2e Forum Européen contre les Grands Projets Inutiles Imposés: la préparation se poursuit activement

Mot-clefs: Aéroport Notre-Dame-des-Landes
Lieux:


Malgré une actualité militante toujours très chargée sur le terrain, des dizaines de bénévoles de la région préparent activement l'accueil des délégations étrangères et françaises pour le Forum Européen contre les Grands Projets Inutiles Imposés.
Ce Forum mêlera en permanence deux champs de réflexion : 

- L'un sur les problèmes de fond : Pourquoi, comment un projet peut-il être déclaré « grand projet inutile imposé » ? Par qui ? Peut-on s'opposer à un projet sans réflexion et propositions alternatives ?
- L'autre sur les modes de luttes, et la construction des rapports de forces qui nous permettront de stopper ces projets délirants, en imaginant des moyens de répondre différemment aux besoins sociaux du plus grand nombre.

Au vu des délégations déjà inscrites, ce Forum doit nous permettre des débats et jonctions de lutte très intéressants : 
- Rencontre entre « Stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs » et des opposantes à celui de Finlande (groupe de femmes),
- Délégations de « Eurovegas NO » de Madrid et de Barcelone (les deux villes sont concurrentes pour obtenir les projet, mais les associations d'opposition au projet sont solidaires),
- Rencontre entre les opposants à la ligne LGV Lyon-Turin des deux côtés de la frontière franco-italienne, et des mouvements anti LGV de France, du pays basque des deux côtés de la frontière, et du Royaume Uni (Stop HS2)
- Des grecs de « Hillinico », des ressortissants de l'Est de l'Europe avec le « CEE bankwatch network » (croate, tchèque, géorgien) pour poser les problèmes financiers et économiques... 
- Des militants russes, déjà présents l'an dernier, en lutte contre la destruction de la forêt de Khimki et contre Vinci...
Nous aurons aussi, sinon des délégations, mais au moins une ou plusieurs personnes capables de nous informer sur leurs luttes contre des grands projets hors Europe, par exemple la ligne LGV Tanger-Casablanca au Maroc, des projets miniers, de grands barrages …. au Mexique, Chili, Pérou, Brésil…, ainsi que les réalisateurs canadiens du « Fantôme de Mirabel » (projeté dans plusieurs salles durant le forum).

Côté associations françaises, l'éventail des sujets sera très large : transport, énergie, déchets, équipements sportifs et commerciaux... portés par des luttes locales mais aussi par des associations nationales ou régionales (Agir pour l’Environnement, les Amis de la Terre, Attac, FNAUT, FNE, Greenpeace, Relocalisons, Réseau Sortir du Nucléaire, ...) des syndicats (Confédération Paysanne, Via Campesina, ...)  et des personnalités du monde associatif ou politique dont Susan George.

Le week-end permettra la rencontre des luttes européennes et locales, par l'information réciproque et par la réalisation commune de la grande action symbolique du dimanche matin.

La journée de lundi verra des échanges et débats autour de l'analyse de Rio + 20 et de l'économie verte, autour de l'artificialisation des terres agricoles, celles de mardi et mercredi seront consacrés aux transports, à la finance, à l'énergie, aux alternatives et à la mutualisation des formes de luttes.

Nous avons également la perspective, sur proposition de No-Tav (Italie) d'initier une pétition citoyenne européenne (qui sera débattue le mardi et le mercredi), ainsi que d'adopter des textes de synthèse, étapes vers le Forum Social Mondial de 2013 en Tunisie. 

Après Rio +  20,  la défense d’une planète solidaire se poursuit à Notre-Dame-des-Landes.

Contacts : contact.forum.gpii@free.fr
Geneviève Coiffard-Grosdoy :  06 80 84 19 89 g.coiffard-grosdoy@orange.fr 
Christian Grisollet :  06 20 36 26 10 alouette.cg@wanadoo.fr