l’intégrité physique des personnes, la semaine suivant le début de la construction du dernier pylône sur le Chefresne ou l’abattage du bois de la Bévinière.

L’information sur l’abattage du bois ou le début des travaux du dernier pylône sera disponible le jour même ici : http://antitht.noblogs.org/497

Soyons prêt-e-s, ça ne devrait malheureusement pas tarder.

Assemblée du Chefresne, le 2 septembre 2012

Publié le 10 septembre 2012 : http://antitht.noblogs.org/497

> Les affiches pour le week end d'inauguration

Salut,

Serait possible aux modérateurs d'indy Nantes de remettre au gout du jour (article :Actions, solidarités : ON veut pas de VOTRE monde !)avec les affiches concernant le week end d'inauguration de la grange de Montabot (50) ??

Merci infiniment à vous