Incendies à Penly..."Tout va très bien..."

Mot-clefs: Santé
Lieux:

Les centrales nucléaires auront droit à une retraite au bout de 60 ans ?

Après les incendies d'hier à Penly, la question des risques pour les populations est soulevée de nouveau par l'APRI.
L'Association pour la Protection contre les Rayonnements Ionisants a dans son communiqué du 5 avril 2012 (PRI 289-20120405) dénoncé le danger de contamination radioactive de l'eau, et s'étonne que dans une région où il est prévu un EPR on puisse encore accepter que de tels accidents arrivent... pour l'APRI ce n'est pas un "incident" car toute contamination d'eau, tout incendie dans un réacteur n'est pas sans risque pour les populations environnantes.

..."L'APRI note que des équipes spéciales de gendarmerie surveillent toute entrée, et qu'il est impossible d'avoir des éléments, de la part de la direction d'EDF, sur ces deux incendies et leurs conséquences réelles.

L'APRI rappelle que lors de l'audition de Monsieur Henri Proglio (PDG d'EDF) le 14 mars 2012 dans le cadre de la commission d'enquête du Sénat: "Coût réel de l'électricité" (1) ce dernier a déclaré poursuivre la durée de vie des centrales jusqu'à 60 ans ! Qui dit mieux ?

L'APRI s'étonne que ces propos qui ne prennent en considération que la rentabilité à tout prix des centrales atomiques n'aient pas fait l'objet dans la presse d'un tollé que ce soit de la part des "écologistes" tout comme de la part de groupes (associatifs, politiques etc) se disant plus ou moins contre l'énergie nucléaire.

Les deux incendies à Penly remettent encore en question la sécurité des centrales atomiques pour les populations environnantes, l'APRI estime que vouloir prolonger la vie de ces centrales jusqu'à 60 ans est purement irresponsable.

1) Commission qui donnera ses conclusions dans le courant du mois de juin. "